Tag Archives: DIY

Un vide poche pour la voiture

Coucou l’internet!

Aujourd’hui je reviens avec un petit DIY  couture, pour la voiture. Et ouii! Ce soir c’est les vacances et tu vas peut être te gauffrer un sacré paquet d’heures en voitures avec homme et enfant(s)… Et que, pour ne pas finir le trajet sous tranquillisants, il vaut mieux prévoir tout un tas d’activités pour occuper les loulous.

Mes préférés :

  • livres, livres, livres (on a jamais assez de livres)
  • livres audio (une activité qui ne nécessite aucune personne alphabétisée, le pied). Si possible investie dans un petit baladeur à pile et un casque, comme ça t’es pas obligée d’écouter la même chose que ton enfant : bonheur!
  • musiques pour enfant et autres comptines (et là je te conseille définitivement l’achat d’un casque! J’en ai découvert un super l’autre jour via by Paulette. Je l’ai acheté pour Bébou et je ne regrette pas mon investissement de 19€ et-des-bananes)
  • tableau magique (tu sais… le truc pour dessiner sans mettre du crayon partout sur les sièges de ton auto!)
  • les gommettes (mais attention! il faut en choisir que ton rejeton sera capable de défaire tout seul, sinon c’est la crise assurée :  j’ai testé^^)
  • des petites figurines (que ce soit celle gratos de notre ami ronald, des sylvanian, des playmobil ou tout autre truc type pet shop et compagnie, peut importe tant que ça permet, au moins 5 minutes, d’avoir la paix)
  • en cas d’urgence une tablette ou un portable avec quelques épisodes de tchoupi (ou tout autres personnages de dessin animé pré-school horripilants!)
  • et, à ne surtout pas oublier : tétine et doudou, idéal pour une activité sieste réussie.

Reste le problème de l’approvisionnement de tous ces jouets. Car nous savons bien, ici, qu’un enfant se lasse trèès vite en voiture. C’est là que j’interviens, pour sauver ton cou d’un douloureux torticolis.  Je te propose donc mon DIY de vide poche extra facile que j’ai essayé de « tuoïfier » ci dessous.

Il te faut :

  • 2 carrés de tissus de la taille souhaitée (soit celle du futur vide-poche) genre 20cm x 50cm
  • 3 carrés de tissus de la même largeur que ci-dessus mais moins haute genre 20cm x 10cm
  • 2 carrés, toujours même largeur mais un peu plus haut genre 20cm x 15cm
  • Du fil assorti
  • Une machine à coudre ( mais tu peux aussi coudre à la main, si tu as beaucoup de patience)
  • Un but de bâton, de tuyau ou juste un bout de ficelle.

Comment faire?

Alors… On découpe tout les morceaux nécessaire dans un joli tissus en coton. Le plus facile c’est de découper sur 1cm environ puis de déchirer le tissus (comme ça on est à peu près sûr que c’est droit et c’est plus rapide!)

P1050790

Une fois que c’est fait on repasse chaque morceau de tissus. Et, pour les 5 morceaux les plus petits (ceux qui deviendront les poches) on repli le haut (un des deux côtés de 20cm) sur 0,5cm environ. Puis on passe au fer.

P1050788

Ca doit donner un truc comme ça :

P1050789

Ensuite on passe chacun de ces morceaux ( ceux avec un côté plié), à la machine pour coudre le pli.

P1050792

Une fois que cela est fait on positionne chaque morceau de tissus ainsi ourlé sur un des deux grands morceaux de tissus. On les réparti bien sur toute la longueur et on prend soin de mettre l’endroit sur l’endroit avant de coudre. Ensuite il n’y aura plus qu’à retourner le morceau de tissus pour voir la poche se former. Comme ça :

P1050793

Une fois qu’on a cousu toute les poches, et qu’on les as rabattues pour ne voir que leur côté « endroit ». On place le dernier grand morceau de tissus par dessus. Toujours endroit contre endroit. Et on coud sur presque tout le tour extérieur du tissus. Il faut juste laisser environ 2-3cm non cousu (de chaque côté du haut du vide poche, afin de pouvoir, ensuite, retourner le tout et placer le système d’accroche.

P1050794

Et voilà. Il n’y a plus qu’à glisser un bâton, une ficelle ou autre chose dans les deux interstices laissés et à accrocher le vide poche dans la voiture.

P1050796

Voilà! J’espère que ce tuto te sera utile. Bonne vacances!

Et si ça te plait n’hésite pas à me faire une petite bavouille…^^

img_1101

img_1099

DIY une commode à petits pois

Coucou l’internet!

Il y a quelques temps je te faisais visiter la chambre de ma Poupette (C’est par ici, viens on mord pas…). Pour l’occasion j’avais fais le grand rangement (je te rassure ça n’a pas duré…), j’ai pris mes petites photos, et, avec du recule, je me suis dit qu’il manquait deux-trois petites choses, que la chambre me paraissait bien vide finalement…

Je trouvais que ça manquait un peu de verdure… alors je lui ai fabriqué des petits pots kawaii pour mettre des succulentes.

Et je trouvais la porte de son « dressing » (ouh que ça fait chic….) un peu tristoune. Ni une, ni deux, je cogite. Mais c’est bien sûr! Il me faut des stickers! Il y en a de très jolis chez Cyrilus ou Vertbaudet, mais franchement… 22€ les 18 pois autocollants dorés… Très peu pour moi!

Alors je me suis souvenue qu’il me restait des gommettes (relief de la customisation du vélo de Bébou)… Tu vois le genre, des gommettes d’école à 2,5€ les 365 gommettes de toutes les couleurs.

Qu’à cela ne tienne. Un coup de bombe de peinture dorée directement sur les planches et HOP! On a des stickers dorés moins-chers-que-gratuit.

img_1107

Comme il y en avait de différentes tailles, je les ai mises de façon aléatoire mais en commençant par les grosses, en bas, et en finissant par les petites, en haut. Il ne faut pas hésiter à en couper quelques-unes en deux afin de créer  une impression de motif « qui sort de la feuille » (comprenne qui pourra). L’idée c’était d’avoir l’impression d’une « envolée ». J’ai donc plus espacé les stickers en haut qu’en bas.

img_1109

J’avais un peu peur que les gommettes ne tiennent pas, à la longue, où que Bébou s’amuse à les arracher, mais que nenni. Ca tienstsuper bien et la miss n’y a pas touché. Elle a juste trouvé ça « Ohhh…two beau! ».

img_1110

Et toi? Ca te plait?

Mes Choupi-pots

L’autre jour, Laëtitia (la géniale bidouilleuse du blog Vert Cerise) postait sur son blog une adorable sélection de petit pots tout mignons. Il y a là des trucs tout bêtes mais tellement débordant de mignonitude que je me suis dit : « Go! J’me lance » (oui… Ca m’arrive souvent de me parler à moi-même… Attends que j’ai 80 ans et là tu vas rire!^^)

En rangeant mon bureau (un peu mais pas trop, hein, faut pas déconner) J’ai mis la main sur un vieux fond de pâte fimo un peu sec (du coup il a fallu tout donné pour essayer de le ramollir : un coup de micro-onde puis pétrissage intensif)… Et je me suis dit (encore) : « Gniiii! Mais c’est génial je vais me servir de ça! »

J’ai donc fabriqué, pour ma Bébou d’amour, un pot « maman chat » et un pot « bébé panda » afin de mettre un peu de verdure dans sa chambre.

Je vais les mettre au mur dans ces adorables petites maisonnettes made in la foir’fouille à 3-francs-6-sous (mais il faut d’abord que je les peigne et que je les vernisse).

pot2pot3  pot4 pot1

Alors pour faire ces petits pots c’est vraiment tout bête.

Il te faut :

  1. De la pâte Fimo (blanche ou non, vielle ou pas), l’équivalent d’un petit paquet, ça suffit.
  2. Du cellophane (qui résiste au micro-onde)
  3. Des verres à moutarde
  4. Un cutter
  5. Un four
  6. Des feutres

Mode d’emploi :

Alooors… D’abord tu recouvres ton verre de cellophane en collant bien au parois de celui-ci.

Puis tu étales tant bien que mal ta pâte fimo par dessus le cul du verre. On peut se servir d’un plan de travail pour essayer de rouler le verre dessus comme un rouleau à pâtisserie afin de faire un truc plus ou moins régulier.

Ensuite, avec ton cutter tu viens découper la forme du dessus du pot en prenant en compte les oreilles et en prenant soin de bien découper le film cellophane en même temps.

Tu mets ton verre (le cul en l’air) au four à 110° pendant quelques minutes. Puis c’est le démoulage (attention il faut y aller doucement pour que la fimo ne casse pas.)

Une fois sec, à l’aide d’un feutre tu traces les petits yeux et le rose des joues (que tu estompes au doigt sitôt posé).

Et voilà! Y a plus qu’à remplir avec de la terre et une plante grasse!

 

pot7 pot6 pot5

J’espère que ce petit FLTM (Fait-le toi-même) t’as plu. Si oui, n’hésites pas à partager et à me mettre un pouce (FB, Pinterest, instagram, hellocoton)

DIY petite citrouille

Aujourd’hui je continue avec mes déco-maisons d’automne.

Ouiii… J’adore cette saison. Les forêts rougeoyantes, les champignons, les marrons chauds, les lectures au coin du feu…même si j’ai pas de cheminée… Et Halloween! Oui je suis une de ses personnes qui kiffe Halloween! Comment pourrais-je ne pas aimer? J’aime me déguiser (si t’as un doute va voir ici) et j’aime les bonbons!

Ouiii… C’est commerciale! Mais quelle fête ne l’est pas? Franchement. Et puis, moi j’dis que toutes occasions de faire la fête, de se balader dans son quartier et de créer du lien social, est bonne à prendre, non?

Toujours est-il que je suis allée décorer cette jolie citrouille qui ira à merveille avec la guirlande que j’ai fait la semaine passée.

p1060016  p1060014

p1060017

En gros pour la faire c’est hyper simple. Il te faut :

  1. Une citrouille
  2. Un bâton de cannelle
  3. Des feuilles séchées (le mieux est de les mettre sous presse pour qu’elles restent bien plates)
  4. Des glands et des bogues de faînes
  5. Des fleurs d’hortensia séchées (moi je les ai légèrement bombées en doré)
  6. Une petite branche de lierre bombée en doré
  7. Un pistolet à colle chaude
  8. Des paillettes dorées
  9. Un feutre marron (ou un posca c’est encore mieux mais j’en avais pas)
  10. Du vernis doré ou cuivré
  11. Des œillets (tu sais… les œillets d’écoliers)
  12. De la colle liquide

Pour commencer tu inscris Halloween sur ta citrouille à l’aide de la colle. Ensuite tu saupoudres de paillettes dorées (en essayant de ne pas en foutre partout).

Tu positionnes ensuite les oeillets de façon aléatoire, puis tu peints l’intérieur du rond avec le vernis. Il ne faut pas attendre que ça sèche sinon le vernis se barre avec l’oeillet. Ca te fait plein de petits pois.

A l’aide du pistolet à colle chaude tu fixes tes éléments de déco sur le sommet de la citrouille, autour de la queue.

Enfin, quand tout est bien sec, tu inscris le « HAPPY » au dessus du mot « Halloween » et tu repasses sur les contours de ce dernier.

Tadaaa! C’est fini!

p1060013 p1060007 p1060008 p1060010

DIY cake topper + printable + concours

… Oui, oui… Tout ça!

Bon… J’imagine que tu as suivi (ou pas) que samedi c’était l’anniversaire « Princesse » de ma soeur (de 25 ans… cherche pas. Y a pas d’âge pour être une princesse!).

Alors, pour l’occasion, mon autre soeur et moi on lui avait concocté un méga rainbow cake de la mort qui tue (si vous êtes intéressées je vous filerai la recette) surplombé d’un « cake topper » personnalisé pour la princesse du jour. J’ai nommé la belle « Princesse Kéké » (oui, la pauvre a été affublée, dès sa plus tendre enfance, d’un magnifique surnom : Kéké!)

img_1157img_1158img_1161 img_1173 img_1171

 

Et puis je me suis dit que ça intéresserai peut-être bien quelqu’un d’autre ce  DIY  cake topper (d’autant que certains sites les vendent autour de 40€… Whaaat!). Et, comme des fois je réfléchi, je me suis dit que « Princesse Kéké » ça pouvait ne pas convenir à tout le monde… Sans déc! Du coup je vous ai concocté un printable pour Cake topper à faire soi-même « Happy Birthday Princesse » (oui… Le princessE est francisé, parce que « Cocorico » quand même!)

img_1251

Alors pour fabriquer ce SPLENDIDE cake topper il te faut :

1/ Imprimer le printable ci-dessous sur une feuille un peu épaisse.

hb_princesse    2/ Le découper afin de ne garder que la partie jaune.

img_1136

3/ Recouvrir le texte ainsi découpé de colle (blanche ou vinyl) sur un support plastique (pour éviter que le papier ne se colle).

4/ Décoller doucement et poser sur une feuille de brouillon. Recouvrir de paillettes.

5/ Secouer le tout au dessus de la feuille. Rajouter de la colle et des paillettes si il en manque.

6/ Laisser sécher.

7/ Renouveler l’opération pour le verso du cake topper

8/ Coller deux piques à brochettes sur le dos de l’écriture à l’aide un pistolet à colle chaude.

Tadaaam! C’est fini!

Voilà ! Et si tu ne te sens pas de faire tout ça, que tu n’as as le matériel, ou que tu as deux mains gauches, je te propose de gagner ce magnifique cake topper made in « celle qui n’était pas une Poule ».

Pour participer il te suffit de commenter cet article et liker ma page FB, mon compte instagram ou les deux. C’est pas la peine de me mettre les liens. Je vous fais confiance!^^

Tirage au sort ici même, dans une semaine!

Bécos!

Et au cas où tu te demanderai si il était bon ce gâteau…. La réponse est OUI!!!

img_1246

Vive l’automne!

Aujourd’hui c’est l’automne!

Mais c’est aussi l’anniversaire de Chéri-chéri (et de son jumeau… forcément! hihi, je suis un un géni!^^), notre anniversaire de PACS (parce qu’on est pas marié… mais je ne désespère pas… et que c’était la seule date de disponible au tribunal de Lille…)

Du coup, pour nous le 21 septembre est toujours un jour un peu particulier. Donc on fête ça dans le glamour et la classe. Tu m’connais!

Nan j’déconne! On a mangé des sushi de supermarché à même la boîte et je lui ai offert des serre-joints pas emballés. #NotreCoupleVendDuRêve ! Et le pire c’est qu’il a aimé (cherche pas)!

Bref. Trêve d’introduction (qui ne sert à rien, en plus!). Car aujourd’hui je suis là pour te présenter un petit DIY rapidos sur le thème de l’automne.

Pour se faire il te faut :

1 / Aller faire un tour en forêt (ou dans un parc si il n’y a pas de forêt près de chez toi)

2 / Ramasser des feuilles mortes

img_1128

3 / En bomber quelques unes en doré

4 / En tartiner d’autres de paillettes

5 / Fixer le tout (une fois séché sous presse) sur une couronne en polystyrène à l’aide de petites épingles

6 / Faire pendouiller quelques feuilles sous la couronne de feuille à l’aide de fil doré

Tadaaam! C’est fini

Temps total de la réalisation 22 minutes : le temps d’un épisode de « New Girl » ^^

img_1122img_1129 img_1134  img_1131

La petite chambre colorée de Bébou

Coucou l’internet!

Aujourd’hui je t’invite à visiter la chambre de ma Bébou. Hier j’ai profité d’une journée « off » pour faire le grand ménage de printemps (à l’automne, va chercher…). Virer la table à langer et les jouets de bébé. Enlever des kilos de poussière sous le lit. Nettoyer les traces de bave sur le mur (qu’est ce que c’est crade un enfant de deux ans!). Bref, j’ai transformé le capharnaüm qui servait de chambre à ma fille, en un adorable lieu fleurant bon le propre et le pinterest. Tu penses bien que, comme ça n’arrive pas souvent, J’en ai profité pour faire quelques jolies photos. Histoire d’avoir un souvenir quand, le lendemain, le naturel bordélique de sa chambre aurait repris le dessus.

Alors sans plus attendre : Tadaaam!

Ici tout ou presque est 100% récup’, offert ou emmaüs. Cet adorable mobile qui nous sert de plafonnier (avec une ampoule à nu car on a pas encore investi dans un vrai luminaire) a été fabriqué par ma soeur et son mari (qui est accessoirement le parrain de Bébou ^^). Il est à tomber et je ne m’en lasserai jamais je pense. Aérien, poétique et joyeux en même temps.

p1050887

Une des rare choses que j’ai acheté c’est cette mignonne tête d’ours sur une vente privée Vertbaudet. Je me suis toujours dis que je repeindrai le trophée en orange… et puis non. Je ne l’ai jamais fait.

Le lit et la table de nuit en fer forgé étaient à moi quand j’étais petite. J’ai juste bombé la table de nuit en orange parce qu’elle était vraiment en mauvais état. Un jour je me motiverai peut-être pour faire de même avec le lit…

p1050886

Ici la petite cuisinière est home made (j’en avais déjà parlé dans un post. C’est par .). Les meubles viennent de la chambre d’enfant de Chéri-chéri. J’en ai juste repeint l’un des deux de la même couleur que le mur (un magnifique vert d’eau de chez Leroy Merlin. Il est doux, pastel et chaleureux. Parfait! Mes photos ne lui rendent pas justice je trouve.).

La guirlande lumineuse sur la commode a été gagnée grâce aux points de ma banque (comme quoi, de temps en temps y a des trucs cool!) et les petits paniers coûtent 1,45€ chez la foir’fouille (au rayon salle de bain).

Pour ce qui est des pompons en papier de soie je les ai volé récupéré au mariage de ma soeur.

p1050888

Les housses de coussins viennent recouvrir des vieux coussins années 90 tous moches récupérés chez mes parents, ou viennent de la foir’fouille… encore.

Le matelas posé au sol est celui de son ancien lit de bébé recouvert d’un tissus shopé au marché de Wazemme (si vous passez par Lille…). La peau de mouton nous a été offerte à la naissance. Et le panier porte livre a été offert à MA naissance. Comme quoi, y a des trucs qui ne vieillissent pas.

p1050911 p1050906

Les petites étoiles phosphorescentes viennent de chez Centrakor et on dû me coûter la somme astronomique de 1,50€. Mais elles sont trop choup. Le range doudou est home made (j’en avais déjà parlé ici).

p1050903 p1050901

Ici j’ai écrit le plus joli des prénoms… Non, non… Ce n’est pas celui de Bébou! Bon… Ok! De toute façon je ne sais pas mentir… Il est un peu de guingois, un jour je les redresserai.

Les cadres assortis viennent de chez Centrakor et je les ai rempli d’image de Totoro (Bébou en est fan) que j’ai glâné sur le net. Merci Pinterest. Si vous le souhaitez je vous trouverez les références. Je sais juste que deux d’entre elles vient de la talentueuse « Natasha Birds »

p1050900

J’ai trouvé ce meuble de rangement pour les jouets dans les poubelles. Je l’ai lavé, repeint, et garni de petit paniers en plastiques à 1,29€ (toujours à la foir’fouille). C’est super pratique car elle peut se servir toute seule, ranger dans les panières, classer, s’en servir dans ses jeux, etc. Il paraît que c’est « très Montessori » tout ça…

Dernière astuce de pauvresse, les « toiles » sont en fait des couvercles de boîtes à chaussures recouvertes d’une impression (idem, si vous voulez je chercherai les références).

p1050889

La jolie girlande (à pile et ça c’est génial) a été faite par une amie de ma maman à base de papier de cupcake. Choupi, non? Et le panier (rempli de pinces à cheveux et d’élastiques) était le panier de petite fille d’honneur au mariage de ma sister.

p1050895

p1050892

Voilà! T’as fait le tour! Ca te plaît?

Et toi tu me montres la chambre de tes enfants? J’adore visiter les maison des autres. J’aurais pu être Stephane Plaza, tiens!^^

 

DIY Mon petit vélo rose

Coucou l’internet!

Aujourd’hui je partage avec toi le « custom » (t’as vu comment je suis trop branchée tuning!^^) que j’ai fait pour le vélo de ma fille.

Il y a quelques temps ma super tata Véro m’a filé un vieux vélo qui traînait chez elle. Il marche impecc’ et Bébou l’adore!… Oui mais… C’est un vélo de garçon… Non pas que je veuille absoluement que ma fille ne possède que des trucs rose à paillettes, loin de là! Je suis pour les jouets de pompier aux filles et les poupées aux mecs et vis-versa. En fait le problème n’est pas là. En fait le truc c’est que…. Hum… Je le trouve moche. Voilà C’est dit! Désolée Véro!

Du coup j’ai décidé de me lâcher et de le pimper en rose et bleu à pois dorés (j’adôre les pois!)

Allez, je te montre tout ça!

Pour ce DIY (ou FLTM = Fait-le toi-même) il te faut :

  • Du scotch à peinture
  • Des sacs plastiques
  • Des gommettes rondes (mais ça marche avec n’importe quel motif)
  • Des bombes de peintures ( moi j’en ai pris 3 : rose, bleu marine et doré : 5,99€ chez la foir’fouille)

Premièrement :

On protège toutes les zones qu’on ne veut pas peindre (surtout celles en caoutchouc parce que la peinture ne tient pas toujours bien dessus)

IMG_0454 IMG_0455

Deuxièmement :

On peint une première couche légère en doré. On laisse une sécher.

IMG_0456

Troisièmement :

On colle des gommettes un peu partout (ce seront les zones qui resteront dorée… Ouai, ouai j’te jure!^^)

IMG_0457

Quatrièmement :

On peint à la bombe par au dessus en bleu d’abord et en rose ensuite en s’éloignant progressivement lorsqu’on arrive au dessus du bleu.

IMG_0458

Et voilà!

IMG_0459

IMG_04592

Alors qu’est ce que tu en penses?

En tous cas Bébou, elle, adore!

IMG_0533

Mon salon

Ahh… Comme on est bien chez moi!

Là je dois t’avouer, petit internet, que je kiffe grave, posée toute seule dans mon salon pendant que Bébou fait la sieste. Comprend-moi bien : J’adore recevoir du monde chez moi. J’aime mettre les petit plats dans les grands et faire en sorte que les gens se sentent à leur aise. Mais parfois j’aime me retrouver seule, m’affaler dans mon canapé moelleux et geeker à l’aise. C’est ce que je faisais il n’y a pas 5 minutes quand j’ai été prise d’une envie pressente : te faire faire le tour de mon salon.

Ni une ni deux, j’ai pris mon appareil photo et voilà. Voici mon chez-moi :

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule avant / après

Tu aimes? … Non?! Ca c’était mon chez-moi il y a 2 ans maintenant, au moment où on l’a acheté. Ensuite on a bossé comme des dingos ma famille d’amour et moi. On a cassé 3 cloisons pour ouvrir les deux petites pièces sur le couloir, on a poncé, dépapiété, rebouché, peint et voilààà!

Bon… tout n’est pas encore fini. Il manque les plinthes, on a pas encore assez de meubles (du coup on a mis des cagettes en attendant) y a plein de trucs qu’on a dû faire différemment faute de moyen, mais un jour… Quand on sera riche….

Bon allez j’te montre :

Ca c’est mon salon vue de ma cuisine. La table a été récupérée dans la maison. Ils allaient la mettre à la benne, et moi, tu sais, j’ai un peu le syndrome de Diogène, j’aime pas jeter! Du coup on l’a décapée, repeinte, et voilà!

Pour les chaises c’est pareil. Ils allaient les balancer dans mon ancien bahut alors j’en ai récupérée quelques unes sur les centaines qui partaient à la poubelle (à l’époque je n’avais pas la place de stocker… dommage, hein!)

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Voilà la partie « salon » avec mon canapé d’amour (cuir center)… Ok, il m’a coûté un œil mais, depuis 7 ans que je l’ai, il n’a pas bougé d’un iota! La table basse vient de chez « maison du monde » collection-d’il-y-a-longtemps.

Au milieu du salon trône le conduit de cheminée de la chaudière. Mon rêve serait de le transformer en poêle à bois… Un jour peut être… Quand on aura gagné au loto!

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

C’est une pièce très lumineuse mais pas forcément facile à meubler parce qu’il y a des fenêtres partout (dû au fait qu’on a pété toutes les cloisons aussi…)

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Les cadres viennent d’Emmaüs. Au centre c’est une « oeuvre » de moi-même (comment je me la pète!) réalisée à l’atelier de gravure et de typographie de Conflans (cet endroit est ma-gi-que!). Les petits cadres carrés contiennent chacun quatre sous-bocs à bière chinés à la grande braderie de Lille, souvenir de notre vie dans le Nord. Pour le reste il y a un emballage de chicoré un peu art déco que j’adore (encore chiné dans le ch’nord) et des impressions de visuels que j’aime bien.

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Au fond du salon on a aménagé un petit coin pour Bébou, pour qu’elle ne nous mette pas des jouets de partout (ce qu’elle fait quand même je te rassure…). Mais au moins elle a son petit espace rien qu’à elle avec des rangements pour ses jeux (Chéri-chéri s’est donné comme mission de la rendre moins bordélique que sa mère^^)

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

On aperçoit aussi, dans le coin, le fatboy (payé moitié prix après un événement Ankama, quand je bossais chez eux) idéal pour lire des histoires affalés comme des patates!

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Ici c’est une lampe « fait maison » (DIY si tu préfères) en cerisier débité grossièrement en pavé (à la tronçonneuse! Yeah baby!… hum c’est Chéri-chéri qui fait ça, hein… pas moi…) avec une ampoule à filaments et une carcasse d’abat-jour.

Le terrarium, quand à lui, a été chiné à la brocante du quartier pour 3 euros (autant te dire que quand la petite mamie m’a dit le prix j’ai failli pleurer!)

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Les deux petits crânes ont été ramené de balade par Chéri-chéri. Ouai c’est le seul mec qui par à la pêche et revient avec des crânes (et sans poissons!). Ils iront bientôt rejoindre nos toilettes qui sont en cours d’aménagement en ….. « cabinets de curiosité »!! Si tu as pigés le jeu de mots : bienvenue! Sinon… euh…. Zut, faut que j’explique. Des toilettes = des cabinets, ok? Ca y est tu vois le rapport cabinets = cabinet de curiosités? Ouf!

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Ici un meuble indus’ en bois peint dans son jus dégoté dans ma ville natale pour 35 euros! La plante dessus est dans un chaudron trouvé dans le grenier de la maison (elle était décidément pleine de trésors cette maison!). Les z’animaux ont été achetés pour 1 euro en braderie et bombés en cuivré. C’est ma petite jungle.

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Une jolie affiche d’école expliquant le moteur à 4 temps. On l’avait acheté pour faire un cadeau à des amis, au départ, et puis finalement on a pas pu se résoudre à s’en séparer…

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Sur la petite table d’entrée (ancienne table d’école trouvée dans les poubelles et retapée) trône une vitrine en verre récupérée chez ma Mamy. Personne n’en voulait parce qu’elle avait une immonde moquette verte dans le fond, mais une fois nettoyée et repeinte elle est top. Reste plus qu’à l’accrocher… Un jour… Peut être…

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Quand on a acheté la maison il y avait des tonnes de cageots à pommes au grenier. On avait pas de meuble, du coup on les a nettoyés et empilés pour pouvoir mettre quelques plantes et mes assiettes ramenées de Tunisie à 18 ans (oui… à 18 ans la meuf elle a que ça à faire de ramener des assiettes de voyage… oui!)

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Nos plantes « survivor » dont une dotée d’un magnifique pot « Get up / Stand up! » sur une balance chinée pour 3 euros et décapée à la sueur de mes mains dans la baignoire de notre ancienne salle de bain!

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Le support pour cloches est une création originale de Chéri-chéri. Ce mec là a de l’or dans les mains (je l’aime!)

la déco de mon salon par Je ne suis pas une poule

Voilà! Tu as fait le tour de mon petit salon! Alors tu aimes? Et toi, tu me montres le tiens? (vas-y fait péter les liens! J’adore visiter des maisons!)

 

La petite fabrique de savon

Coucou l’internet!

Aujourd’hui je reviens avec un post « beauté & santé ». Ca fait très  M6 boutique » tu ne trouves pas? Bref je continue ma transition écolo-bio pour tous mes produits de beauté. Bah oui tout ce que j’ai mis en place pour l’instant (à lire ici et ici) a l’aire de vraiment bien marcher pour ma peau sensible.

Du coup je me suis lancée dans un nouveau défi :  faire du savon! Ne me demande pas comment l’idée m’est venu, je n’en ai strictement aucune idée! Bref toujours est-il que l’autre jour je me suis retrouvée à chercher « saponification à froid » sur notre ami « gougueule » et que je me suis lancée! Un pu…naise! Mais c’est Géniiiale!

33

Ici ce sont des savons à huile d’avocat avec du rhassoul parfumé à l’huilé essentiel de citron et de lavande

C’est super simple! et franchement si j’avais su j’en aurais certainement fait avant.

Je t’explique un peu le truc.

En gros, pour faire du savon, tu prends un corps gras (une huile, un beurre ou les deux). Tu décides quelle quantité tu veux utiliser. Tu les sélectionnes dans le petit tableur d’aroma-zone. Qui te dit, en fonction, quelle quantité de soude caustique (celle avec laquelle tu décapes les meubles, oui, oui…) et d’eau tu dois ajouter suivant si tu veux un savon caustique, gras ou surgras. Bien entendu moi je le fais surgras voire sur-surgras pour ne pas abîmer ma petite peau fragile (quitte à ce que le savon soit un peu mou). Ensuite y a plus qu’à mélanger au fouet (ou au batteur ou au mixeur plongeur), ajouter des petites huiles essentielles (pour que ça sente bon) et d’autres trucs si on veut ( rhassoul, sable, pétales de fleurs etc. ) et à laisser sécher 48h. Ensuite on démoule et on laisse rassir 3-4 semaines (c’est la cure) et c’est le plus dur (parce que j’ai la patience d’une hyène affamée devant un rôti!)

32

C’est franchement pas compliqué. Il faut juste peser les ingrédients précisément et, bien entendu, bien se protéger et bien nettoyer les ustensiles que l’on utilise quand on manipule de la soude.

Bon. Si ça t’intéresse je te laisse des liens de personnes qui t’expliqueront ça bien mieux que moi : comme ici chez aroma-zone ici ou encore ici 

Voilà! Ca te tente? T’as déjà essayé?

31

Cartes postales

Coucou petit internet!

Comme je te le disais dans mon dernier post, cette année j’ai décidé d’être une fille OR-GA-NI-SÉE!

Vois-tu, je trouve jamais rien qui me plaît dans les présentoirs de cartes postales du boui-boui du coin (je dois être difficile); et j’oubli toujours de prendre les adresses des copains et de la famille.

Du coup j’ai d’ores et déjà préparé mes cartes postales à envoyer, avec les adresses écrites et tout! Hihi! (meuf trop fière de son « organisationalité »!)

P1040983P1040985

Et, comme je suis une fille sympatoche, j’ai décidé de les partager avec toi. Bon… J’ai moult tripé sur les textes… Sauras-tu retrouver de quelles chanson ils proviennent?cartes postales vacancescartes postales vacances2cartes postales vacances3

Voilà c’est à imprimer recto-verso. Les voici en bonne qualité ici :cartes postales vacances

Des Bécos et bonnes vacances !

P1040986

The petit planning {printable}

Coucou l’internet!

Aujourd’hui je vous propose ma version de la poutre du temps / semainier / planning, pour que ma Bébou arrive à se repérer dans le temps.

J’avais jeté un coup d’œil aux poutres du temps à la sauce Montessori, mais franchement… Le truc tout en longueur ça me plaisait pas trop. J’aimais mieux le principe du semainier compacte avec le planning de la semaine, mais ça ne me semblait pas asez complet. Du coup j’ai un peu mixé le tout pour créer un truc qui me convient.

On peut s’y repérer à plusieurs niveaux, du plus large au plus précis :

  1. Dans l’année, en sélectionnant la saison.
  2. Dans le mois, en sélectionnant le jour. On peut ainsi voir si on en est au début, au milieu ou à la fin.
  3. Dans la semaine, en sélectionnant le jour, ce qui permet de voir ce qui y est prévu ainsi que le planning des jours suivant grâce à des petits dessins de nos activités habituelle. On peut aussi choisir d’écrire des choses au feutre velleda.

Cette fois-ci j’ai tout collé sur des feuilles aimantées, plastifié et découpé.

J’ai mis le tout sur mon frigo! Et voilà!

P1040795

P1040797

Si ça te plait je te balance les « printables » parce que, décidément, je suis une fille bien gentille, non?

petit planningpetit planning2petit planning3

Ah oui… Et n’hésite pas à faire un petit tour pour voir mon tableau de motivation pour le pot. Je viens d’y faire une petite modification, après un mois d’utilisation.

Comment j’ai sauvé le nez de ma fille

Salut l’internet!

Je sais pas si tu l’as remarqué, mais en ce moment on dirait bien que la météo se fout royalement de notre gueule. On se lève il fait dix degrés sous une pluie battante (en plein mois de Juin… Normal!), puis il y a une petite éclaircie et d’un coup le thermomètre fait péter les 25 degrés!

Résultats ici on a tous choppé le « rhubbe »… Et bon… Pour nous, les adultes, ça va, il existe les pshi-pshitt qui te dégomment la muqueuse nasale à coup d’huiles essentielles… Mais pour Bébou qu’est ce qu’il reste? Les nettoyages au sérum phy.

Bon. Alors je ne sais pas si vous avez un jour essayé de vous infliger, à vous même, ce truc que nous faisons subir à nos enfants… Moi, par soucis d’équité, j’ai essayé. Mais c’est HORRIBLE! Les petites dosettes individuelles sont pleines de bouts de plastique mal dégrossis qui te ravagent l’intérieur de la narine! Et encore moi je ne bouge pas quand je me pshitt le bidule dans le naseau. Mais Bébou, elle, elle se débat vachement… Il fallait donc que je trouve une solution.

Ma solution la voilà.

P1040778

J’ai récupéré un petit bout de vieille pâte Fimo toute sèche qui traînait au fond d’un tiroir. J’ai entouré un bout de papier cuisson autour d’une dosette de sérum phy usagée dans le trou de laquelle j’ai inséré un cure-dent. J’ai modelé l’embout avec la fimo. Démoulé. Mis le tout au four. Passé un coup de papier de verre pour adoucir encore le tout… Et voilà!

P1040782

Son petit nez est sauvé!

Juste une petite curiosité… Y en a parmi vous qui ont déjà essayée de se se « sérum-physer » le nez? Ca pique non?

Mon petit pot aimanté super simple

Salut l’internet je passe en coup de vent pour te partager un petit DIY rapidos. J’t’ai déjà dit que j’étais over booké en ce moment? Non? Bah si, c’est la courses de partout entre les examens, mes différents projets, le blog, ma fille, la gestion du quotidien. Je ne sais pas comment vous faites, vous, mais moi je pédale dans la semoule et je rêve d’une île déserte.

Bon revenons-en à nos moutons, et à nos Do It nous-même. L’idée de faire un petit pot comme ça me trotte dans la tête (et moisi dans mon pinterest) depuis et certain déjà sans que je prenne le temps de m’atteler à la tâche.

10ae4a68e544d8855d026e65b0146ed8

Puis un jour, alors que je me baladais pour faire mes courses (chez Liddl le roi du discount, hein… pas chez Hédiard, même si on dirait^^), cette a-do-ra-ble boîte d’huile d’olive m’a sauté aux yeux. Ni une, ni deux, j’en achète deux boîtes. Elles seront idéales pour mettre les crayons (tu sais… Ceux qu’on ne trouvent jamais quand on en a besoin).

Alors voilà. Pour ce DIY il te faut :

  • Une jolie boîte de conserve
  • Un ouvre-boîte
  • Deux aimants forts (tu peux en trouver ici pour un prix dérisoire)

Il suffit ensuite de vider la boîte de son contenu, de l’ouvrir sur le dessus à l’aide de l’ouvre-boîte et de glisser deux aimants à l’intérieur contre ton frigo.

C’est finiii! Coût total du bidule : 3.91€ dont 2.99€ d’huile d’olive (miam!)

P1040730

P1040734

Bon, mes photos ne sont pas terribles… Mais je t’assure qu’en vrai ça rend bien!

 

Des étiquettes au jardin

Salut l’internet!

Comme tu le sais peut-être déjà, cette année nous avons planté un potager. C’est la première fois et je suis toute excitée! Ca pousse!

Du coup j’ai décidé d’agrémenter notre jardin avec de jolies étiquettes indiquant ce qui pousse. J’ai regardé en magasins, mais tout ce que j’y ai vu était soit trop cher, soit trop moche….

Alors je me suis lancée!

Pour ce DIY il te faut :

  • Du plastique magique ou plastic’fou (2.99€ à la foir’fouille… C’est mon magasin de prédilection, on y trouve de tout et pour vraiment pas cher!)
  • Un four
  • Des piques à brochettes (1.69€, encore à la foir’fouille)
  • Un pistolet à colle chaude
  • une bombe de peinture noir (4.99€ toujours à la foir’fouille)
  • Un crayon de couleur blanc

P1040719

Mode d’emploi :

  • Découper les feuilles de plastique magique en 4 bandes de 7cm de larges (la feuille fait 28 cm et 4×7 = 28 : je suis un génie des maths!)
  • tu tailles une des extrémités de chaque morceau en pointes et tu rognes les deux coins de l’autres côté en coupant un petit triangle à chaque fois.
  • Tu dessines  sur chaque morceau à l’aide de ton crayons de couleur blanc et de la feuille printable :

étiquettes

  • Tu mets ensuite tes feuilles de plastic’fou au four à 150 degrès… Ca se tord dans tous les sens, c’est normal. Le plastique va réduire de 7 fois sa taille, s’épaissir et se durcir. Top!
  • Ensuite on bombe en noir le dos de chaque étiquette en plastique magique.
  • On colle une demi pique à brochette en bois (tu peux découper avec tes ciseaux) à l’aide de la colle chaude! Voilà C’est fini!

Tu peux aussi compléter ta collection d’étiquettes avec es étiquettes façon ardoise (1.74€, encore et toujours à la foir’fouille). Idéales pour accrocher aux arbres.

P1040708

P1040695

Lundi FIV et paillettes

Bien le bonjour petit internet!

Hier je n’ai pas eu le temps de poster mon activité du lundi, c’est un peu la course par ici, et, à vrai dire, j’ai la tête ailleurs. Du coup on a qu’à dire qu’aujourd’hui c’est lundi…  et donc je te propose cette chouette activité à paillette! Youpii… Oui, je suis une kiffeuse de paillettes qui s’ignore… Je fais « genre », mais j’adore quand ça brille!

Bon soyons vraiment honnête, je n’ai même pas fait cette activité lundi, trop compliqué entre les différents rendez-vous FIVesque à organiser dans un désert médicale et à faire avec une petite fille de deux ans dans les pattes. Et bin, c’est du sport! Crois-moi… Je suis rincée!

Des fois je me dis que le disque dur qui me sert de cerveau est saturé. Tu sais comme quand on fait tourner trop d’applications en même temps et que ça bug. Bah voilà. En ce moment mon ordinateur de bord essaye de gérer trop de choses en même temps et du coup il pédale dans la semoule. Enfin « je » tourne au ralenti. Entre les prises de rendez-vous, les prises de sang, les échographies, les appels du centre de PMA, ma fille, mon boulot (on est en plein pendant la période des examens), ma voiture qui fait des bruits bizarres, ma maison en travaux, le blog et un projet « secret » (dont je vous parlerai très bientôt)… Ca rame drôlement là-haut!P1040599

Bon. Ceci étant dit. Je vous explique, quand même, comment faire l’activité du jour :

C’est un « calm-down-jar » ou (en français) un bocal pour se calmer (mais ça fait moins chic). En gros c’est un bocal rempli d’eau qu’on rempli avec des paillettes. On ferme le bocal et quand on secoue ça fait genre boule-à-neige et c’est sensé calmer les petits n’enfants. Bon honnêtement (Punaise qu’est ce que je suis honnête aujourd’hui!!) je ne suis pas bien sûre que ça marche, mais c’est joli et ça fait une activité facile et rigolote.
P1040597P1040595

Alors il te faut :

  • Un bocal (ici c’est un vieux pot de pesto rosso car « papa » est un amateur de pâtes)
  • De l’eau
  • De la colle liquide transparente ou de la colle à papier peint (juste 1cuilère à café –  c’est ce que j’ai pris)
  • Des paillettes
  • De l’encre ou du colorant alimentaire (en option)

Voilà! On laisse l’enfant verser le tout dans le bocal. On remue. On ferme (moi j’ai même scellé le tout avec de la colle chaude pour éviter que Bébou ne l’ouvre).

Et voilà!

A utiliser lors des grosses colères. Je vous dirais si ça marche…^^

 

The Limoncello

Coucou petit internet!

Aujourd’hui comme je suis quelqu’un de vraiment gentil (ouai, oui!) je vais te donner MA recette du LIMONCELLO-de-la-mort-qui-tue. C’est son nom.

C’est très facile, simple, easy, évident… Bref tu peux pas te louper.

Il te faut :

  • 10 citrons non traités
  • 1 litre d’alcool de fruit
  • 250ml d’eau
  • 600g de sucre blanc

Alors tu mets les zestes de tes 10 citrons à macérer pendant 10 jours dans 1 litre d’alcool de fruit. Puis tu filtres et  tu ajoutes un sirop de sucre que tu auras préalablement fait avec ton eau et ton sucre.

Voilà! C’est fini! Y a plus qu’à mettre au congélateur et à déguster!

IMG_20151126_123359.jpg

Cette recette a un grooos défaut : C’est trop bon… du coup les stocks descendent viiite!

En ce moment je suis en train de refaire mon stock… Ce sera idéale pour cet été. Je me vois déjà le boire bien glacé dans le jardin après un barbecue avec des copains! Mmmmh!

Je rappelle bien entendu que l’abus d’alcool est mauvais pour la santé… Alors à bon entendeur salut!

Et tiens en passant j’te file même une étiquette pour la coller sur ta jolie bouteille :

étiquette_limoncello.jpg

Et si tu veux tu peux la télécharger en PDF et te l’imprimer direct par ici :lemoncellox4

PS: avec le jus des citrons restant tu peux te faire une big limonade! Miam!

Un vide poche de lit

Bon matin l’internet!

Depuis qu’elle est toute petite ma Bébounette se réveille la nuit pour chercher son doudou, sa tétine, son bib’. Parfois elle les retrouve seule, dans un demi sommeil. Parfois elle ne les retrouve pas. Faut dire qu’elle met toujours le lit sans dessus-dessous quand elle dort. Alors… Alors elle nous appelle. En pleine nuit. Et ça… C’est duuuur!

Alors j’ai décidé de lui fabriqué un petit vide-lit en tissus dans lequel elle est sûre de pouvoir tout retrouver en cas de besoin. Je suis sûrement naïve mais j’y crois à fond!

En tous cas je suis très fière de ma création que j’ai tout cousue moi même avec mes 10 petits doigts.

Si un jour j’ai la motiv’ et que y en a que ça intéresse je ferais un tuto. En attendant voici les photos :

P1040198

P1040202

P1040203

Mon agenda de chiotte

Salut l’internet!

Aujourd’hui je te parle d’une invention révolutionnaire.

Aujourd’hui je te parle de l’agenda… Tadaam! (J’aurais fait un malheur en 1789 moi!)

Eh ouii dans la famille Poule (ou Paspoule c’est comme vous voulez, c’est pas notre vrai nom de toute façon) on est pas très doué avec les dates… enfin surtout Chéri-chéri qui est… mmh… comment dire… nul de chez nul.

J’ai tout essayé pour qu’on puisse s’améliorer (post it, agenda google partagé, mots sur le frigo etc.) rien n’y a fait à part : l’agenda de chiotte!

Le concept est simple et part d’un principe évident. Si il est bien un endroit que l’on partage, où on va régulièrement, et où on a rien d’autre à faire que regarder un agenda… C’est bien les toilettes!

Il y a quelque temps (euh.. 3 ans pour être précise. Ouii c’est un peu du réchauffé ce post, mais, au moins,le concept a eu le temps d’être testé et approuvé) j’ai réalisé cet agenda sur 3 semaines, effaçable et remplissable à loisir. On en trouve des tout-faits en stickers pour les cuisines mais ils sont très grands et coûtent un rein…

P10401962

Cette version coûte environ la somme de 0€ (budget, budget, quand tu nous tiens!) est faite d’un bout de carton récup’ et de morceaux de vinyle noir spécial tableau, récupérés eux aussi… et c’est tout!

Happy birthday le blog (Concours inside)

Coucou l’internet!

Aujourd’hui c’est les 2 mois de mon petit blog tout neuf et j’ai décidé de te gâter! Si si!

Alors voilà, je te raconte toute l’histoire… Tu me connais, je sais pas faire de secret. Tout commence avec une demande très sympathique de « Bonheur & Déco » qui m’encourage à aller liker leur page sur facebook. Comme j’apprécie les gens sympathiques, je me suis empressée d’aller yeuter la fameuse page en recherche de pouce et là : coup de foudre!

Mais j’adooore!

Du coup ni une ni deux, je m’empresse de leur envoyer un petit message leur disant que je ne like pas, que je surlike et que je serai ravi de me lancer dans un petit concours avec eux pour promouvoir le concept… Tu me connais moi et mes roubignoles (si tu piges pas va voir par ici) on a décidé d’être directes.

Une femme extra me répond… Et Bim! C’est lancé. Rendez-vous est pris pour fêter mon bloguiversaire et le lancement de leur nouveau concept (j’ai nommé la « box des jolis jours ») ils se trouve que ça coïncide nickel pile poil.

Alors voilà le concept :

C’est un site qui propose tout un tas de bidules déco trop choups, faits main, en France, personnalisables et tout et tout.

Et qui te propose, en prime de créer des « box » ou « listes »pour des occasions particulières genre naissances, anniversaires, EVJF (comprendre Enterrement de Vie de Jeune Fille), etc. Tu prépares ta petite sélection et tes proches n’ont plus qu’à participer à hauteur de leurs moyens (genre cagnotte) et Bam! Tu es livrée.

Ca évite les cadeaux doublons (genre ça fait la 2000éme peluches qu’on offre à Bébou… C’est sympa les gars mais y a plus de place pour elle dans son lit…)

Ca évite aussi les cadeaux moches (Ohh merci tata Raymonde… si, si… J’aime beaucoup les clowns au point de croix… gloups) et en plus tu peux choisir les tissus et personnaliser les objets avec le prénom de ton rejeton (ou le tiens, ou un message. Y a pas que les enfants dans la vie!)

Perso j’ai complètement craqué pour la marque « 3 petites pommes » et « Cassis et petit houx ». Voici ma petite sélection :

Alors voilà Bonheur & Déco et moi on vous propose de gagner un bon d’achat de 35€… et je t’assure que y a plein de truc pour ce prix là et en dessous (c’est une radine qui parle!) Et pour du fait main en France c’est rare, crois moi!

Et vu que « Je ne suis pas une poule » est juste un tout petit bébé blog de 2 mois… saches que tu n’as jamais été aussi près de gagner à un concours!

Alors c’est simple. Il suffit de liker la page FB de Bonheur & Déco (ici), la mienne (ici) et de commenter ce post. Bref, la routine habituelle, quoi! Résultat dans 1 semaine tout pile.

Bonne chance!

PS1 :  Si tu veux augmenter tes chances tu peux t’abonner à la newsletter du site…

PS2: ce concours est pour toi, rien que pour toi. Sache que je ne « touche » rien au passage.

 

DIY My little Sac

Coucou l’internet!

Tu as déjà dû te rendre compte, si tu suis un peu ce blog, que je suis une radine maline et que c’est pour ça que je recycle à tout va (et aussi parce que j’ai un début de syndrome de Diogène… Non j’déconne.. Quoi que…).

Il y a peu je te parlais de recycler les boîtes de « My little Box » (ici). Aujourd’hui je te montre comment recycler les petits sachets tout mignons qu’il y a dedans.

Alors il te faut :

  • De la peinture pour tissus
  • Un petit pinceau
  • Une feuille de carton de la taille du sac
  • Un fer à repasser

Il suffit d’utiliser la peinture pour cacher le logo de la marque avec de petits dessins (en protégeant préalablement l’autre côté du sac avec le carton, pour éviter que ça ne traverse). Puis de passer un coup de fer pour fixer la peinture.Comme ça :

12346228_427376930793128_2068364179_n

Tadaam! (Ouii, je sais j’aurais pu utiliser mon fer pour repasser le tissus du dessous… Mais sache qu’à part pour fixer la peinture, je ne repasse jamais. C’est contraire à ma religion.)

Tu peux te servir de ces jolis sachets pour un emballage cadeau ou comme petit rangement.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui!

DIY my little boîte

Re-coucou l’internet!

Aujourd’hui c’est Do It Yourself, recyclage party et rangement (oui, oui, tout ça en même temps!)

Ce matin je te parlais, de mon abonnement à « My little Box » (c’est par ici) et du fait que j’adôoore recevoir cette box qui me donne envie de prendre soin de moi. Et, comme son nom l’indique une « box » est avant tout une « boîte » (j’ai fait anglais LV1). Alors quand t’as découvert ce qu’il y a dans ta boi-boite, qu’est-ce que t’en fais? Bah j’m’en vais te le dire… Des boîtes de rangements! « Quelle idée de Génie! C’est si original! » « Bah nan mais bon… »

Alors voilà. Il te faut :

  • De la peinture acrylique
  • Un pinceau
  • Une feuille
  • Une imprimante (ou celle du boulot)

Il suffit de peindre le couvercle de la boîte et de coller l’étiquette imprimée puis découpée dessus. Fastoche!

Processed with VSCOProcessed with VSCO

C’est super! Et ça marche aussi avec les boîtes des autres box. Je suis pas sectaire.

Et comme je suis quelqu’un de chouette, si si. Je te file le « printable » des étiquettes dessus et côté (à imprimer sur un A4) :

etiquettes3

Le lundi c’est cabane

Le lundi je garde Lucie.

Le lundi j’essaye d’être la mère que j’aimerai être alors j’enchaîne les activités avec Roudoudou… Parfois c’est top… parfois c’est flop!

Alors j’ai décidé de partager mes réussites avec toi, mon petit internet (mes ratés je les garde pour moi… ok?)

Aujourd’hui je te parle de la cabane magique! Yeah!

Le principe est simple :

On tend un drap, une nappe, ou n’importe quel morceau de tissu entre deux chaises, deux meubles, deux fenêtres… Bref n’importe quoi. On met 3 coussins en dessous, et voilà ! C’est fini c’est une super cabane magique ! Parfait pour lire des histoires dessous en « secwet maman…chuut ! »

Pfiouuuu! Le lundi est le jour le plus faaatigant de la semaine. Je vais me coucher…

 

 

Ma pharmacie d’enfer

Salut l’internet !

Aujourd’hui je te parle organisation (youhhouuu ! Trop de fun !)

Aujourd’hui je te parle pharmacie (Youhhouuu ! Trop de fun, le retour !)

Bon… Sans rire je suis assez fière de ma dé-bordélisation et j’ai donc décidé de vous la partager (au risque de vous faire fuir).

Avant tout il faut savoir que Chéri-chéri est atteint d’une déficience sévère l’empêchant de retenir le nom des médicaments et leurs usages. Oui, je sais beaucoup d’hommes sont atteint de cette maladie (Bouuuh la sexiste ! Bon c’est vrai, j’avoue, ça arrive aussi aux femmes). Bref. Il y a quelques temps j’ai  donc entrepris de ranger, trier et classer les médocs de la famille afin qu’il arrête de me demander : « J’ai mal à la tête, j’prends un spasfon ? ». « NON ! »

Alors voilà j’ai farfouiné (farfouillé et fouiné en même temps) sur pinterest et j’ai fait ça :

Processed with VSCO

 

Processed with VSCO

Tadaam !

Coût total : 13.99€ (soit 4 ensembles de tiroirs la foir’fouille à 2.99€ et 2 paniers à 0.99€)

Et comme je suis sympa (des fois) je vous donne le « printable » des étiquettes que j’ai utilisées. Voiloù ! C’est cadeaux !

étiquettes_pharma.jpg

 

DIY Menuiserie/Cuisine

Coucou l’internet!

Aujourd’hui je te présente un DIY de pauvresse… bah oui quand on n’a pas d’argent on a intérêt à être créatif.

Alors voilà, pour l’anniversaire de ma Pucette je voulais lui offrir une cuisinière trop belle comme celle-ci de chez le Toy Van (122,29€) :

shopping122,29

Ou celle-ci de chez Vilac (127,99€) :shopping127,99

Ou encore celle-ci de chez Goula (132,98€) :

shopping132,98

Oui mais voilà, je vous l’ai dit, moi n’a pas l’argent… et franchement je crois que même si je l’avais… hum hum (radinerie quand tu nous tiens !)

Il se trouve que mademoiselle Lucie est l’heureuse propriétaire d’un établi IKEA (parce que le bricolage c’est pas que pour les gars !) acheté chez Emmaüs pour 5€ (radinerie le retour).

Comme ces derniers temps elle y jouait moins, je me suis dit que je n’avais qu’à le transformer en cuisinière… Oui mais, imagine qu’un jour elle ait de nouveau envie de jouer à la bricoleuse, c’est un problème… Mais chaque problème ayant sa solution nous avons imaginé  un magnifique combiné interchangeable (menuiserie et cuisine) TADAAM !

Processed with VSCOProcessed with VSCOProcessed with VSCOProcessed with VSCOProcessed with VSCO
C’est pas bien compliqué :

  • Etape 1 : Découper un plateau dans une chute de bois aux dimensions du plateau de l’établi. Y fixer 2 plots pour pouvoir emboiter le plateau dans les trous de l’établi (facultatif)
  • Etape 2 : Peindre le plateau et y coller un dessous de plat en bois (1€ à la foir’fouille) on peut ajouter des graphismes, ou pas.
  • Etape 3 : Repeindre les pieds (une fois l’ensemble démonté. C’est facile c’est du IKEA)
  • Etape 4 : Percer 2 trous devant et 2 trous sur les côté pour y mettre des crochets (dans n’importe quel magasin de bricolage 0,50€ environ).
  • Etape 5 : Découper une baguette à la largeur de l’établi et la glisser dans les 2 crochets avant (1,50€ la baguette).
  • Etape 6 : Coudre un petit rideau à enfiler sur la baguette (tissus made in le marché de Wazemme – Lille 1€)
  • Etape 7 : On accessoirise ici ce sont les ustanciles de cuisine HEMA 8€ et le tablier IKEA  4,99€, des fruits et légumes en plastique 3,99€ ici

TADAAM C’est fini !

Et voilà un combiné menuiserie/cuisine qui met un bon coup de boule à la théorie des genres « tiens prends ça dans ta gueule !» pour la modique somme de 9€… Qu’est ce que je vous disais : « plus radins, plus malins ! »

Montessori quand tu nous tiens

Hello l’internet!

J’ai découvert il y a peu la fameuse pédagogie Montessori. Je connaissais de nom, bien sûr, je ne vis pas dans une grotte. On m’en avait parlé, à plusieurs reprises, comme d’un truc révolutionnaire à ne surtout pas manquer…

Bon… en fait si j’ai bien compris, Montessori c’est juste l’idée qu’il faut laisser l’enfant expérimenter et apprendre à son rythme en le laissant « faire » les choses (corrigez-moi si je me trompe). Bref, rien de révolutionnaire à l’horizon, non?

En fait je me suis rendue compte que je faisais du Montessori sans le savoir (juste parce que j’ai laissé ma fille jouer avec un balais et mettre les mains dans la gadoue). Du coup toute contente d’être « in » d’un point de vu éducatif j’ai persévéré (et aussi parce que j’aime quand ma fille joue toute seule… feignasse que je suis).
montessori-a-la-maison-editions-eyrolles-p-image-52294-grande      Ma copine Laëtitia (ma co-parenteuse voir ici) m’a prêté ce livre (25€ tout de même) rempli d’idées d’activités, même si certaines se ressemblent beaucoup. Il y en a quelques unes de vraiment chouettes. J’en ai fait des photocopies. Ouaii je sais, je tue l’industrie du livre… mais 25€, quoi!

Voici ma première réalisation libellée Montessori :

2016-02-08_09.23.57_1

Bon alors c’est vraiment pas compliqué :

  1. Tu manges des yaourts (et tu gardes les pots)
  2. Tu mets de l’acrylique dans le fond de chaque pot et tu fais tourner le pot pour répartir la peinture à l’intérieur jusqu’à mi-pot, et ceci pour chaque couleurs.
  3. Tu laisses sécher (c’est la partie la plus dure, si si c’est vrai! Moi je suis trop impatiente!)
  4. Tu te fais donner des abaisses-langues par une copine infirmière (une sœur infirmière dans mon cas) ou alors si tu connais personne dans le monde médical, t’en achètes (ou tu passes 2 ans à aller chez le médecin en demandant de garder les bâtonnets).
  5. Tu peints le bout avec la même couleur que les pots.

Voilà! C’est finiii!

Et si tu sens que ça devient trop facile tu peux complexifier en faisant un camaïeu de couleurs sur les bâtons. Ou en faisant un point d’une autre couleur sur les embouts de couleurs.

Cette activité a été testée et validée par Luciloup (il va maintenant falloir que je passe à la version avancée).

 

Un peu de magie…

Depuis que j’ai eu Lucie c’est à dire il y a  22 mois  20 jours et 15 minutes  je ne rêve que d’une chose… Savoir arrêter le temps! Vous savez genre « Piper Halliwell » dans la série « Charmed ». Allez…. avoue que dans ta jeunesse toi aussi tu as suivi ce trio de soeurs sorcières. Dans ma famille on est 3 soeurs et donc forcément on était à fond! (bon c’était y a longtemps, hein!) A l’époque moi j’étais « Prue » (parce que je suis l’aînée) et je trouvais vraiment que les pouvoirs de « Piper » ne servaient à rien.

Bah j’ai changé d’avis! Je rêve maintenant quasi quotidiennement de pouvoir contrôler le « time » (comme on dit!).  Non pas que je sois nostalgique et que j’ai peur de voir grandir ma fille, non. Moi ce que je voudrais c’est mettre les autres sur pause. Arrêter le monde pour pouvoir prendre du temps pour moi,  faire ce dont j’ai envie, gérer le tâches de quotidien, faire la sieste… Bref! faire tranquil’ toutes ces choses que je rêve de faire alors que je n’en ai pas le temps.

Aucune maman ne me contredira jamais, être mère c’est putain de chronophage, et je pèse mes mots! On se retrouve très vite avec des dilemmes du genre : « Bon, j’ai 5 minutes devant moi qu’est ce que je fais : je mange, j’étend le linge,  je fais la sieste ou je prend une douche? ». Résultats le temps de ce poser la question c’est trop tard le môme se réveille et on se retrouve de nouveau à faire « gouzi-gouzi » et à chanter des chansons aux paroles surréalistes pendant deux heures. Alors que si on pouvait arrêter les horloges on pourrait tout faire!   Et oui CQFD!

2016-01-10_22