Tag Archives: blogging

Les contre-efluents ou quand bloguer devient réel

Tout a commencé avec la sélection des « efluents », cette éminente rencontre au sommet organisée par Parole de Maman, genre de saint Graal de la blogueuse parentale… Bref. The place to be.

Mais vois-tu… Je dois être une blogueuse en carton car ma candidature n’a pas été retenue. Arf… Enfer, damnation et déception! Moi qui voulait rencontrer mes copi-net en chair-et-en-os…

Qu’à cela ne tienne, Miss Escarpins & Marmelade (aka Frau Pruno, aka j’vous-dirais-pas-son-nom) a décidé de prendre les choses en mains – et crois moi, quand elle fait ça, tu files droit! – et a invité quelques copi-net triée sur le volet à venir se rencontrer dans un endroit tenu secret (chez ses parents)  quelque part aux alentours de Montpellier.

Bien sûr j’ai flippé, j’ai dis oui, j’ai re-flippé, j’étais over-excitée, et j’y suis allée ( tout en flippant (encore) de ne pas être tombée dans un traquenard de serial killeuse. J’ai vu « Shining »…)

Ouai… J’suis comme ça moi. Le genre de fille qui conduit neuf heure, enceinte, pour aller rencontrer des filles qu’elle ne connaît pas, dans un endroit qu’elle ne connaît pas plus… Je suis ce genre de fille : folle!

C’est curieux comme principe, quand on y pense, non? Rencontrer quelqu’un que tu connais (ou crois connaître) mais en faite pas vraiment. C’est vrai ça : sur le net, on ne connaît que ce que l’on a bien voulu nous montrer, on a mis un ton, une intention, un caractère derrière les mots, les photos, les échanges. Et si on s’était planté… Et si on ne s’entendait pas du tout… Et si….

Et NON! J’ai eu la chance de rencontrer 3 filles super. Des filles vraies. Aussi chouettes dans la vie que sur le net :

Miss Pruno, aussi génialement déjantée.

Angélique, aussi douce que je me l’étais imaginée.

Madame Délire, aussi drôlement adorable que sur son blog.

Contrairement à ce que je craignais, le week-end s’est déroulé en toute simplicité. On s’est retrouvée comme quatre copines qui ne se sont pas vu depuis longtemps. Autant te dire que ça a bavassé sévère, le tout arrosé de champagne et de virgin mojito.

C’était intense et fugace.

C’est à refaire!

Merci les filles d’être vous. Je vous kiffe!

Mathilde

fullsizerender img_1890 img_1881 img_1906 img_1905

Désolé j’étais partie…

     OUh là la! J’écris ce post à l’arrache! C’est la débandade dans les gorges! Au secours! A l’aide! Je suis en r’tard, en r’tard, en r’tard!

     Bon j’vous explique : Je viens de revenir d’une semaine de vacances parisienne chez ma môman et c’était au top! D’abord parce que j’ai pas changé une seule couche de la semaine… Non Bébou n’a pas fait une occlusion intestinale… C’est juste que ma mère (et ma soeur) se sont occupée d’elle à mort!… C’est pas de ma faute! Ca leur fait plaisir….^^  Pendant ce temps là Chéri-chéri et moi avons vécu la vie parisienne à fond!

     On a vu les copains, bu des coups en terrasse, rattrapé le temps perdu, visité des musées, vu un spectacle, mangé au resto, fait du shopping dans des endroits beaucoup trop chers pour nous, pris le métro, le bus, on a marché, discuté, regardé, pris le soleil (alors qu’il pleuvait en Savoie… Niark niark niark!)

     Bref c’était GE-NI-AL! Déconnexion totale avec le quotidien, avec le blog, le boulot, les travaux, la maison etc…. Pfiouuu! Ca fait du bien!

     Bon au retour c’est la course, y a plus rien dans le frigo, plus aucun article en stock pour le blog, y a des copies à corriger, la peinture des toilettes à finir, les 200 posts des copines à lire, des mails à écrire, le ménage à faire… Mais ça valait le coup!

     Malou et Tatille, préparez-vous on va revenir!^^ Euhh…Et pour le blog… Bah je vais arrêter de dormir et je vais me mettre au boulot!^^ Promis!

     Tiens d’ailleurs, pour patienter voici ma participation au concours Bonobo pour une marinière revisitée :

essai mode bonobo.jpg

     C’est Vert Cerise qui m’a fait découvrir ce concours via son blog… Alors j’ai eu envie de me lancer, moi aussi. J’ai fait ça un peu à l’arrache hier soir dans mon lit avec le pad de mon ordi portable… Mais j’aime assez le résultat.

    Le pitch : » J’ai imaginé une marinière légère en mousseline légèrement transparente. Elle se compose de deux éléments : un tee-shirt loose très évasé sur les épaules (qui permet un tombant sexy mais confortable) et un débardeur à fines bretelles qui se place par dessus. Celui-ci a un motif rayé jaune citron comme tracé au pinceau et un détail d’une ancre marine brodée. C’est la superposition de ces deux tee-shirts transparents qui rend l’ensemble opaque.

     Le choix du jaune rend ce top très ensoleillé, Il invite à la décontraction et évoque une limonade fraîche sous un soleil d’été, les pieds dans l’eau.

     Cette marinière est idéale en journée pour un look casual en ville accompagnée d’un jean brut ou en bord de mer avec un short bleu ou blanc en toile. Il peut aussi se faire sophistiqué une fois accessoirisé avec un sautoirs, une pochette et de jolis talons. »

     Et toi tu l’imagines comment ta marinière idéale?

     Si le coeur t’en dit tu peux venir voter pour moi par ici ou bien participer à ton tour par là !

Mon blog, ma vie et moi

Voilà, ça y est mon blog a presque deux mois. Deux tout petits mois et pourtant… Pourtant je suis devenue accro… Complètement !

Je me suis lancée dans cette aventure telle que je suis, nature, sans masque. Parfois je me demande encore pourquoi ? Oui pourquoi ? Sûrement parce que, depuis que je suis maman, j’ai plus besoin de raconter ce que je vis, ce que je ressens, ce que je fais. Surtout depuis que je vis loin de mes points d’attaches Nordico-parisien.

Créer ce blog a lancé un tas de débats autour de moi. Avec ma maman d’abord qui me lit assidûment depuis le premier jour. Avec Chéri-chéri ensuite, qui n’a jamais rien lu de ce blog. Chacun son espace ! Et pourtant, l’un comme l’autre ils ne comprennent pas trop mon envie de me dévoiler au monde entier. Et, au fil des conversations, ils m’ont fait part de leurs inquiétudes face à mon non-anonymat et je me suis questionnée.

Alors oui je me suis donnée toute crue, surtout au début. Je suis naïve tu sais. J’ai oublié que l’internet était plein de tout. De gens merveilleux avec qui j’aime partager, mais aussi, peut être, des gens moins bienveillants, de qui je dois me protéger. Pour l’instant j’ai été épargnée, mais qui sait ?

Derrière l’écran il s’agit de moi, de ma fille, de ma famille. Je n’ai rien caché, mais ai-je eu raison ? Dois-je continuer ?

Ma fille n’a pas choisi d’être montrée ainsi sur le grand internet. Pour l’instant elle n’a que 2 ans, mais plus tard, que pensera-t-elle de ces images volées, postées sans son accord ?

Toutes ces questions me taraudent depuis quelques temps et j’ai décidé que je ne montrerai plus pleinement son mignon petit visage ici. Il y aura toujours des photos d’elle… mais seulement des détails, légèrement floutées  ou de dos. De plus, je n’utiliserai plus son joli nom, mais un surnom. Ce sera désormais « Bébou » car c’est comme ça que l’appellent mes sœurs.

Je vais également essayer de prendre de la distance… un petit peu… rien qu’un petit peu. Car le blog est chronophage et que, poster un article tous les jours ou tous les deux jours, demande beaucoup de temps et de travail… et que moi binn… j’en ai déjà un de travail, et que je ne dois pas le négliger.

Il faut aussi que j’arrive à préserver ma fille, mon couple et ma maison de ce hobby dévorant. L’autre jour ma fille, Bébou donc, m’a dit : « Maman, pause le ‘léphone, si’ te plaît ?! » Alors oui, il faut que j’arrive à déconnecter, pour profiter d’elle et du moment présent. Tu sais… celui qui passe si vite et qu’il ne faut pas rater.

Je ne vais pas arrêter de blogger… je crois que je ne peux pas. Mais je serais peut être moins présente.

Je ne commenterai peut être plus autant les posts des copinettes (les copines de l’internet), et je likerai peut être moins les trucs et autres bidules de fesse de bouc, mais j’écrirais toujours sur « Je ne suis pas une poule ». Sûrement pas tous les jours, peut être pas tous les 2 jours, mais certainement toutes les semaines !

Voilà je me recentre sur le principal : mon univers IRL comme on dit (« in real life » : traduction pour ma maman, qui sera sûrement heureuse de lire cet édit. Je t’aime Môman !)

Et les nominés sont…

Mazette! Ca y est je me crois trop sur la croizette! J’ai été nominée au Liebster award… Quoi?! Oui je m’enflamme, et alors! Je suis troop fière. Merci Die Franzoesin! En plus j’adore ce blog, je ne rate aucun billet depuis… Bah depuis que j’ai découvert ce qu’était un blog (il y a environ 2 mois…)

Aloors si j’ai bien compris le principe il faut que je dévoile 11 choses sur moi, que je réponde à 11 questions et que je nomine 11 personnes. C’est bien ça?

Alors c’est parti :

  • A 15 ans j’ai décidé que je serais heureuse pour contrebalancer tout le malheur du monde. Comme si il y avait une genre de balance cosmique qu’il fallait rééquilibrer. Depuis j’essaye de m’y tenir (et je réussi plutôt pas mal)
  • J’aime que Chéri-chéri soit un râleur pessimiste, ça me permet d’être le bisounours sous ecsta de la maisonnée… Mais chuuut! Ne lui dites pas!
  • Je ne me souviens jamais de mes rêves (enfin presque, je crois que j’ai dû me souvenir de 3 « vrais » rêves dans toute ma vie). En revanche je rêvasse beaucoup.
  • Je suis une vraie bordélique. Quand un objet est posé après utilisation (si possible n’importe où) il cesse d’exister à mes yeux…
  • J’adore bouger mon popotin comme Beyoncé (bon… une Beyoncé qu’aurait oublié de prendre des cours de danse), surtout quand je fais le ménage… C’est ma seule et unique motivation pour le faire (le ménage. Je suis bordélique, je te rappelle)
  • J’ai cent vingt idées à la seconde et c’est pire depuis que j’ai découvert Pinterest. Dans la vie j’aimerai tout faire (coudre, tricoter, peindre, cuisiner, lire, flâner, bricoler, sortir, jardiner, me bichonner, peindre, chanter etc. etc.). Du coup je cours toujours après le temps.
  • Je commence toujours mille et un projet et je ne les fini jamais. Disons que je ne suis pas un modèle de persévérance. Si ça ne marche pas tout de suite j’ai tendance à abandonner.
  • Je suis accro aux gâteaux apéro (mais aussi au fromage, au saucisson… bref à tout ce qui est gras et salé)
  • J’éternue comme un pokémon, ou un écureuil (à ce qu’il paraît)
  • Chez moi l’hiver c’est jachère… Je laisse pousser les poils (c’est pas glamour mais ça tiens chaud)
  •  Mon maquillage est un bouclier qui me protège (mes peintures de guerres quoi). Quand je ne suis pas maquillée j’ai l’impression d’être toute nue… Bon je me maquille pas comme un camion volé quand même, hein?!

J’ai carrément galéré à faire ces « révélations » sur moi-même (je dois être pudique, ou pas, je tiens un blog où je raconte ma life quand même^^…)

Et je nomine : Suspeennnse…

Y avait aussi :

  • Un énième blog de maman (il paraît qu’elle aime pas, mais moi je l’aime, snif)
  • J’aurais bien nommé Escarpins et marmelade aussi mais elle a déjà été nominée plein de fois et elle doit en avoir marre de répondre aux questions…)

Voilà…Bon… en vrai c’est pas facile de nominer des gens. Entre ceux qu’aiment pas, ceux qui sont trop connu et ceux qui ont déjà été nominés… Je galère (en plus je suis nouvelle dans l’blog… ton univers impitoyaaable)!

Mes 11 questions pour les nominés sont donc (j’ai été soft dans mes questions, t’as vu?) :

  • Ta couleur préférée?
  • Une madeleine de Proust?
  • Un coup de gueule?
  • Un truc que tu n’aimes pas chez toi?
  • Un petit bonheur?
  • Une musique?
  • Un plat fétiche?
  • Un objet fétiche?
  • Un lieu?
  • Une qualité?
  • Fais un voeux

Pu..naise! c’est long à faire comme article les Liebster award… A crotte j’ai oublié de répondre aux questions. J’ai pas le temps là… la crèche fait grève et je dois gérer Bébou.

liebster award