Une histoire de siège

Tout à commencé au tout début de mon huitième mois de grossesse. J’étais là, allongée sur la table d’examen de l’échographe. Je n’étais pas stressée. Je sentais que ma fille grandissait en mois. Ce n’était qu’un examen de routine. Pas le plus important. D’ailleurs j’y étais allée seule (pas la peine de déranger Chéri-chéri dans son boulot pour si peu).

bébé en siège par je ne suis pas une poule

La sage-femme échographe a posé la sonde sur mon ventre et j’ai vu l’image apparaître sur l’écran au dessus de moi. Elle était là, ma toute petite-paillette. Elle ma donné un coup, comme pour me dire bonjour. Je me suis tournée vers la sage-femme, le sourire au lèvre.

« Eh bin alors?? Elle ne veut pas se retourner la coquine! »

Hein? Quoi?? Se retourner?… De quoi elle me parle celle là?

Peu à peu j’ai repris mes esprits… Ah mais oui.. C’est vrai! Un bébé c’est sensé se retourner afin de naître la tête en bas. Quelle cruchonne! J’avais zappé ce détail!

« Mais, Euhh… c’est pas grave, hein? »

« Non… Elle peut encore se retourner à ce stade »

« Ahh »… Sur le coup, comme souvent, je suis restée sans voix. J’ai hoché la tête et laissé la sage-femme finir son examen. Ce n’est que de retour dans ma voiture que les questions ont commencées à m’assaillir. Mais surtout :

Et si elle ne se retourne pas, on fait quoi?

Ce n’est que quelques jours plus tard que la sage-femme qui me suit depuis le début a pu éclairer ma lanterne. Note que j’ai, grâce à un effort quasi surhumain, réussi à éviter de chercher les réponses à mes questions sur internet (rappelle-toi que doctissimo est fourbe et te fait systématiquement t’attendre au pire!).

Comme on m’a bien expliqué (et que j’ai tout compris) je m’en vais te raconter ce qui se passe lorsque que ton bébé récalcitrant refuse de mettre ses fesses en l’air (et sa tête en bas) :

scénario n°1 : 

Le bébé se retourne tout seul quelques jours après l’écho. Tant mieux. On oubli tout et on repart dans la case « normale » (oui parce que seuls 5% des bébés restent en siège à la fin, ce n’est donc pas un cas « classique »)

scénario n°2 : 

Bébé refuse de bouger son nez. On va donc l’aider. Pour cela il existe tout un tas de solutions :

  • positions de yoga chelous et fortement inconfortables
  • ostéopathie
  • acupuncture
  • VME (comprendre : Version par Manœuvre Externe). C’est à dire qu’on va t’appuyer sur le ventre très (trèèès) fort pour arriver à déloger le bébé et le faire tourner. C’est relativement douloureux, pas franchement efficace (1 chance sur 3 environ. 1 chance sur 5 si le placenta est devant (comme chez moi)) et cela comporte quelques risques d’accouchements prématurés.

Personnellement j’ai tout tenté! Ouaiii… Je suis du genre adepte de nouvelles expériences^^.

Rien n’y a fait. 

Mais si ça avait été le cas, je serai allègrement allée rejoindre le clan des « grossesses normales ».

scénario n°3 : 

Bébé en a vraiment rien à carrer de nos tentatives minables pour le faire se retourner. Les fesses en l’air très peu pour lui, il préfère garder la tête haute.

Dans ce cas là, on va mesurer notre bassin et la tête du bébé. On compare et on voit si ça passe… Oui parce que ce serait drôlement ballot de se retrouver avec la tête coincée dedans alors que le reste du corps, lui, est dehors… Ce qui entraînerait immanquablement la mort du bébé… hum… Comment te dire que j’en ai fait quelques cauchemars…

scanner bébé en siège

Ca :  c’est moi et petite-paillette (ouiii ce cliché est perturbant mais que veux-tu j’ai décidé de ne rien te cacher…)

scénario n°4 : 

Si ça passe large. On te laisse le choix soit tu tentes l’accouchement par voie basse (avec pose de péridurale obligatoire (sachant qu’au moindre doute, c’est césarienne!). Soit tu demandes une césarienne programmée (et c’est, officiellement, le seul cas où on peut demander une « césarienne de convenance »)

scénario n°5 : 

Ton bassin est trop étroit, le bébé trop gros, ou les deux : Pas le choix, c’est césarienne programmée, en moyenne 10 jours avant le terme officiel.

C’est mon cas. Qui l’eut cru, vu la taille imposante de mon arrière-train. Il se trouve que j’ai un bassin rétrécit (et bizarrement foutu) qui exclu tout passage par la voie basse.

— Je commence enfin à comprendre pourquoi ma première fille avait une tête d’alien toute biscornue en sortant de là…^^–

Mon accouchement par césarienne est donc programmé pour le 13 juin au matin (sauf, bien entendu si la miss se décide à se bouger les miches d’ici là… Sait-on jamais, sur un malentendu…^^)

Mais finalement…

… Je dois dire que ça me rassure de ne pas avoir le choix, de me sentir bien suivie et de savoir que rien ne sera laissé au hasard pour cet accouchement pas vraiment dans les normes. Je sais que j’ai, autour de moi, une équipe compétente et formée. Tout va bien se passer. Si, siii…

… La suite au prochain numéro!

promis je vous raconterai tout!

32 thoughts on “Une histoire de siège

  1. Le 13 juin, c’est la date d’anniversaire de mon Papa. Je suis sûre que ça te portera chance et que ta paillette sera merveilleuse !
    Je penserai à toi !
    Et pour revenir sur ton billet concernant la charge mentale, Papa Coq ne s’est pas senti concerné vu qu’il sait et reconnait que je pense à plein de choses.aÇa le dispense donc d’en prendre une partie à sa charge. La lutte continue…

    1. Je trouve aussi que le 13 c’est une bonne date. Courage pour la lutte… Ici j’essaye d’apprendre à déléguer mais la route est looongue^^

  2. C’est vraiment gentil de nous expliquer tout comme ça car c’est un sujet que je ne connais pas du tout ! Et la photo de la radio est ouahou ! En tout cas je penserai forcément à toi le 13 🙂 .

  3. Intéressant à savoir…moins pour toi à le vivre j’imagine mais tu sembles avoir digéré la nouvelle…j’espère que ça va! Comme tu dis au moins tu évites d’avoir la même situation mais en urgence sans t’y attendre…Bon courage pour la dernière ligne droite alors! Mais je continue à croiser les doigts pour un miracle ;o)

    1. Oui, je me suis bien fait à l’idée, et puis j’ai déjà eu un accouchement par voie basse… comme ça je tente autre chose!

  4. Oh ça me rend toute nostalgique 🙂 J’ai accouché par voie basse en siège, j’ai eu les boules d’avoir ce choix à faire et finalement tout s’est bien passé !
    C’est parfois rassurant de ne pas avoir de choix, maintenant tu peux te préparer sereinement à une césarienne et si elle se retourne ce sera le pompon ! Je ne sais pas si tu as tenté la technique de la « moxibustion » en acupuncuture mais c’est vraiment dingue à vivre et ça a de supers résultats (bon la mienne n’a jamais voulu se retourner non plus :)) Bref je te souhaite une magnifique rencontre, quelque soit sa forme !

    1. Oh mais ouiii! J’ai suivi toutes tes pérégrinations sans envisager une seule seconde que ça pourrait m’arriver (comme quoi on est parfois bien naïf) et d’ailleurs j’ai beaucoup pensé à toi quand on m’a proposé la VME. Mais ici personnes n’a voulu me forcer la main et le gynéco a été très doux et pédagogue (chose rare en milieu hospitalier) ce qui m’a poussé à tester. Pour l’acupuncture, je ne sais pas quelle technique elle a utilisée mais ça n’a rien fait…
      Et comme tu le dis, je suis sûre que la rencontre sera magique quoi qu’il arrive !
      En tous les cas je suis ravie ( et hyper flattée) de t’avoir sur mon petit blog…

  5. Super date, le 13! (Je me permets de confirmer parce qu’on est 2 sur 5 du 13, a la maison 🙂 )
    … et tres beau bassin!
    Je te souhaite une jolie fin de grossesse et une belle rencontre avec ta petite paillette 🙂

  6. Oooh! Toute la blogo sera sur le qui-vive le 13 dans l’attente de l’arrivée de ta petite Paillette! Moi je suis comme toi, j’aurais fait confiance à l’équipe médicale pour que tout se passe au mieux! Profite bien de tes derniers jours! Plein de bisous

    1. Ah ah… je ne sais pas si TOUTE la blogo me suis. Mais il y a vous et c’est déjà plus que pas mal. Je donnerai des nouvelles promis!

  7. Ici aussi, ce fut une césarienne programmée pour mon 2ème (1er accouchement merdique, bassin trop étroit, bébé pas petit, etc…). Bref, je n’ai pas insisté étant donnée ma 1ère expérience. Et finalement, comme toi, cela m’arrangeait bien d’avoir une date définie pour une question très pratico-pratique de garde de la grande sœur !!

    Je te souhaite malgré tout une bonne fin de grossesse et une merveilleuse rencontre avec ta Paillette !

    Bonne journée et vive le 13 juin…

    Virginie

    1. C’est vrai que c’est bien pratique! Du coup mes beaux-parents viennent pour me délester et s’occuper de Bébou un peu avant. C’est vrai que c’est aussi bien pour la tranquillité d’esprit.

  8. Quelle farceuse cette petite paillette 🙂
    C’est finalement pas si mal de ne pas avoir le choix, je suis d’accord avec toi !
    Chez nous la Biscotte a fait durer le suspense : tête en bas à 32sa, tête en haut à 34sa et à nouveau tête en bas à 36sa pour finir tête en travers et en césarienne le jour J 😉

    1. C’est clair qu’il s’est bien amusé avec vos nerfs… Des fois je me dis que petite-paillette va me faire le même coup et se retourner le 12… Que je vais me pointer à l’hosto en étant archi-prête et qu’on va me renvoyer chez moi pour 15 jours… Arf… Je ne survivrai pas!

  9. c’est une sacrée paillette dis moi ! bah écoute l’avantage c’est tu sauras quand c’est, tu pourras le gérer plus facilement, par contre tu vas avoir pleins de nanas blogueuses qui vont attendre de tes nouvelles !!! 🙂

  10. Si elle ne se retourne pas, elle doit avoir ses raisons!
    En tout cas, maintenant tu sais ou tu vas.
    Tu es bien entouré donc y a pas de raison. Bon courage pour le 13 🙂

  11. Comme tu dis, c’est peut-être pas plus mal que la césarienne soit programmée. Ça a un côté rassurant pour toi et ça peut éviter d’éventuelles complications. Et si tu fais le poirier pendant plus d’une heure, tu crois qu’elle finirait pas par se retourner ??? Bon, ok, je sors… ♡

    1. Ahah! Ma pauuvre… Je suis souple comme un balais! Pour te dire : Je ne sais même pas faire la galipette… Alors le poirier… C’est pas gagné^^!

  12. Oui le non choix à ses avantages ! Pour ma 1ere on m’a déclenche et c’est pareil pas vraiment le choix et c’est aussi bien. On se pose moins de question. Bon courage et profite de ses dernières semaines à 3 !

    1. C’est vrai qu’on se pose moins de question. C’est comme ça et puis c’est tout! Hâte de te voir dans la région! Bisous, Mathilde.

  13. Bravo pour ta zenitude. Mon1er ne voulait pas se retourné et c’est moi qui étais toute tourneboulée !
    Le jour de la radio, il était tête en bas ! Le gyneco ne m’a jamais crue de n’avoir pas senti la bascule !

    1. Je te rassure je ne suis zen que maintenant… J’ai eu quelque moment de flippe où j’imaginais tous les scénarios les plus catastrophiquement pourris du monde!^^

  14. merci pour cet article très bien détaillé sur ce sujet 🙂
    ah ah courage pour la fin et je suis sûre que tout se passera bien, surtout si tu as confiance en l’équipe.
    Et le 13 c’est une très belle date, je penserai à toi ce jour là !
    Bises

  15. Bon ben moi c’était tout pareil que toi il y a deux ans et demi (y compris les fesses d’une taille qui ne laissaient pas présager que la taille du bassin serait pathologique). Donc césarienne programmée (un soulagement pour moi).
    Ca a l’avantage de te laisser le temps d’organiser la garde de la grande sœur. Pense aussi que tu n’auras pas le droit de porter plus lourd que ton bébé pendant les premières semaines. C’est ça le plus chiant.

  16. Je ne sais absolument pas quand Chupa s’est retournée mais 15 jours avant sa naissance, elle n’avait pas la tête en bas et se retournait encore souvent alors que mon 1er avait la tête en bas à 5 mois de grossesse et n’a plus bougé.
    Avec les 2nd, tout est possible 😉
    Mon obstétricienne n’était absolument pas stressée avec ça.
    J’espère que comme Chupa, ta petite paillette se retournera avant la grande sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *