Tag Archives: bio

Prendre soin de soi avec Couleur Caramel

Comme je te le disais dernièrement, j’ai décidé de penser un peu plus à moi. D’autant qu’avec cette grossesse qui me laisse fatiguée comme jamais, j’ai bien besoin de me cocooner, de m’occuper de ma petite personne. Bref, de tout faire pour me sentir bien.

Pour moi, ça commence avec le fait de m’apprêter pour me sentir jolie. Quand je me sens jolie, je me sens forte et quand je me sens forte je peux tout faire (ou presque… Me demandez pas de passer l’aspirateur, je suis allergique!).

Comme j’ai toujours une peau très fragile, j’ai choisi d’utiliser des cosmétiques avec une composition clean afin d’éviter de nous mettre (petit-flocon et moi) en contact avec des produits plus que douteux.

En mai dernier j’avais eu la chance de pouvoir tester la marque de maquillage bio et naturelle Couleur Caramel.

Petit retour sur 6 mois d’utilisations :

Je suis toujours aussi conquise par la palette « nude » et ses ombres à paupières canons que j’utilise tous les jours (enfin… Tous les jours où je me maquille). J’ai presque fini le mascara. Durant l’été j’ai un peu regretté le fait qu’il ne soit absolument pas waterproof, mais vu que mes cils ont poussés et se sont étoffés (si si c’est vrai), je lui pardonne. Le crayon à sourcil semble inusable et est toujours aussi parfait et adapté au brun de mes sourcils.

Du coup, après un bilan aussi positif, c’est tout naturellement que je me suis tournée, de nouveau, vers Couleur Caramel pour compléter ma collection de maquillage bio, éthique et naturel.

Cette fois-ci je me suis occupée de mon teint (est-ce pour camoufler mes cernes de 3km de long? Je ne saurais dire). J’ai donc craqué sur :

Une bb crème bio (teinte beige clair), un fard à joue bio mat (teinte pêche), des perles sublimatrices arc-en-ciel et un rouge à lèvre glossy (teinte bois de rose).

Le tout bio, naturel et vegan. Le top, quoi!

couleur caramel maquillage bio

Comme je m’y attendais, j’ai été ravie!

La bb crème est parfaite. La couleur est exactement celle de ma peau et, appliquée au « beauty blender » (tu trouves pas qu’on dirait une vraie blogueuse mode quand j’utilise des mots savants comme « beauty blender »?) le fini est quasi invisible et très naturel.

Le fard à joue doit être utilisé avec parcimonie car il est très pigmenté et qu’il est facile d’avoir la main un peu lourde. Mais la couleur est très chouette et donne du peps au visage. En revanche j’ai un peu plus de réserves en ce qui concerne son packaging. Autant je suis fan du côté « carton » de tous les autres produits, autant celui-ci me semble assez fragile. Il s’est d’ailleurs cassé au moment du transport (et ce malgré le soin apporté à celui-ci). J’avoue avoir donc un peu peur de le mettre, un jour, dans ma trousse de toilette et de le retrouver en miette au moment de sortir ma brosse à dent.

couleur caramel maquillage bio

Pour ce qui est des perles sublimatrices elles laissent un nacré très discret sur la peau. Si vous aimez l’effet disco-boule-à-facette passez votre chemin. Je l’applique sur les pommettes, le haut des paupières et le nez et les perles créent juste un délicat effet de lumière. J’aime beaucoup.

Le rouge à lèvre est très agréable car ça texture est légère et ne colle pas. On a pas l’impression de « porter » un rouge à lèvre. Pour moi qui suis une grande angoissée du gloss-glue et du rouge à lèvre trace-à-dents il est parfait et la couleur est intense sans être trop voyante. C’est idéal pour moi.

Allez… Si vous voulez voir ce que ça donne en vrai : Tadaaam! Voilà! (je vous fait grâce des 57 autres photos toutes floues… Les selfies et moi c’est pas encore ça….^^)

couleur caramel maquillage bio

Encore merci à Couleur Caramel de m’avoir permis de renouveler l’expérience

Gâteau au chocolat sans Gluten ni lactose

Salut l’internet!

Cette semaine, toi même tu sais (ou pas) c’est la semaine du goût. Du coup la crèche de Bébou propose à chaque famille de venir animer un atelier ou de ramener une spécialité de chez lui.

Comme je ne pouvais pas venir lundi matin pour cause d’examen ès FIV (promis je te donne des news dans la journée) je me suis mise au boulot pour fabriquer ma nouvelle recette fétiche (made in moi-même) de gâteau au chocolat sans gluten et sans lactose.

Ouiii… Parce que, dans une énième tentative pour soigner mon eczéma (après le maquillage bio, le no-poo et le savon fait maison, je m’attaque à l’alimentation) je suis « gluten and lactose free » depuis le 1er septembre…. Bon pour être honnête avec vous, j’ai toujours de l’eczéma mais je me sens moins fatiguée et j’ai perdu du poids. Qui sait, ça m’aidera peut être à tomber enceinte… Oui, oui, il paraît que vivre sans gluten et sans lait guérit de tous les maux (#lol).

Bon en attendant, c’est pas si contraignant que ça car il existe des tonnes de substitues pour le lait et le blé.

Bref. Après cette looongue digression venons-en à la recette :

p1060023

Pour fabriquer ce délicieux gâteau au chocolat avec un subtile goût de noix de coco,

Il te faut :

  1. 100g de gras (soit ici 25g d’huile de coco + 25g d’huiles végétales mélangées (type isio4) + 50g de purée d’amande blanche)
  2. 200g de chocolat noir (tu peux même mettre du 70% si tu es fan de « vrai » chocolat)
  3. 100g de sucre (50g de sucre roux + 50g de sucre de coco)
  4. 100g de farine (50g de farine de coco + 50g de farine de châtaigne)
  5. 1/2 sachet de levure chimique
  6. 3 oeufs
  7. 1 verre d’eau (environ 12cl)

Ensuite :

Y a plus qu’à mélanger le tout dans l’ordre (en faisant bien sûre chauffer le chocolat dans le gras (au bain Marie ou au micro-onde. Ca semble logique mais je précise quand même).

On verse dans des moules ou des cassolettes et on enfourne une vingtaine de minutes jusqu’à ce que ce soit cuit.

Voilà! Y a plus qu’à déguster! Bon appétit!

p1060025

La petite fabrique de savon

Coucou l’internet!

Aujourd’hui je reviens avec un post « beauté & santé ». Ca fait très  M6 boutique » tu ne trouves pas? Bref je continue ma transition écolo-bio pour tous mes produits de beauté. Bah oui tout ce que j’ai mis en place pour l’instant (à lire ici et ici) a l’aire de vraiment bien marcher pour ma peau sensible.

Du coup je me suis lancée dans un nouveau défi :  faire du savon! Ne me demande pas comment l’idée m’est venu, je n’en ai strictement aucune idée! Bref toujours est-il que l’autre jour je me suis retrouvée à chercher « saponification à froid » sur notre ami « gougueule » et que je me suis lancée! Un pu…naise! Mais c’est Géniiiale!

33

Ici ce sont des savons à huile d’avocat avec du rhassoul parfumé à l’huilé essentiel de citron et de lavande

C’est super simple! et franchement si j’avais su j’en aurais certainement fait avant.

Je t’explique un peu le truc.

En gros, pour faire du savon, tu prends un corps gras (une huile, un beurre ou les deux). Tu décides quelle quantité tu veux utiliser. Tu les sélectionnes dans le petit tableur d’aroma-zone. Qui te dit, en fonction, quelle quantité de soude caustique (celle avec laquelle tu décapes les meubles, oui, oui…) et d’eau tu dois ajouter suivant si tu veux un savon caustique, gras ou surgras. Bien entendu moi je le fais surgras voire sur-surgras pour ne pas abîmer ma petite peau fragile (quitte à ce que le savon soit un peu mou). Ensuite y a plus qu’à mélanger au fouet (ou au batteur ou au mixeur plongeur), ajouter des petites huiles essentielles (pour que ça sente bon) et d’autres trucs si on veut ( rhassoul, sable, pétales de fleurs etc. ) et à laisser sécher 48h. Ensuite on démoule et on laisse rassir 3-4 semaines (c’est la cure) et c’est le plus dur (parce que j’ai la patience d’une hyène affamée devant un rôti!)

32

C’est franchement pas compliqué. Il faut juste peser les ingrédients précisément et, bien entendu, bien se protéger et bien nettoyer les ustensiles que l’on utilise quand on manipule de la soude.

Bon. Si ça t’intéresse je te laisse des liens de personnes qui t’expliqueront ça bien mieux que moi : comme ici chez aroma-zone ici ou encore ici 

Voilà! Ca te tente? T’as déjà essayé?

31

Et si on se maquillait mieux…

Salut petit internet!

Aujourd’hui c’est un billet un peu particulier pour moi car je m’y dévoile complètement. Je ne vais pas me mettre à poil (tu peux changer de site pervers libidineux). Non. Aujourd’hui je vais vous montrer ma trogne. Oui, ça y est, je crois que je suis prête, que j’ai fait la paix avec ce à quoi je ressemble (enfin… la plupart du temps^^).

Comme tu le sais peut être si tu suis ce blog (sinon c’est mal, très mal!) je suis récemment passée au no-poo ( ça veut dire sans shampoo, si tu veux en savoir plus viens voir par ici). Bref. Depuis que j’ai arrêté d’utiliser des shampoings pleins de trucs chimiques mon eczéma sur le cuir chevelu a quasiment disparut. Truc de ouf!… Ouai je sais… ce n’est pas vraiment un scoop que le fait de ne plus mettre de saloperie dans ses cheveux ne peut qu’améliorer la qualité de sa peau, non?!

Bon… En tous cas cela m’a fait réaliser qu’en fait, je mets tout un tas de truc pas bien net sur ma peau, du savon, du démaquillant, des masques à la composition un peu cracra… et du maquillage avec plein de produits cheloux dedans.

Du coup je me suis donc mise en quête de maquillage bio, avec une composition clean et si possible made in France… Tant qu’à faire des efforts écolos autant consommer local. Et j’ai trouvé! La perle rare s’appelle « couleur caramel ».

C’est une « petite » boîte qui se trouve à 1h30 de chez moi, vers Roman sur Isère, qui fabrique du maquillage de qualité professionnelle en utilisant uniquement des ingrédients naturels et le plus souvent bio, qui ne teste pas ses produits sur les animaux, qui favorise l’éco-conception et l’éco-emballage… La totale quoi!

P1040804

Et le mieux dans tout ça c’est que les prix ne sont pas indécents. Loin de là. Par exemple le mascara bio de chez couleur caramel vaut 17.99€ (mais il est en promo à 15.22€ en ce moment, Youhou!), alors qu’un mascara plein de saloperies de chez l’Oréal coûte en moyenne 16.90€. Tu admettras que ça vaut le coup de débourser 2.77€ de plus et d’être sûr d’utiliser un produit sain, surtout aussi prêt de ses yeux! Et encore je ne compare pas avec une marque comme Givenchy. Le « Givenchy couture », que j’ai découvert dans une box et auquel j’ai fait une belle réaction allergique vaut tout de même la coquette somme de 33.90€…

P1040806

Et franchement je dois dire que la qualité n’a rien à envier à ces « grandes » marques. Vraiment! Les ombres à paupières que j’ai testées (en faite j’ai utilisée toutes celles de la palette… en une seule fois… j’étais trop excité!) ont tenues nickel toute la journée, sans faire de plis ni rien! Et en plus les couleurs sont à tomber! Nature mais chic! J’adôoore! (Décidément faut que je me calme…)

P1040813

Bref. Alors j’ai testé la palette « eye essential » (j’tai déjà dit que j’ai littéralement mis toutes les couleurs sur mes yeux?) un mascara et un crayon pour sourcil. Le tout 100% naturel.

Et pour te montrer un peu comme ses produits sont au top j’ai essayé de me prendre en photo… Ca a été un grand moment de solitude. Et j’ai fini morte de rire toute seule dans ma salle de bain. Chéri-chéri, qui a déjà essayé de me faire poser pour une photo, m’a dit que j’étais, je cite : « autant à l’aise qu’un lapin devant les phares d’une voiture »…  Alors, je confirme. C’était la cata. Sur la moitié des photos je suis floue et / ou avec un œil fermé et / ou avec un rictus de malade mentale. Tout à fait l’effet que je voulais donner pour parler d’une jolie marque comme « couleur caramel », tu imagines! Trop chic!

Bon allez trêve de tergiverserie je te balance les photos… Soit indulgente avec moi. C’est ma première fois.

J’aurais quand même pu me coiffer tu ne trouves pas? Et j’aurais aussi pu enlever mon tee-shirt spécial « trainage à la maison »… Emportée par mon élan je n’ai pas réfléchi… Mais là franchement j’ai trop la flemme de tout refaire^^.

Et bonne nouvelle avec le code : WELOVEMOIPASPOULE vous avez droit à une remise de 10% sur le site. Encore un grand merci à Couleur Caramel qui m’a permis de vous faire découvrir leurs produits.

Le maternage et moi

Pour commencer je dois dire que je respecte tout à fait les personnes qui choisissent d’éduquer leurs enfants d’une façon différente de la mienne. Du moins j’essaye. Si si c’est vrai j’le jure!
Cependant je dois avouer que le concept du « maternage » à outrance me dérange un peu.
D’abord à cause de son nom. Le maternage. Pas le parentage. Non. Le maternage est donc adressé aux mamans, seules garantes du travail éducatif à plein temps prôné par cette philosophie éducative.
Ensuite il y a l’allaitement. Bon… Bah c’est bien l’allaitement. Rien à redire là dessus (si ce n’est qu’il faut arrêter de culpabiliser les femmes qui refusent d’allaiter… Merde!). Bon…. Si je suis complètement honnête avec vous je dois avouer que l’idée de la « tété câlin » me mets un peu mal à l’aise. Le sein c’est pour nourrir, non?  Et, autant je suis convaincue que le lait d’un allaitement (si il est bien vécu) est le meilleur aliment pour bébé, autant je ne suis pas sûre qu’un enfant de 2 ans ait vraiment besoin de téter le sein de sa mère… En tous cas ça, ça me me perturbe pas mal. Si tu kiffes te faire suçoter les nichons demande à ton amant… pas à ton enfant. (Ouh là la… Je sens déjà que je vais m’attirer des commentaires sympa moi…). C’est juste que pour les câlins je préfère réserver mes seins à Chéri-chéri… No offence.
Ensuite il y a le cododo jusqu’à pas d’âge… Je dis pas pour les premiers mois où c’est bien pratique (surtout si t’allaites). Mais dormir avec ton enfant jusqu’à ses 5 ans (ou plus!)… Mais quand est-ce que tu niques fais l’amour ? Je me rends bien compte que j’ai l’air d’une excitée du sexe, là, comme ça… Mais c’est juste que ton couple prends déjà cher avec l’arrivé d’un enfant alors si, en plus, il prend toute la place… Jusque dans ton lit. Bref. Chacun ses choix. C’est juste que celui là j’ai du mal à le comprendre.
Pour tout ce qui est portage, encore une fois c’est pareil… C’est super avec modération. Bon, perso, j’ai failli m’étrangler avec l’écharpe de portage. Pourtant je suis pas plus idiote qu’une autre, j’ai regardé des tutos et tout mais rien n’y a fait. En plus j’avais tout le temps l’impression que Bébou allait mourir étouffée avec sa tête dans mes gros sein. J’ai donc utilisé un porte bébé. C’est super pratique pour les promenades (et même parfois chez soi quand on veut faire des trucs en ayant les mains libres). Par contre porter son mioche H24 et/ou se bousiller le dos en portant un enfant de plus d’un an non merci! Enfin c’est pareil si y en a qui kiffent : respect.
En fait ce qui me fait peur dans le maternage ce sont ses excès, où la mère se retrouve « esclave » de son enfant à qui elle donne son corps, son lit et son temps libre. Parce que, oui, toout faire « maison », lire des bouquins sur Montessori et l’éducation positive c’est du boulot! Je ne dis pas que tout ça est mauvais pour les enfants. J’en sais rien. Je suis pas pédospy. Ce que je dis c’est que les mères aussi ont besoin d’espace pour souffler et s’épanouir. Y a pas que les enfants dans la vie, si?
Voilà… Bon, pour quelqu’un qui, il y a peu, lâchait tout un article sur le manque de tolérance face à l’éducation des autres… On peut dire que je me parjure drôlement non? (si tu veux tu peux me lyncher en commentaire… J’suis prête!)

 

Le savon extraordinaire

Le lundi c’est Lucie.

Le lundi c’est activité réussies! Enfin.. cette fois-ci je vais aussi te raconter un raté épique. Oups.

Aujourd’hui je vous parle de la peinture de bain… chelou, non?

Quand Luciloup avait 9 mois environs j’avais déjà voulu tester la peinture dans le bain. Enfin.. dans la baignoire plutôt.

L’idée c’était de ne pas tout salir et de la laisser patauger dans la couleur pour en mettre partout (et ainsi épargner mon parquet). J’avais vu un truc sur pinterest qui me semblait sympa : mettre du colorant alimentaire dans des yaourts et s’en servir de peinture. J’ai donc acheté des yaourts, du colorant et fait mes mélanges. J’avais même pensé à rajouter du sel dans la mixture afin que le puceron ne prenne pas l’habitude de bouffer la peinture… Jusque là Nickel

Je passe alors à l’exécution de mon plan parfait!

Bon… l’idée n’était pas si géniale que ça… Dans la réalité le yaourt était froid (bah oui il était au frigo… banane!). Lucie, à poil dans la baignoire (sans eau) avait froid. Et quand y a plein de « yayoute » au fond d’une baignoire sa glisse… boum!

Autant vous dire que je n’ai pas réitérer l’expérience… Jusqu’à ce que ma copine Kristelle offre à Lucie un savon coloré peinture pour bain.

C’est génial!

12558513_1659701137634779_1002584545_n

Ca sent bon. C’est bio, pas agressif pour la peau toussa toussa. On peut y jouer dans l’eau (chaude) et en plus on peut se laver avec et ça mousse.

3.95€ le savon tinti (ici par exemple)

lilinappy-tinti-bain-boite-de-3-savons-pour-peindre-tinti-20

Du coup je valide!

Voilà! Lucie se réveil de la sieste! à très vite pour un nouveau lundi d’activité.

 

 

Avoue!

Aujourd’hui j’ai décidé te raconter mes secrets les plus sombres. C’est l’heure de la confession, quitte à te décevoir petit internet… Aïe ( Déjà ? tout avait si bien commencé entre nous…)

Aujourd’hui j’avoue tout (c’est peut être à cause de l’exercice Liebster award… merci Die Franzoesin).

Oui je mange de la viande (je suis incapable de résister à un steak saignant), du lait (avec de la protéine de lait de vache dedans)  et du pain blanc (avec du gluten dedans) même que des fois j’y mets un truc pâteux au chocolat rempli d’huile de palme… Bouhhh !

Quand je rentre dans un magasin bio je ne comprends pas à quoi servent la moitié des produits. Je repars toujours avec un de ces « produits mystère(s) » qui finit immanquablement par pourrir dans mon frigo… parce que je ne sais pas comment le cuisiner.

Je ne cuisine pas de bons petits plats maison tous les jours et du coup je mange des plats tout prêts (avec plein de E-quelque chose dedans, des sucres et des graisses cachés). Même qu’une ou deux fois par an je mange dans un fastfood un bon hamburger… Bien graas… mmmmhh !

Je ne fais pas vraiment de sport et le yoga ça me stress. Rien que l’idée de se mettre dans une position pas naturelle pour se détendre me semble suspecte.

Je porte des chaussures en cuir d’animaux (le cuir vegan, connaît pas !). C’est le seul matériau qui évite à mes petons de sentir le vieux saint nectaire (je suis tellement glamour). Les seules shoes en plastique que je possède sont des « méduses ». Mais siii tu sais, les trucs qui te permettent de te baigner sans te zigouiller les pieds quand y a des cailloux… Ouai c’est moche, mais c’est pratique!

Je lave mon linge avec de la lessive industrielle… J’ai essayé les noix de lavage et j’ai pas été convaincue. J’ai essayé la lessive maison et j’ai bousillé ma machine…

Je mets du déo avec des trucs probablement cancérigènes dedans… Bah oui « La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible » (comme dit mon père). Alors tant qu’à décéder, autant sentir bon.

Je me maquille et je regarde plus l’étiquette de prix que l’éthique du produit… et même que, quand j’ai du temps pour moi (c’est-à-dire presque jamais) je mets du verni à ongle bien chimique.

Alors voilà… j’avoue. J’aimerai être super écolo et bio, saine et sportive, mince et belle au naturelle… mais j’y arrive pas… Je suis faible, gourmande, un peu faignante et mal organisée.

Je fais mon maximum pour essayer d’adopter un mode de vie plus « healthy » (je suis grave bilingue). Si si je vous jure ! Mais ne me demandez pas d’abandonner le pain, le vin, le fromage et le saucisson… Please !