Vie ma vie de prof #6

Salut l’internet!

Aujourd’hui on se retrouve pour un « vie ma vie de prof »

Oui, ouiii… Ca faisait longtemps. Je sais que ça t’as manqué. Hein, avoue?! Mais sii dis-le!

Bref! Remettons-nous dans le contexte pour toutes celles (et ceux, sait-on jamais) qui n’ont pas suivi depuis le début. Je suis prof. Prof d’Arts appliqués dans un lycée Professionnel. Ce qui veut dire qu’en réalité je suis : maman, éducatrice, conseillère médicale, gestionnaire, assistante sociale, manutentionnaire, correcteur orthographique, et parfois, je suis enseignante.

C’était donc un de ces jours où j’avais mis ma casquette de correcteur orthographique/conseillère pôle-emploi. Qu’un élève, que nous appellerons Steven (afin de respecter son anonymat. Notez que je n’ai rien contre les « Steven » en particulier, hein), vint me donner son CV.

Steven souhaitais être animateur en centre de loisir pendant les vacances et souhaiterez donc  afin d’avoir mon avis de professionnelle. En effet il n’a pas eu de retour des deux dernières mairies à qui il l’a envoyé et commence à s’inquiéter.

Fort bien. Me voilà qui examine le document armé de mon fameux « stylo rouge ». Mmmh…Très bien. Steven y détaille ses diplômes, ses aptitudes, ses goûts et…

Je bloque net!

Dans la catégorie « goûts et loisirs » est inscrit noir sur blanc: « je suis très pédophile »

Ah… Je crois que j’ai compris pourquoi tu n’as pas été embauché Steven. Ouiii tu aimes les enfants… Mais euh… Comment dire?

Laisse-moi t’expliquer ce qu’est la pédophilie…

Quand je vous dis qu’un prof a plusieurs casquettes!

 

17 thoughts on “Vie ma vie de prof #6

  1. Zut alors, il a quel âge ce garçon ? Il n’écoute pas les infos quand il y a eu des scandales à ce sujet. (il passe peut-être trop de temps sur sa console !!!). Beaucoup de jeunes ont de sérieuses lacunes en langue française. Bon courage dans votre travail.

  2. Tu as bien fait de le préciser car pour te suivre depuis peu, je l’ignorais 😉
    Nous vivons dans le même monde professionnel et oh combien je te comprends !
    Et soyons honnête, sans ces petits moments, il y a déjà longtemps qu’on aurait changé de métier 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *