C’est ça aussi la vraie vie.

Tu le sais, j’essaye, moi aussi, de faire ma petite part du colibri. De manger plus bio, moins de viande, plus local, avec le moins d’emballage possible. Je composte à tout va. Je fais très attention aux cosmétiques que j’utilise et je fabrique la majorité de mes produits ménager.

Je suis intimement persuadée que c’est une bonne chose d’avoir cette démarche. De montrer l’exemple à nos enfants et de leur apprendre les bons gestes. C’est parfois tout simple et ça ne coûte rien. Comme d’éteindre la lumière quand on sort d’une pièce, de couper l’eau du robinet lorsqu’on se lave les dents, etc.

En tant que maman, je me casse pas mal la tête pour que l’environnement de mes filles soit plus sain, plus « bienveillant », plus ceci et moins cela.

Mais je pense aussi qu’il faut relativiser. On ne devient pas la famille zéro déchet du jour au lendemain. Et, si faire des efforts est louable, il ne faut pas se culpabiliser. Parfois on ne peut pas tout faire. Fatigue, manque de temps, d’argent ou tout simplement flemme intersidérale. Il arrive qu’on relâche notre attention et qu’on reprenne nos mauvaises habitudes.

Ce n’est pas grave!

Il faut relativiser. On peut être une bobo-bio-sans-télé, essayer de manger local et de saison mais emmener ses enfants se taper un bon gros Happy meal bourré de graisses saturées une fois de temps en temps. Les coller régulièrement devant un dessin animé débile histoire d’avoir la paix 5 minutes. Et les laisser jouer avec des Barbies poufiasses en plastique plutôt qu’avec des jeux en bois Montessori.

Il savoir être flexible.

Personnellement j’ai été élevée à base de cordons bleu industriels (on avait la carte de France Père Dodu complète! Si ça c’est pas la classe?), de pousse’mousse (ça pousse et sa mousse!) bourré de pétrochimie et de Club Dorothé. Cela ne m’a pas empêché de grandir, d’avoir une bonne éducation et une enfance heureuse.

Avant on se prenait moins la tête!

C’est à ça que je pense quand, à 19h je me contente de verser une purée de légumes congelés fluorescents au micro-onde. Parce qu’après une journée debout, au boulot, cuisiner est au dessus de mes forces.

Soyons indulgente avec nous-même!

Parce que trop de pression tue et qu’on ne pourra jamais être parfaite et tout contrôler. Ou alors on en deviendrait hyper rigide et ce serait chiant!

La vie c’est pas cohérent, c’est bordélique, c’est cahin-caha, c’est comme on peut et c’est pour ça que c’est bien!

Alors vive l’éducation approximative!

c'est aussi ça la vie bobo-bio

18 thoughts on “C’est ça aussi la vraie vie.

  1. Je suis tellement d’accord avec ça! J’avoue essayer à mon petit niveau de faire des efforts éco-responsables, et lire tous ces articles à ce sujet est à la fois inspirant et motivant, et … terriblement culpabilisant. Parce qu’en pratique ce n’est pas toujours si facile de passer certains caps – comme pour moi fabriquer ses produits, par exemple – et qu’on ne vit pas seules, non plus, c’est une histoire de famille au delà de ses propres décisions…bref. Merci!

    1. Bien d’accord ! Ici chéri est fan de ma lessive (pourvu que je la fasse) mais quand j’ai parlé de dentifrice solide… tu aurais dû voir sa tête !! ^^

  2. Bien d’accord avec toi !
    Moi aussi j’essaye de réduire mes déchets, faire mes produits menagers, manger local (encore plus que bio)… Mais j’ai aussi des petits pots tout prêt. Je me dis que ce que je fais est déjà bien et qu’il faut continuer !
    Bon je suis allée jusqu’aux couches lavables pour n2, mais j’utilise qd même de temps en temps des couches jetables !
    (Imagine la tête de ma mère qui trouve que c’est complètement archaïque et anti-feministe : l’asservissement de la femme pour ses enfants…).

  3. Nous ne sommes que des humains donc imparfaits !!! Et puis on fait ce que l’on peux avec ce que l’on a. Avançons à notre rythme c’est mieux que ne rien faire.
    PS mes fils ont visionné Goldorak et mangé de la Mousline, ils sont beaux et intelligents -en toute modestie bien sûr- Pas de soucis

  4. Amen ma brave dame,
    je viens précisément de faire pour la première fois de ma life ma lessive maison, je suis fière comme un pou.
    Comme toi je fais gaffe à pas de choses, cosmétiques, nourriture etc… mais bon j’idolâtre aussi les surgelés Picard. T’as raison soyons flexibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *