Soit une femme libre ma fille

Aujourd’hui elle m’a dit :

« Bah non maman, elle peut pas, c’est une fille, elle est pas assez forte »

Aujourd’hui mon cœur de maman, de femme, s’est serré. Comment peut-on, à seulement 4 ans, avoir déjà ce genre d’a priori et se penser moins capable qu’un garçon?

Comment peut-on se diminuer à ce point tout simplement parce qu’on est née avec une zézette?

Pourtant ma fille, c’est une badass, tu vois. Elle est pas du genre « petite chose fragile ». Elle est maline et volontaire. Têtue et impérieuse.

Elle peut avoir le monde si elle le veut.

Mais, dans son inconscient d’apprentie femme, un sale petit sentiment d’infériorité s’est déjà glissé, doucement, insidieusement.

Comment est-ce arrivé?

Qui est l’enflure qui fait croire à ma fille qu’elle valait moins q’un garçon? Qu’il se dénonce que j’aille lui péter les dents expliquer mon point de vu.

Est-ce qu’elle a trop bouffé d’histoires de princesses nunuches à la sauce Disney? Est-ce les jeux de la cours de récréation? Est-ce que ça vient de moi et de l’image qu’elle se fait de ma vie?

Monsieur et moi sommes forcément des références pour elle, et la façon dont elle nous perçoit déterminera probablement l’adulte qu’elle sera une jour. Pourtant  je suis féministe, je te l’ai dit. Je n’ai pas l’impression de renvoyer une image de faible femme. Je ne suis pas du genre à me taire ou à me cantonner à un rôle de « bobonne ». Et l’homme de la maison est loin d’être un macho. Nous nous considérons tous les deux comme l’égal de l’autre.

Différents mais égaux.

Alors ma Bébou, écoute bien ce que Maman a à te dire :

Tu es née fille,

Sache que c’est une force. Pas une faiblesse.

N’oublie jamais que tu es l’égale de n’importe quel être humain.

Ton corps est à toi. Respecte-le et écoute tes désirs.

Tu as le droit de choisir ta vie. Tant pis si elle ne plait pas aux autres.

Ne laisse jamais personne te rabaisser à cause de ton sexe, de ton apparence ou de tes opinions.

Crois en toi.

Soit une femme libre ma fille!

sois une femme libre ma fille

9 thoughts on “Soit une femme libre ma fille

  1. Outch, ça m’aurait fait mal aussi d’entendre ça. Pour le moment je n’ai qu’un fils mais je compte bien aussi l’éduquer dans le principe de l’égalité des sexes. Je crois malheureusement qu’à l’heure actuelle les enfants continuent d’être imprégnés de préjugés dans les cours de récréation… Mais il faut d’autant plus être vigilant à lutter contre ces stéréotypes à la maison !

  2. J’adore cet article :). Un vrai cri du cœur. J’essaie d’elever mes garçons dans le même esprit. J’espère que nos relations avec mon conjoint les influenceront plus que celles des contes de fées.

    1. C’est gentil! C’est tellement difficile de savoir quelle images nos enfants retiendront de nous…Je crois bien que c’est pour ça que je blog…

  3. Outch, quel coup au coeur que cette petite phrase apparemment anodine
    Je n’ai pour l’instant que des garçons, mais j’espère bien avoir une fille, et quand FeuFolet me fait ce genre de remarques, j’essaye d’en discuter avec lui et de lui proposer des contre-exemples
    En tout cas, j’aime beaucoup ton texte et j’espère que ta fille le lira un jour

    1. Ca lui ait venu si naturellement, ça m’a choqué (e son papa aussi!) J’espère aussi qu’elle retiendra se mantra comme un axe de vie.

  4. Tiens bah tu sais quoi ? je pense que tu seras mon introduction d’un article qui me trotte depuis longtemps dans la tête sur le sujet ! (Le tout c’est de l’écrire. dans 6-8 mois probablement :-P).
    Tu as bien raison en tout cas de lui rappeler ça et j’aime beaucoup ta façon de bien lui dire qu’elle était égale à n’importe quel être humain, garçon ou fille !

    1. C’est exactement ça. Le soucis c’est l’égalité au delà de toute forme de différences, physiques, ethniques, culturelles, religieuses, sexuelles etc. Les êtres humains sont différents mais égaux (c’est à dire qu’ils valent la même chose aux yeux de la loi et des autres). Il me semble que c’est la base mais, malheureusement, il faut encore le rappeler bien trop souvent.
      Et je serai ravie de faire partie d’un de tes articles (toi-même tu sais, big up et tout!)

  5. Le sujet m’intéresse énormément. Lorsque je suis tombée enceinte, j’espérais une fille et puis j’ai entendu ce genre de chose et je me suis dis que je serai incapable de garder mon calme devant ce genre de réaction …

    J’en ai parlé dans un de mes derniers article « Peu importe, tant que Bébé est en bonne santé »

    On se rend compte que même si on veut élever notre enfant comme un enfant, il y aura toujours quelqu’un pour le mettre dans une case … Je sens que ca sera le plus compliqué à gérer pour moi. « Arrêtez de piétiner mon éducation non genrée et de respectez mon enfant « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *