ode à ma fille

Après mon dernier article j’ai reçu un soutient inespéré et inestimable. Je n’en attendais pas tant et j’ai été profondément touchée par les différents messages que j’ai reçu.

Alors aujourd’hui j’ai décidé de revenir avec un sujet plus doux et plus léger. Un sujet qui transpire l’amour à grosses gouttes.

Aujourd’hui je te parle de mon tout :

Ma fille.

Ma Bébou,

Si tu savais comme je suis fière de toi, chaque jour, chaque heure, chaque minute.

Tu n’as pas idée du bonheur que tu me donnes.

J’aime tout chez toi.

Tes yeux pétillants qui allument un sourire malicieux, dévoilant d’adorables petites fossettes sur tes joues à bisous.

Les mèches couleur de miel de tes doux cheveux, indécis et indisciplinés qui n’ont de cessent de se balader sur ton visage rieur.

Tes éclats de rire impétueux qui résonnent joyeusement et me rendent la vie plus légère.

Ta répartie à toute épreuve. Ta façon de parler, de raisonner et de tout comprendre.

J’aime ta curiosité, ta simplicité. Ta façon d’aller vers les autres qu’ils soient connus ou inconnus.

A la moindre mignonnerie, à la plus petite chose que tu fais, je sens mon cœur de maman se gonfler d’orgueil.

Tu es si forte et si lumineuse ma fille. Te voir grandir me rempli d’une plénitude que je n’aurais jamais imaginé.

C’est sûrement quelque chose de banale, pour une mère, d’être à ce point fière de sa progéniture, mais je continue d’en être surprise tous les jours.

Tu es ma fille, ma bataille, ma championne, mon petit miracle à moi.

Et je t’aime allez-retour jusqu’à la lune… et même au delà.

ma fille Je ne suis pas une poule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *