Et toujours la fatigue

Je voudrais écrire autre chose… oui mais voilà, je ne peux pas. Je suis fatiguée. En fait non. Tu sais quoi, le mot « fatiguée » n’est pas assez fort dans mon cas. « fatigué » c’est ce qu’on dit le lendemain d’une fête ou après une semaine de boulot chargée. Mais, pour cette grossesse, ce n’est plus de la fatigue. J’ai l’impression de tout faire au radar, de me forcer pour la moindre tâche du quotidien.

Je pourrais rester dans mon lit à regarder des séries comme une vache regarde passer le train. Je n’ai la force de rien. Même bloguer me coûte, c’est dire! Je me sens vidée. C’est simple, je vie comme une dépressive alors que je vais bien.

Forcément avec Bébou, ce manque d’entrain se ressent, et, pour la première fois peut-être, je culpabilise de ne pas être aussi disponible qu’elle le mérite. Heureusement, elle est chouette et fait de son mieux pour s’accommoder de la situation, mais ça ne pourra pas durer. Je ne veux pas que Bébou ait l’impression que sa petite soeur (ou son petit frère, hein, on ne sait jamais ça arrive de se tromper) lui prenne déjà l’attention et l’énergie de sa maman.

J’ai moi-même un souvenir douloureux de l’arrivée de ma soeur dans ma vie (même si aujourd’hui je l’aime plus que tout) et je veux faire de mon mieux pour garder à Bébounette une place privilégiée.

J’essaye de me dire que le troisième mois touche à sa fin, que je suis en vacances dans deux jours, que l’énergie va revenir, mais pour l’instant, je rêve d’une île déserte, seule avec un transat au soleil avec un bon bouquin. C’est grave docteur?

Et toi, comment tu as vécu ces premiers mois? Tu as déjà ressenti une fatigue comme ça ou je suis un cas?

fatigue et grossesse - Je ne suis pas une poule

21 thoughts on “Et toujours la fatigue

  1. Tu veux du réconfort ou la vérité ?
    Parce qu’en vérité, pour mon deuxième, j’ai été fatiguée, que dis-je, épuisée, pendant 9 mois ! Pas de trêve une fois le premier trimestre passé… et comme il est sorti avec 2 jours de retards, ce fut long !
    Mais comme aucune grossesse n’est la même, il te reste de l’espoir 😉
    Bon courage ! Le bonheur est au bout !

  2. J’ai vecu cette fatigue pour mes deux grossesses. Pour la première, ça a duré jusqu’au septième mois. Pour la seconde, jusqu’au cinquième. J’étais comme toi, vidée, avec une seule envie : me coucher toute la journée. J’en étais déprimée tant j’étais épuisée.
    Chucky a beaucoup regretté sa maman, mais on y peut rien ! C’est comme ça. .. tu es de nouveau arrêtée j’espère ?
    Repose-toi et surtout ne culpabilise pas.

  3. Comme je compatis. Pour ma grossesse la fatigue intense à durer … 9 mois !
    Lors du premier trimestre, on me disait t’inquiète pas au deuxième trimestre ça ira mieux ! Bah je l’ai jamais vu ce deuxième trimestre. La fatigue s’est envolé le jour de mon accouchement pour qu’une autre fatigue prenne le relais 🙁
    Je me suis fait un peu arrêter par ci par là pour reprendre un peu de force et être définitivement arrêté au 7 ème mois. Je dormais au minimum 16 heures par jours et même regarder la télé me fatiguait.
    Avec avec un ainé en plus. C’est ma grosse hantise pour une seconde grossesse.
    Alors bon courage et de toute manière tu n’as pas grand chose à faire que de te reposer, c’est ton corps qui parle!

    1. Ah ah ah… Tu me rassures… Ou pas… Allez, je vais te dire ce que « on » dit à tout le monde : « tu verras, aucune grossesse ne se ressemble.. »^^

  4. Pour te rassurer je suis épuisée depuis 21 mois, soit l’âge de Cosminou. Pour moi, le plus dur a été après la grossesse. Mais bon, ça peut-être l’inverse pour toi^^.
    Bon courage et profite bien de tes vacances 😉

    1. Je pensais ça aussi… Avant d’ajouter encore un peu de fatigue à la fatigue… En faite il n’y a pas de limite à la fatigue (pensée profonde du jour… J’ai même réussi à caser 3 (non 4) fois le mot « fatigue » dans un commentaire de 2 lignes, pas mal, non?)

  5. Honnêtement, je croyais que la fatigue c’était un peu l’excuse bidon des futures maman. Et bien maintenant je peux le dire, c’est encore pire que ce que j’avais cru. J’ai littéralement cru mourir d’épuisement. Heureusement ça va beaucoup mieux. Mais je fais hyper gaffe

    1. J’avoue je le pensais aussi… même après ma première grossesse je me la jouais genre « c’est pas une maladieuh… » Bah, bien fait pour moi, retour de bâton dans ma face! Je douille ^^

  6. olala comme ça me parle! je suis à la fin du troisième mois et j’ai l’impression de couler sous la fatigue, tous les gestes du quotidien me pèse, mon petit bonhomme qui a un peu plus de deux ans me demande encore plus d’attention, c’est difficile mais je me dis que c’est temporaire!

    1. C’est ce que j’essaye de me dire aussi… Mais c’est duuur! Je suis une vraie loque-humaine! J’espère qu’on va vite passer dans le quatrième mois et son regain d’énergie! Pleeeaase…

  7. Je suis tout à fait d’accord avec toi, le mot fatigue n’est pas assez fort !!!!! Je suis à 2mois et demi de grossesse et je suis dans un état d’épuisement… c’est dure ! c’est dure de tout faire, et encore plus quand on travaille toute la journée comme une forcenée…
    J’espère que ça passera après le 1 er trimestre (contrairement à tous les commentaires que je lis ici :)) car c’est vraiment dure… et on en parle pas assez !

  8. Comme je le dis souvent, c’est l’organogenèse 🙂 Bébé qui pompe toute ton énergie pour se construire (il faut imaginer la quantité d’énergie qu’il faut pour construire un petit humain à partir de presque rien !).

    Il y a eu une période dans les premiers mois de ma grossesse où j’allais me coucher à 19h tellement j’étais fatiguée (bon, j’étais à l’hôpital, donc c’était pas trop grave). Heureusement, généralement, ça s’améliore avec l’avancée de la grossesse (pour ma part, dès 11SA pour cette grossesse, mais pour la précédente, l’amélioration avait été beaucoup plus lente, même si tout de même là).

    Je croise les doigts pour que très vite, ça aille mieux pour toi, et que tu puisses enfin profiter de ce deuxième bébé tant attendu !

    1. Merci pour le terme! J’ai sorti ça à Chéri-chéri ça à fait son petit effet! « désolé R. Je peux pas aller faire les courses, à la place je vais faire la sieste, tu comprends je suis en pleine organogenèse… » ^^

  9. Dur, dur ! La fatigue est l’élément difficile de la grossesse… Le symptôme auquel je pensait échapper ! Je l’avais lu, mais je me disais « ok, ça va être facile à gérer »… Ou pas !
    Bon je ne vais pas te rassurer en te disant que ma fatigue est toujours installée (6ème mois en cours…) ! Petite question : ton anémie a-t-elle été vérifiée ? Parce que parfois ça joue 😉
    Tu es arrêtée ?
    J’espère pour toi que la fin du 1er trimestre va rimer avec regain d’énergie !

    1. J’ai fais une prise de sang il y a près d’une semaine mais je n’ai toujours pas les résultats… Sinon je suis, enfin, en vacances! Yeah!! Repos!! Je m’offre même quelques jours de crèche pour Bébou pendant que je glande à la maison (traduire : fais le ménage, les courses, le linge, les cadeaux de Noël, les valises, la bouffe etc.^^)

  10. Je compatis, en mon temps (fils 39ans) j’ai été mal pendant 8mois 1/2 !!!! de plus j’accouchais après l’échéance, ensuite que du bonheur le bébé était en pleine forme et moi aussi. Il faut prendre son mal en patience, ne pas culpabiliser de ne pas tenir le choc.J’ai beaucoup fréquenté mon lit pendant cette période. Prenez soin de vous 2, toutes les femmes ne réagissent pas de la même façon, et si la grossesse n’est pas une « maladie » c’est quand même une épreuve physique. Bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *