Faire sa part du colibri #3

Aujourd’hui je reviens pour te parler de mes petites avancées écolos pour faire ma part du Colibri.

Aujourd’hui je viens te parler de ménage! Youhou! c’est vraiment trop la fête!

Comme je te le disais dans les épisodes précédents (sur la salle de bain et sur la cuisine) je suis loin d’être exemplaire dans mon approche mais je fais de mon mieux pour avancer pas à pas et moins polluer à ma petite échelle.

Et finalement, c’est la partie « entretient de la maison » qui est la moins contraignante et la moins onéreuse (mais peut être est-ce juste parce que je ne suis pas une pro dans ce domaine… #teambordelique)

Je m’explique :

Pour réduire son impacte sur l’environnement, finalement, il suffit de retourner aux basiques. Exit donc les produits soit disant « super efficaces » très chers et bourrés de trucs chimiques. On retourne aux produits de base, bien moins chers, plus durables dans le temps et souvent tout aussi efficaces (avec un peu d’huile de coude).

Les mouchoirs & serviettes

Je commence avec le truc le plus simple du monde et pourtant celui que j’ai eu le plus de mal à adopter : l’arrêt de l’utilisation de serviette et de mouchoirs jetables. Ce n’est pas que ce soit bien compliqué en soit mais les vieux réflexes ont la vie dure.

Tout à commencé il y a quelques mois lorsque je me suis rendue compte que deux de mes draps housse étaient tout troués (il semblerait que la nuit je gratouille mes draps avec mes orteils, mais ça, c’est une autre histoire). Je me suis donc retrouvée avec 2 grandes housse de 180 sur les bras et je n’avais vraiment pas le cœur à les jeter (#SydromeDeDiogènePower). J’ai donc pris mon courage à deux mains, une paire de ciseaux et ma machine à coudre et j’ai entrepris de transformer mes draps en mouchoirs et en serviettes.

C’est franchement pas compliqué, il suffit de déchirer de grandes longueurs, de faire des petits carrés à peu près de la même taille et de coudre les bords pour ne pas que ça s’effiloche. Je me suis  même amusée à rajouter un petit tampon bleu sur les serviettes et un petit monogramme rose sur les mouchoirs (à l’ancienne).

Au début j’ai eu du mal à m’habituer à me moucher dans le tissus. J’avais un peu l’impression de me moucher dans ma chemise. Mais je m’y suis faite et j’apprécie vraiment le faite que cela ne se déchire pas quand on souffle fort et qu’un mouchoir lavable dure vraiment plus longtemps qu’un mouchoir en papier. Surtout que je suis du genre à être très souvent enrhumée. Je fais donc des économies substantielles en boîtes de mouchoirs.

J’ai aussi été très étonnée de voir que les mouchoirs se lavaient très bien, même en cas de saignement de nez (ce qui est un des drôles de symptômes de cette deuxième grossesse). Et que cela ne me demandait pas vraiment de travail supplémentaire (deux mouchoirs à étendre en plus à chaque machine, c’est vraiment pas le bout du monde…).

Autre bonne surprise : fini les bouts de mouchoirs oubliés dans une poche et qui se délitent en milliards de petits morceaux dans la machine à laver. Au pire tu oublis ton mouchoir en tissus dans une poche et tu le ressorts lavé et prêt à resservir!

Pour les serviettes (et les torchons) c’est pareil, c’est juste un réflexe à prendre. Au lieu de sortir l’essui-tout on sort une serviette. C’est tout con et ça marche aussi bien, tout en coûtant moins cher et en réduisant nos déchets.

Bien sûr, ça ne marche pas pour toutes les situations, et j’utilise encore du jetable, mais de moins en moins, et je le composte au lieu de le jeter.

Il ne reste plus qu’à convertir Chéri-chéri à la démarche, mais je sens que je ne suis pas loin de toucher au but!^^

recette pour un ménage écolo par je ne suis pas une poule

Le balais

Bon, pour cette partie là j’avoue ne pas avoir fait d’effort particulier car je déteste les aspirateurs! Je les trouve bruyants, difficile à manier, il faut toujours changer le sac, ça pue et ça chauffe. J’utilise donc plus facilement le balais, la pelle et la balayette. C’est simple, basique, très bon marché (surtout si tu compares à un Dyson!^^) et ça ne consomme rien.

Pour moi le choix est vite fait : CQFD!^^

les produits : savon noir & compagnie

Comme je le disais plus haut le truc c’est de revenir aux produits de base :

  • Du Savon de Marseille et ou d’Alep (attention voici la composition que doit avoir un savon de Marseille : Sodium Olivate, Aqua, Sodium Chloride (C’est à dire de l’huile d’olive, de la soude, de l’eau). Et pour le savon d’AlepSodium Olivate, Sodium laurate, Aqua, Sodium hydroxyde (C’est à dire de l’huile d’olive, de l’huile de laurier, de la soude, de l’eau). La base on a dit! Curieusement c’est assez difficile à trouver car les producteurs rajoutent souvent tout un tas de trucs dedans (des colorants, de l’huile de palme, de coprah, de la glycérine, etc. bref plein de trucs qui ne servent à rien!)
  • Du savon noir  à l’huile de lin (idem il faut bien vérifier la composition! il faut juste de la potasse, de l’eau et de l’huile)
  • De l’acide citrique
  • Du bicarbonate de soude
  • De la soude caustique
  • Du vinaigre blanc
  • Quelques huiles essentielles pour ajouter de l’odeur

C’est tout ce dont on a besoin pour faire le ménage! Si sii! Promis! Exit le cillit bang qui te fait des trous dans la peau (et dans la couche d’ozone^^) et bienvenu au savon de Marseille qui la laisse toute douce et qui coûte bien moins cher!

recette pour un ménage écolo par je ne suis pas une poule

La lessive maison

En fait avec ces produits de base tu peux tout faire! Même (et surtout) ta lessive.

J’avais déjà essayé il y a quelques années et j’avais failli flinguer ma machine… Mais c’est parce que ma recette n’était pas bonne (et mon savon de Marseille non plus).

En voici une archi-simple et qui marche super bien : véridique!

En plus elle coûte bien moins cher qu’une lessive classique (compter environ 5,50€ pour 4l contre 10€ les 4l de lessive industrielle)

Il te faut (pour environ 1 litre) :

  • 50g de savon de Marseille ou d’Alep rappé (à la main ça prend 5 min)
  • 1 litre d’eau
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude
  • 50 gouttes d’huiles essentielles (facultatives) pour parfumer

Il suffit ensuite de :

Faire bouillir l’eau dans une casserole, ajouter le savon rappé et le bicarbonate de soude. Bien remuer jusqu’à ce que cela fasse une mélange homogène. On met en bouteille.

C’est fini!

Il suffit ensuite de bien remuer le flacon avant utilisation car la lessive a tendance à biphaser et de verser un verre de lessive directement dans le tambour de sa machine (sur le linge quoi).

Pour l’adoucissant c’est encore plus simple : il te faut :

  • 50 cl de vinaigre blanc (on peut préalablement faire tremper des écorces d’oranges ou de citron dedans comme pour que ça sente meilleur)
  • 50 cl l’eau
  • 3 cuillère à soupe d’acide citrique
  • 50 gouttes d’huiles essentielles (facultatives) pour parfumer

Il suffit ensuite de :

Mélanger le tout directement dans la bouteille et voilà! On le verse dans le compartiment de la machine réservé à l’adoucissant classique et je promets que ça fait un linge super doux, propre et qui sent bon en plus! (et pourtant je lave tout à 40° sans tri, sans rien.. Je t’ai dit que j’étais pas la reine du ménage!^^).

recette pour un ménage écolo par je ne suis pas une poule

Les boules toilettes

J’ai récemment entrepris de fabriquer des boules effervescentes pour laver mes toilettes et c’est une véritable révolution dans mes cabinets! Rien que ça!

En faite c’est très simple, il te faut :

  • 100g de maïzena
  • 100g d’acide citrique
  • 100g de bicarbonate de soude
  • 30 gouttes d’huiles essentielle de menthe + 20 gouttes d’HE d’arbre à thé et 20 gouttes d’HE de ravinsara
  • 1 pistolet pshi-pshitt avec de l’eau dedans

Il suffit de :

Mélanger les ingrédients (en se protégeant bien, surtout si on est enceinte^^) puis de pshitter délicatement un peu d’eau dedans tout en remuant afin que la réaction chimique entre l’acide et le basique ne se fasse pas jusqu’à obtenir une poudre qui a tendance à compacter. On tasse ensuite dans des moules en silicone (qui ne serviront qu’à ça). On laisse sécher 24h et on démoule.

Il suffit ensuite de jetter régulièrement une boule dans les toilettes, de laisser agir et de passer un coup de balais à chiotte… Et c’est nikel!

Et ça sent bon!

recette pour un ménage écolo par je ne suis pas une poule

Le tri & composte

Enfin, pour ce qui est des déchets, on trie et on composte au maximum. Pour éviter de remplir ma poubelle avec des sacs en plastique ou en papiers, je vais bientôt me fabriquer des petits pochons pour mettre le vrac et les fruits et légumes…

… Et oui, on a jamais fini de s’améliorer. C’est toujours loin d’être zéro défauts et encore moins zéro déchets mais on y travaille, doucement mais sûrement!

Et tiens, si ça t’intéresse, voici des étiquettes à coller sur tes bouteilles de nettoyant maison : étiquettes_pots (j’en ai aussi profité pour rajouter les étiquettes qui manquaient à ma collection de pots de cuisine : c’est par ici)

Et toi? C’est quoi tes petits trucs de colibri écolo pour le ménage?

21 thoughts on “Faire sa part du colibri #3

  1. ben ici c’est pareil!!! on a divisé par je ne sais combien le budget « produit ménage »… la bouteille de savon noir me faisant 3 mois, et les autres produits faisant 6 mois… je crois que le coût de reviens sur 1 an est équivalent à ce que je dépensais sur 1 mois….

  2. Moi aussi je suis passée à la lessive à la main, j’alterne avec de la lessive du commerce pour le moment (surtout pour le synthétique et la laine). Je ne mets pas d’adoucissant mais juste du vinaigre blanc. L’odeur part en séchant. J’attends encore un peu pour utiliser les huiles essentielles !
    Je ne suis pas encore parfaitement au point pour le lave vitre mais j’y travaille !
    Pour les wc je mets un melabge bicarbonade de soude + vinaigre blanc (idem pour les siphons).
    Merci pour tes recettes !

    1. Tu me donneras tes trucs pour le lave vitre. Pour l’instant il me reste du produits du commerce mais je ne compte pas en racheter…

  3. Il va falloir sérieusement que je m’y mette !
    Pour l’adoucissant pour l’instant j’utilise du vinaigre blanc et ça plus le sèche linge c’est parfait.
    Pour la lessive je pense que je vais sauter le pas dès que la mienne est terminée d’autant qu’avec les couches lavables c’est toujours un peu galère de trouver une lessive qui n’abime pas. Je garde ta recette précieusement !
    Je suis bluffée par les pastilles pour les wc ^^ Chez nous on utilise un produit écologique du commerce et de temps en temps un peu d’acide pour bien nettoyer. Mais là ça me donne envie d’essayer ! (Par contre va falloir que je fasse attention de pas confondre mes moules silicones pour les cubes de purée de la Biscotte et ceux pour les pastilles wc 😉 )

    1. Oui, il vaut mieux éviter… Encore que ce ne serait pas la mort (on truve du bicarbonate de soude, de la maïzena et de l’acide citrique dans beaucoup de plats comestibles). C’est surtout pour les huiles essentielles que ce n’est pas top!

  4. Wouah, pas mal du tout !
    Faut que je me mette aux mouchoirs lavable (j’attends le déclic 😉 )
    Et il faut que je test les bombes pour les toilettes. J’avais essayé une recette une fois et ce fut un échec total !

    1. Le truc c’est de ne pas trop humidifier sinon la réaction se fait et ça mousse de partout. Il faut y aller doucement en remuant bien. Franchement c’est top et Bébou adore en mettre dans les toilettes et les regarder pschitter!

  5. C’est mon prochain défi ! Faire tous les produits d’entretien maison.
    Et franchement tu m’as convaincu pour les mouchoirs. J’y pensais mais j’ai du mal à sauter le pas. C’est vrai qu’il n’y a que des avantages, non ? A combien de degrés tu les laves ? Et tu les laves avec le reste de tes vêtements ? Par contre je n’ai pas de machine à coudre et je ne sais pas coudre !! Va falloir que je fasse travailler ma mamie 😀

    1. Moi je lave tout, tout mélangé à 40°. Pour l’instant ça semble suffire, mais je pense que je ferai, une fois de temps en temps un lavage à 90° avec de la javel pour bien désinfecter et les remettre comme neuf.

  6. J’ai déjà accompli pas mal de ces étapes mais je suis tentée d’essayer les boules de toilettes.
    Ma lessive pour le linge a tendance a se solidifier pourtant j’ai pris de soin de choisir du savon de marseille 72% huile d’olive. ça marche bien quand même.
    merci aussi pour les étiquettes !! c’est chouette!

    1. Pour ta lessive il faut que tu vérifies, il y a peut-être de la glycérine dans ton savon de Marseille (même si il est à 72%) ce qui a tendance à faire solidifier. Sinon tu fais peut être la même erreur que moi eu début : c’est à dire mettre trop de savon dans un litre d’eau. 50g ça suffit largement!^^ De rien pour les étiquettes^^

    1. Merciii! Tout comme je n’avais jamais pensé à utiliser des mouchoirs en tissus jusqu’à il y a peu… Comme quoi…^^

  7. Et ben dis donc, un vrai petit manuel de chimiste!
    Pour les produits ménager, mon chéri adore les trucs bling bling super costaud, et comme c’est lui qui fait essentiellement le ménage, je lui laisse se faire plaisir XD
    Après, j’ai toujours peur que ça ne soit pas aussi efficace. Par exemple, j’utilise beaucoup de vinaigre blanc contre le calcaire, mais je trouve l’antical bien plus efficace …
    Chapeau pour le recyclage de drap, j’en ai jeté une paire y a pas longtemps (j’ai quand même fait des bouillottes au riz avec les taies d’oreillers). Les mouchoirs en tissus me rappellent mon enfance. Ils sont tombés en désuétude. Les gens trouvent que c’est sale, aujourd’hui on doit prendre un mouchoir, l’utiliser une fois et le jeter selon les recommandation. Mo je t’avoue que je les utilise plusieurs fois…
    Quand aux torchons, ça me rappelle ma jeunesse. Je bossais l’été dans un restaurant et avec les nappes usées, on faisait des torchons pour essuyer la vaisselle, rien de mieux!

    1. Que veux-tu? J’ai toujorus aimé faire de la « patouille » (comme dirait ma mère!^^). Après… C’est vrai que certains produits du commerce (notamment ceux anti-calcaire) sont plus efficace (car bien plus acide) que des produits de bases (comme le vinaigre blanc). En fait ce sont des produits pour le quotidien. Dès qu’on laisse le truc s’encrasser un peu trop ça devient plus compliqué et il faut prendre des trucs plus costaux (mais c’est assez exceptionnel).

    2. Moi je n’ai jamais trouvé les mouchoir en tissus sales (vu que je me mouche aussi plusieurs fois dans un mouchoir en tissus, sinon il m’en faudrait des quantités industrielles!!), ça faisait juste un peu « papy » et puis j’y pensais pas vraiment, en fait…^^

  8. Super cette article je voudrais vraiment m’y mettre par contre ou trouvez vous les produits car pour le moment je n’ai pas vu de savon de Marseille sans glycérine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *