Parlons politique

Avant de commencer ce post exceptionnel, laissez-moi vous souhaiter :

Une très belle année 2019.

Bien sûr, je vous la souhaite heureuse (impossible de dire le contraire, n’est-ce pas). Mais ce que je souhaite avant tout (en dehors de la santé toussa toussa) c’est que le partage d’idées, lancé à travers le mouvement des gilets jaunes, continue de traverser la société.

Parlons politique, gilets jaunes etc.

En effet, on a beau ne pas se reconnaître dans ce mouvement populaire, il a eu l’avantage de créer du débat.

Et le débat c’est bien!

Ça offre de nouveaux points de vus, de nouvelles perspectives, ça structure la pensée, ça nous mets face à nos propres contradictions, etc.

Et qui y-a-t’il de plus noble que de s’intéresser à notre vie en société, à chercher des solutions pour mieux vivre ensemble?

Ca peut sembler très « miss France » tout ça, mais je suis persuadée qu’un monde plus juste est possible et qu’il suffit de pas grand chose pour faire mieux. Encore une fois c’est la théorie du petit colibri. Mais siii! J’en ai déjà parlé ici (et ici et ici) c’est le fait de dire que chaque action, même la plus petite, peu changer le cours des choses.

Si chacun s’y met un peu on y gagne tous beaucoup

Alors, aujourd’hui, et pour la première fois sur ce blog, j’ai décidé de parler de politique. Je ne sais pas ce que ça donnera, mais je me dis que, si c’est important pour moi (et ça l’est) il n’y a aucune raison qui m’empêche d’en parler ici.

C’est difficile de parler politique, et je ne suis, finalement, peut-être pas la meilleure placée pour en parler. C’est pourquoi, plutôt que de vous écrire un pavé sur ma vision du monde, je vais vous partager ici :

les vidéos et podcasts qui me font réfléchir sur la société (au sens large).

Avant de commencer, et par soucis d’honnêteté, je tiens à préciser où je me situe dans l’échiquier politique. Car, même si, pour beaucoup de mes lecteurs, mes orientations politiques ne font aucun doute (une prof-bobo-écolo qui accueille des migrants est rarement de droite), je me dois de clarifier les choses. Je suis plutôt « très à gauche« … Enfin c’est ce qu’il paraît. Moi je dirais juste que je suis de gauche, genre la vrai gauche : celle qui prône un partage plus juste des richesses et un meilleur service publique. Celle qui trouve invraisemblable qu’1% des plus fortunés se soient accaparé 82% des richesses créées l’an dernier. Celle qui oeuvre pour l’écologie afin que nous ne léguions pas à nos enfants une planète agonisante.

Nous avons, aujourd’hui, la chance d’avoir accès à un outil d’information ultra puissant : Internet, qui, si on sait garder son esprit critique, est une source de savoir, d’ouverture et de réflexion inépuisable.

Voici donc mes vidéos politiques préférées :

ThinkerView :

Je n’ai pas encore fini de toutes les regarder (enfin, de toutes les écouter), car elles sont longues mais, celle-ci, est, pour l’instant, de loin ma préférée :

D’ailleurs si comme moi vous souhaitez adhérer à cette association (anticor) qui veille sur l’intérêt général n’hésitez pas à le faire sur leur site internet www.anticor.org

Les conférences d’Inculture(s) : 

Franck Lepage et Gaël Tanguy font de la vulgarisation politique. Drôle et instructif.

Cash investigation :

Même si je n’aime pas trop son format, un peu trop caricatural à mon goût, ce magazine « mainstream » a l’avantage de lever de vrais lièvres (sources à l’appuis) et d’être en accès gratuit sur le net.

Là bas si j’y suis :

L’ancien magazine de France Inter continue sur internet. C’est payant mais c’est bon et c’est une excellente idée de cadeau zéro déchet (c’était celui de l’homme cette année^^)

Le média :

Un média conventionnel qui prend le temps de donner la parole aux gens.

La tronche en biais :

Car le principale, plus que de s’informer c’est TOUJOURS de douter et d’aiguiser son sens critique :

Et pour finir, afin de compléter ces vœux politiques, voici ceux de Vincent Verzat (de partager c’est sympa) pour Médiapart :

Allez, réfléchissez-bien et bonne année bien sûr!

9 thoughts on “Parlons politique

  1. Que te dire à part que je n’ai pas eu le sentiment que le mouvement gilets jaunes était très à gauche. De ce que j’ai entendu, ça me semblait plutôt très à droite (anti-fonctionnaire, anti-immigration, anti-culture, etc.). Plus près du poujadisme que d’un autre mouvement !
    J’ai le sentiment que ce mouvement regroupe trop d’opinions politiques pour pouvoir déboucher sur quelque chose de concret.
    Qu’en penses-tu ?

    1. C’est en effet ce qui est ressorti dans beaucoup de médias. Comme si ils interrogeaient systématiquement le gros beauf d’extrême droite anti-ecolo de service. En réalité c’est un mouvement qui se veut apolitique et qui demande une plus grande concertation du peuple et une meilleure répartition et utilisation des taxes (y compris pour la transition écologique car il faut savoir que seulement 19% des taxes sur le carburant lui sont consacrée et qu’il y a de moins en moins d’aides pour l’amélioration écologique de l’habitat). C’est plus une sensation d’injustice généralisée que représente le mouvement des gilets jaunes. Dans leurs revendications on trouve plutôt des thèmes de gauche (écologie, moralisation de la vie politique, faire payer les plus riches, implication plus grande du peuple, etc.). Personnellement je n’ai pas (encore) manifesté mais je soutiens cette initiative populaire et je trouve qu’elle a l’avantage de créer du débat et de l’espoir.

  2. Je suis bien d’accord avec toi : le débat c’est important ! Chez moi c’est assez bizarre : Mr papa est plutôt à droite (heureusement pas trop) et moi plutôt très à gauche (dans le même sens que toi), on discute, on confronte nos idées, à noël dans nos familles on a carrément évité le sujet politique, entre l’oncle très à droite, la tante à gauche, la grand mère à droite ou à gauche selon (quand même faut pas toucher à nos acquis sociaux mais ces migrants qu’ils doutent le camps), la tante qui se fait passer pour une gauchiste mais qui dès qu’elle ouvre la bouche ça sent la droite a plein nez; la politique ça tourne vite au vinaigre Chez nous! Et je dois dire que souvent c’est ma faute, j’ai tendance à défendre mes idées becs et ongles et à monter dans les tours à la moindre injustice… on ne se refait pas ! Bonne année à toi ma belle

    1. C’est vrai que c’est parfois difficile de garder son calme. L’homme monte vite dans les tours car il a dû mal à comprendre qu’on puisse penser autrement. Je suis plus posée.

  3. Merci pour cet article ! De mon côté avec mon compagnon nous sommes plutôt très à gauche et je me reconnais totalement dans ce que tu décris 🙂
    Je comprends la colère des gilets jaunes : marre de voir toujours plus de taxes alors que des nantis se gavent.
    Les médias sont bien contents de montrer certains fachos-débilos mais il ne s’agit que d’une poignée de GJ.
    Bref, on pourrait passer la journée à en discuter 😉

  4. Mais oui, il faut du débat!
    Pour être honnête avec toi, je trouve le mouvement gilets jaunes assez stérile. Ici à la campagne les mecs roulent en bmw avec le gilet jaune sur le tableau de bord en sortant de king jouet les bras surchargés de cadeaux (la clope au bec) et osent parler de misère sociale…. Franchement cette attitude me choque énormément. Oui il y a de la misère sociale mais pour moi ne pas pouvoir s’offrir la plus grosse tv ce n’est pas de la misère sociale!!! + les discours fachos. Et puis surtout un mouvement qui s’est construit en rébellion à la première mesure écologique (attention je ne suis pas dupe et la mesure en soi était discutable) mais clairement par principe je ne peux pas du tout m’identifier à ce mouvement. De mon point de vue c’est vraiment l’expression de la France pas bien cultivée, hyper consommatrice, qui partage de la désinformation sur fb, et qui prône le théorie du complot…

    1. C’est ce que je pensais aussi au début en voyant un bœufs avec un gros pic-up dire que les fonctionnaires étaient tous des cons et que tout ça s’était la faute aux immigrés… Puis je me suis renseignée et, même si je ne peux pas nier qu’il y ait des bas du front dans le mouvement des gilets jaunes, qu’il est désorganisé et pas très crédible dans sa forme, je ne peux m’empêcher d’être d’accord sur le fond avec la majorité de leurs propositions (qui manquent un peu de concret et de terre à terre, mais qui a le mérite d’indiquer une voie de changement) je te mets le lien ici et tu me diras ce que tu en penses : https://www.google.com/amp/s/amp.agoravox.fr/actualites/politique/article/propositions-des-gilets-jaunes-210192

  5. je salue ton courage, pas évident de parler politique sur son blog, tu le fais très bien, bravo ! Je vais écouter avec attention tes podcasts dès que j’en aurai l’occasion ! Pour ma part je crois que je ne suis plus ni à droite ni à gauche. J’ai été élevée par des gens de droite, et si j’en crois ta définition je tends définitivement plus à gauche désormais 🙂 Mais je n’aime pas vraiment la caste que cela génère… Je crois qu’on a tous des valeurs communes et aspirations communes et chacun voit des moyens différents d’y parvenir… Le fait de vouloir à tout prix se référer à un parti crée des clivages, des rivalités… Alors qu’on aurait sans doute plus à gagner en coopérant plutôt qu’en s’affrontant ! On en a parlé sur Insta 😉 mais je crois profondément que les gilets jaunes et les écolos ont dans le fonds les mêmes intérêts ! Merci en tout cas pour ces liens et espérons effectivement que 2019 verra au moins les prémices d’un changement (dans le bon sens, tant qu’à faire ;-)) Et surtout, bonne année à toi !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *