l’Eczéma, un mal dans sa peau

D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours eu de l’eczéma. J’ai eu souvent envie de m’arracher la peau et parfois je l’ai fait.

Souffrir d’eczéma c’est voir tour à tour sa peau suinter, sécher, peler et craquer. C’est supporter jour après jour des démangeaisons insupportables et des brûlures intenses.

L’eczéma est une maladie ingrate et sournoise. Elle arrive sans crier gare au moindre petit signe de faiblesse, elle s’insinue dans le plus petit repli de l’épiderme, et attaque autant la peau que la confiance en soi.

Outre la souffrance physique, il y a celle psychologique de se voir défigurée, de se sentir épuisée par la fatigue et le risque d’infection.

Combien de fois j’ai pleuré de douleur après que mon épiderme se  soit embrasé? Combien de spécialistes ai-je consulté? Combien de crèmes miracles ai-je appliqué, remplie d’espoir?

Rien ne semble vaincre cette maladie dont finalement on ne sait pas grand chose. Il semblerai que la génétique, le stress, la fatigue et les allergènes se partagent joyeusement la tâche de déclencher chez l’enfant et (plus rarement) chez l’adulte, ce que l’on appelle joliment  « un prurit eczémateux » (si ça c’est pas le plus vilain mot de la langue française…).

Je crois avoir tout essayé pour tenter de vaincre ce fléau, qui a bousillé mon adolescence et abîme bien trop souvent ma vie de maman. A chaque fois je suis pleine d’espoir et chaque fois je suis déçue.

Aussi quand j’ai reçu le communiqué de presse de cette marque de vêtements spécialement conçue pour soulager l’eczéma, j’ai aussitôt proposé de le tester. Et si c’était la solution pour apaiser mes maux? Malheureusement, outre, la douceur du tissu (en coton et fil d’argent), je n’ai rien perçu d’autre et ma peau a continué à flamber.

Peut-être que je suis un cas. Peut-être que c’est un produits inutile. Je n’en sais rien, mais je me dois, par soucis d’intégrité, de vous donner mon avis, tel quel, sans enjoliver la réalité.

9 thoughts on “l’Eczéma, un mal dans sa peau

  1. Aie c’est pas marrant l’eczema. Moi je fais une sorte d’allergie un peu particulière, pas douloureuse ni handicapante mais qui m’a quand même pourrie la vie étant petite. Je fais du dermo-graphisme. Le médecin qui m’avait diagnostiqué ça m’avait dit « mais c’est super, pas besoin de feuille tu peux dessiner sur ta peau ! » Ah ouais génial… donc en gros, dès que je me gratte, ça fait des marque rouge qui gonflent un peu. Perso je ne les vois plus mais j’ai encore parfois des gens qui me regardent avec les yeux ronds. Et enfant on m’a souvent demandé si j’étais contagieuse, si c’était mortel… bref, en vrai plaisir 😛
    En tout cas j’avais vu passer cette ligne de vêtements, j’avoue être plus que sceptique, visiblement j’ai raison ?! 😛 Tu fais bien en tout cas de faire un retour honnête ! Autant je peux comprendre le marketing sur certains produits, autant quand il s’agit de la santé, là… c’est niet. Donc si ça ne marche pas et bien… poubelle !!

    1. Oh, tu sais, on a beau être sceptique, quand on souffre on est prêt à essayer n’importe quoi, j’veux dire, je suis déjà allée voir un rebouteux en me disant qui ne tente rien n’a rien…

  2. Je fais beaucoup d’eczema, plutôt beaucoup sur les mains (pratique!) et je connais ces crises de démangeaison.
    C’est terrible ! Je n’ai pas trouvé’ le remède miracle encore mais j’espère toujours !

    1. Raaa ouai! Sur les mains c’est pénible ! (et sur les pieds aussi !). Bon. Si tu trouves le truc miracle (à part une vie saine sans stress et sans fatigue : je rappelle qu’on a des enfants) je suis preneuse !

  3. La peau de crocodile à l’année, les crèmes à répétition, le coin des lèvres ouvert, les yeux de poisson rouge, les creux des coudes, des genoux, les phalanges crevassées et qui re-claquent au moindre pli du doigt… je comprends tout cela. Et puis je ne peux même pas mettre de parfum… si tu as qqch de ce côté là, je voudrais bien sentir « bon » – je pue pas, je me lave, mais bon…

    1. Comme je comprends… Moi j’ai trouvé un parfum qui me va, c’est une huile en roll-on 100% naturelle que j’ai connu via une amie (la créatrice est ayin de Sela) et moi je ne fais pas de réaction (du moins pas pour me moment et je l’utilise depuis 1 an)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *