Sinon… J’ai fêté Halloween

Ouiii! Je sais… Poster ça une semaine après la fête c’est « so has been ». C’est vrai que dans la course effrénée d’internet tout se périme vite. Tellement vite qu’il faudrait presque publier nos articles sur Noël en Juin (si siii).

Mais vois-tu, je suis une adepte de la slow-life… Bon, Ok. Pas du tout. Je suis juste absolument, complètement, totalement désorganisée!

Oh! J’ai deux enfants de moins de quatre ans! J’ai des excuses! Non mais…^^

Tout ça pour dire que, Bébou ayant 3 ans cette année,

Nous avons fêté Halloween !

Je ne sais pas pourquoi j’ai cru que ce serait une bonne idée, mais, ma foi, ce fut une drôle d’expérience.

Il faut que je vous raconte ça!

Pour Bébou « Alowine » a commencé dès le levé de sieste. Enfin.. Le mot sieste est peut-être un peu fort. En l’occurrence il serait plus juste de parler de « petit repos » voir même de « temps calme » tant l’excitation était grande.

Il a d’abord fallu se déguiser « en-truc-qui-fait-peur-mais-pas-en-princesse-hein ». Bah oui, faudrait pas confondre avec le carnaval, nan mais!

Mais surtout, kiffe ultime de ma fille : se maquiller! Ah… Le maquillage! La passion de Bébou (avec les tatouages…). Une marotte durement réprimée par son insensible de mère qui refuse catégoriquement qu’elle aille à l’école maquillée : à 3 ans!!

La voilà donc, à 14h08 précise! En tenu de Mimi-la-sorcière (la cousine de Kiki, toi-même-tu-sais ), maquillage de poufette, araignée sur le front et manteau sur le dos, à trépigner devant la porte.

Halloween Je ne suis pas une poule

« Maman, mamannn! On y va?! Si j’ai pas de chapeau je ne suis pas une vrai sorcière! »

Parce que, tout le monde le sais, une sorcière ne sort jamais sans un chapeau pointu et un balai. La base quoi.

Nous voilà donc parties en direction du temple de la bidouille à pas cher (celui où on farfouille). Où nous avons eu la joie et le bonheur de retrouver une horde d’autres parents mal organisés, accompagnés de leurs progénitures!

La débandade!

Après avoir réussi l’exploit de me faufiler jusqu’au rayon adéquat, le tout sans perdre mon apprenti sorcière en route. J’ai saisi les chapeaux les moins chers. Ok c’est moche, mais au moins j’ai pas dû hypothéquer un rein pour un truc qui, de toute façon, sera en lambeau d’ici l’année prochaine. On passe à la caisse et on rentre à la maison.

Merde! Il fait déjà nuit! Encore une de ces punaise de failles spacio-temporelles!

Vite on met le chapeau et c’est parti pour la chasse aux bonbons!

Hein?! Quoi?! Le balai? hum… Mais noon chérie, les sorcières modernes elles ont des aspirateurs! Même qu’elles les laissent à la maison pour que leurs maris fassent le ménage. Si siii je t’assure que c’est vrai!

Nous voilà donc parti, Bébou, Lissou et Moi direction… Euh… Direction la première voisine. Nous sommes accueillies par son chien, Bella (le chien le plus mal nommé de la planète soit-dit-en-passant), qui nous aboie copieusement dessus. Effet frisson garanti! Bon. Y a personne. Ca commence bien.

Nous aurons peut-être plus de chance avec la voisine de la voisine. Tiens j’aperçois de la lumière. C’est bon signe! On fini par trouver la sonnette. On sonne. On attend. Longtemps. Un petit bout de mamie finie par apparaître à la porte.

« C’est pour quoi? »

Bah j’sais pas… C’est halloween, on est déguisées… c’est pas pour le calendrier des postes à priori! Comme ça n’a pas l’air claire, Bébou récite le fameux couplet (appris 5 minutes auparavant)  : « Des bonbons ou un sort! »

« Hein? Quoi? »

« DES BONBONS OU UN SORT! »

« Ah… Je suis désolée, Je n’ai pas de bonbons… Avec mes dents, vous comprenez… »

On comprend surtout que tu te gardes tes rochers Suchard bien au chaud, ouai!… Bébou se décompose. « C’est pas grave Bichon, on va sonner à la prochaine maison, il y aura sûrement des taaas de bonbons! Hein?! »

Nous voilà donc reparti, Bébou, Lissou et moi, direction la prochaine maison éclairée. A croire que les voisins se sont donnés le mot pour tout éteindre précisément ce soir là. Sûrement histoire de garder leurs bonbecs, les rats!

Voilà ! Bébou est en pleurs. Aïe! J’avais pas du tout envisagé un tel échec!

Mais quelle idée j’ai eu? C’est nul Halloween! 

En plus il fait froid, j’ai faim et j’ai marché dans une flaque avec mes Converses en toile ! Aller. On se ressaisi. C’est pas grave! On change de rue. C’est sûr, là bas on va trouver.

On fini par trouver une maison éclairée, avec une sonnette (Oh miracle!) et une porte s’ouvre (enfin!) sur une jeune maman entourée par une petite sorcière et un bébé citrouille.

Elle nous invite à entrer au chaud. Distribue une énooorme poignée de bonbons à ma Bébou dont les yeux pétillent de nouveau comme un feu de joie.

« Maman! Je peux visiter la chambre de la copine? »

A peine ai-je eu le temps de protester contre cette demande cavalière que les voilà parties. Je reste donc en bas avec la maman et la citrouille. Il fait bon. On papotte. On se découvre plein de points communs. Les filles s’entendent à merveille. On se reverra, c’est sûr.

Finalement, Halloween c’était pas si mal!

les soeurs sorcières à Halloween

Et toi « Alowine » or not « Alowine »? Tu me racontes?

8 thoughts on “Sinon… J’ai fêté Halloween

  1. Le jour d’halloween, nous étions avec des amis dans un gîte. Pas chez nous, donc, et pas sûrs que le petit village soit armé de bonbons. Alors nous avons fait une chasse aux bonbons dans le jardin, maquillés, sorte de mixe entre Pâque et Halloween.

  2. Coucou,

    On a fêté Halloween ici aussi avec les filles, elles adorent tellement cette fête. J’avais peur que, un peu comme toi, on soit mal reçu, mais finalement pas mal de gens ont joué le jeu et les filles ont ramené une récole incroyable ^^ (tellement que j’ai du les planquer …). Il faut par contre ne pas passer trop tôt sinon, on ne trouve personne (on est passé vers 19H). Sinon, j’avais déjà fait comme Maman Poule une année, une chasse aux bonbons dans le jardin, quand les filles étaient plus petites.

    1. C’est vrai que les gens sont drôlement généreux parfois. Et puis moi aussi j’aime beaucoup cette fête où l’on parcours le quartier et ou, finalement, on créer du lien social.

  3. Mais non, il est pas périmé ton récit
    Cette année, j’étais en formation pour halloween, je rentrais à 18h (heure de début de la boom d’halloween de la mairie) … alors on a rien fait … une raclette avec la marraine de FeuFolet qui débarquait pour les vacances
    Mais j’avais le stock de bonbons, pour accueillir les petits monstres et faire pétiller les yeux des miens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *