Tag Archives: escarpins et marmelade

Les contre-efluents ou quand bloguer devient réel

Tout a commencé avec la sélection des « efluents », cette éminente rencontre au sommet organisée par Parole de Maman, genre de saint Graal de la blogueuse parentale… Bref. The place to be.

Mais vois-tu… Je dois être une blogueuse en carton car ma candidature n’a pas été retenue. Arf… Enfer, damnation et déception! Moi qui voulait rencontrer mes copi-net en chair-et-en-os…

Qu’à cela ne tienne, Miss Escarpins & Marmelade (aka Frau Pruno, aka j’vous-dirais-pas-son-nom) a décidé de prendre les choses en mains – et crois moi, quand elle fait ça, tu files droit! – et a invité quelques copi-net triée sur le volet à venir se rencontrer dans un endroit tenu secret (chez ses parents)  quelque part aux alentours de Montpellier.

Bien sûr j’ai flippé, j’ai dis oui, j’ai re-flippé, j’étais over-excitée, et j’y suis allée ( tout en flippant (encore) de ne pas être tombée dans un traquenard de serial killeuse. J’ai vu « Shining »…)

Ouai… J’suis comme ça moi. Le genre de fille qui conduit neuf heure, enceinte, pour aller rencontrer des filles qu’elle ne connaît pas, dans un endroit qu’elle ne connaît pas plus… Je suis ce genre de fille : folle!

C’est curieux comme principe, quand on y pense, non? Rencontrer quelqu’un que tu connais (ou crois connaître) mais en faite pas vraiment. C’est vrai ça : sur le net, on ne connaît que ce que l’on a bien voulu nous montrer, on a mis un ton, une intention, un caractère derrière les mots, les photos, les échanges. Et si on s’était planté… Et si on ne s’entendait pas du tout… Et si….

Et NON! J’ai eu la chance de rencontrer 3 filles super. Des filles vraies. Aussi chouettes dans la vie que sur le net :

Miss Pruno, aussi génialement déjantée.

Angélique, aussi douce que je me l’étais imaginée.

Madame Délire, aussi drôlement adorable que sur son blog.

Contrairement à ce que je craignais, le week-end s’est déroulé en toute simplicité. On s’est retrouvée comme quatre copines qui ne se sont pas vu depuis longtemps. Autant te dire que ça a bavassé sévère, le tout arrosé de champagne et de virgin mojito.

C’était intense et fugace.

C’est à refaire!

Merci les filles d’être vous. Je vous kiffe!

Mathilde

fullsizerender img_1890 img_1881 img_1906 img_1905

Imperfection power

Bien le bonjour mon petit internet!

Il y a quelque temps Miss Pruno (l’excellente auteure du blog Escarpin & Marmelade ) confessait piteusement être une mère imparfaite (ici)… En fait c’est juste parce qu’elle aime se faire flageller en publique (si possible avec des orties). Bref. Elle se demandait, à juste titre, si on avait, nous aussi, nos petits défauts. La réponse est non, bien entendu!

Quoi comment ça personne ne me croit?! Bien sûr que si c’est hyper crédible! Non… Bon. Alors j’avoue je suis une mère imparfaite moi aussi parce que

  • Je refuse catégoriquement d’écouter de la musique pour enfant. Bah quoi?! C’est naze leurs musiquse! Et en plus elles rentrent grave dans la tête! Non! Si Bébou veut écouter des chansons répétitives pleines de voix horripilantes et niaiseuses c’est dans sa chambre que ça se passe! (petit exception pour « les enfantillages » d’Aldebert que je tolère)
  • J’ai développé une technique imparable pour avoir du temps tranquille… J’envoie ma fille me faire un café, des frites, un gâteau au chocolat, une salade de tomates etc. avec sa dînette. Dès qu’elle revient je goûte et lui demande plus de sel, moins de sel, plus de sucre, moins de sucre, plus de cuisson… rayer la mention inutile. Bébou passe donc son temps à faire des aller-retours entre l’endroit où je me trouve et sa petite cuisinière (ici) afin de me préparer tout ça… Et pendant ce laps de temps j’ai tout le loisir de faire ce que je veux (geeker et bloguer par exemple). Ok… Ca va pas lui donner une très belle image de la femme tout ça… Mais je te rassure ça marche aussi avec la peinture : genre « va me faire 3 points bleus » elle revient avec 3 points bleus sur une feuille « va me faire 1 trait vert » elle repart, puis elle revient et je lui redonne une nouvelle consigne… T’as compris le truc. Ca marche du tonnerre et le pire c’est que Bébou a l’air d’aimer…
  •  Il m’arrive, moi aussi de donner des fessées. Il paraît que ça sert à rien… Et pourtant… parfois j’ai bien l’impression que ça fait son petit effet… Je précise tout de même que je ne bats pas ma fille, hein… (Appelle pas la DASS s’te plaît!)
  • J’ai mangé ses oeufs de pâques (ouai bah c’était pour son bien d’accord!)
  • Parfois je colle Bébou devant un programme pour enfant abrutissant tel Peppa Pig et sa tête de bite ou l’âne Trotro et sa tête à claque. Je tiens d’ailleurs à dire merci aux généreuses personnes qui ont fait des compilations de 2 heures de Tchoupi sur Youtube. Les gars vous m’avez sauvé la vie!
  • Je suis toujours à l’arrache pour préparer les repas de Bébou (à la crèche ils ne les fournissent pas… les rats!) Du coups ma fille boulotte souvent les restes où des trucs décongelés à la va-vite le matin même. Pas sûr que j’en ferai une gastronome… (voir l’article sur mon ami Picard ici)
  • J’ai complètement oublié de lui donner sa vitamine D…  Euhh…Si je la mets au soleil ça fait pareil non?!

Voilà… J’ai pas pu énumérer tous mes petits travers… C’eut été trop long. Mais, à bien y réfléchir, je suis bien contente de ne pas être une mère parfaite. D’abord parce que c’est une connasse mythomane. Et ensuite parce que, franchement, ça doit vraiment pas être marrant tous les jours de ce la coltiner cette mère là, non?!