De l’éloge de l’égoïsme

Quand on est une femme, et peut être encore plus quand on est maman, on est habituée à penser aux autres en premier.

Je ne sais pas d’où ça nous vient. De l’éducation probablement (tu sais le fameux « sois gentille » pour les filles versus « sois fort » soit fort pour les gars).

Toujours est-il que, prise entre le boulot, les tâches quotidiennes et les enfants, on a bien souvent tendance à s’oublier. Et ce, même si on a un Chéri-chéri qui participe. En tous cas moi ça m’arrive tout le temps.

Résultat je me retrouve bien souvent dans un état esthétique déplorable : en mode cheveux gras, pas épilé, des fringues informes enfilées à la va-vite et des cernes de trois-pieds-de-long même pas camouflées.

Bref, pas glamour la meuf!

Pourtant j’aime être jolie et je sais que ça ne me prendrais pas quinze ans de me mettre un coup de peigne et un peu de blush… Alors pourquoi on ne le fais pas?

Et bien j’ai la réponse! Tadaam! euréka! J’ai trouvé!

C’est tout bête. On ne le fait pas parce que ce n’est pas notre PRIORITÉ. On peut se dire que c’est louable de n’être pas obnubilé par son look. Oui, mais là n’est pas le problème.

Le problème c’est que NOUS NE SOMMES PAS NOTRE PRIORITÉ. On choisi bien trop souvent de faire passer n’importe quoi (les courses, le linge à plier, etc.) avant nous même.

Et ça c’est pas bien… Non, non, non. C’est pas bien! Et là je me parle à moi-même :

Il faut redevenir un peu égoïste.

Oui mais c’est quoi l’égoïsme? Et là je cite Wikipédia (tout le monde sait que c’est une source sûre…) :

L’égoïsme est un tempérament qui consiste à avoir tendance à privilégier son intérêt propre aux dépens de celui du reste du monde en général, ou d’autrui en particulier.

Mais en faite, qu’y a t’il de mal à se mettre au centre de son propre monde? De choisir ce que l’on fait en fonction de soi, de ses besoins, de ce que réclame son corps?

Bah rien! Voilà. C’est moi qui vous le dit ( #faitescequejedispascequejefais).

Il est urgent de se prendre en compte en tant que personne! Tout simplement pour se sentir bien. Oui, parce que si on est bien avec soi, on est mieux avec les autres. Voilà! C’est ça ! Finalement être un peu égoïste, ça fait du bien à tout le monde!

Donc faut penser à soi pour penser aux autres. Tu suis le raisonnement? Non? C’est normal je crois que je m’égare…^^

Tout ça pour dire qu’on devrait plus s’écouter, penser un peu plus à sa petite personne et  se faire plaisir de temps en temps.

Et toi qu’en penses-tu? égoïste or not égoïste?

20 thoughts on “De l’éloge de l’égoïsme

  1. Je suis bien d’accord, d’ailleurs dans mon tracker de BulletJournal option bonnes résolutions 2017, il y a me coiffer (au moins) et pourquoi pas me maquiller (soyons fou) … le problème, c’est que je suis de base pas super douée, alors en situation de stress avec un bébé/enfant qui pleure à côté, c’est la cata …
    Mais comme je suis très égoïste, je les envoie 2 jours 1/2 chez la nounou (et même que en ce moment, FeuFolet ne veut plus rentrer le soir, ça fait plaisir. ..)

    1. Un peu de crème bonne-mine, du blush et un coup de mascara ça suffit souvent à avoir l’air plus fraîche. Pas besoin de se lancer dans un truc super élaboré, non?

  2. Tu as tellement raison… ici, c’est pareil. Je me retrouve avec des sourcils dignes de vraies haies de jardin, des jambes de yéti, des cheveux fourchus, MAIS une maison propre (des fois) et la panière de linge vide (quand j’ai le courage). La bonne blague ! Alors la semaine dernière j’ai décidé de passer une commande de cosmétiques bio pour prendre soin de moi, et j’ai délocalisé la panière de linge sale dans le cellier (elle est moins à ma vue que dans la salle de bain !!!). Et cette semaine je prends rdv pour le Zhom et moi pour un soin en duo dans un institut (spa, massage, toussa !). Car là ça devient urgent de prendre plus soin de nous !!!!

  3. Je suis certaine que « prendre du temps pour soi » (jolie formule pour dire être egoiste) fait du bien ! Après qq heures pour soi (coiffure, shopping, virée entre copines ou tt simplement une activité que l’on aime) on est plus disponible pour tout le monde et plus patiente ! Donc oui je pense qu’il faut l’être et revoir parfois ses exigences à la baisse (la pile de linge peut attendre demain – te dis la maniaque du linge).
    Bisous

  4. Oh course tu as raison ! Cela dit quand mes petits avaient 2 /3 ans je ne prenais jamais le temps de me maquiller…. c’est difficile de tout gérer à la fois pourtant je ne faisais pas tout toute seule. Mais une maman heureuse fait des enfants heureux… au fait on t’as déjà dit que t’étais canon ??? ❤️❤️

    1. A part les filles du blog et une ou deux copines loin d’être objectives je dirais que non, personne ne me dis jamais que je suis canon. Heureusement! j’aurais tendance à finir par le croire et à prendre la grosse tête!^^

  5. Je partage totalement ton point de vue ! Prendre quelques minutes/heures pour soi permet de se ressourcer, de se retrouver, d’être plus détendue pour aborder la suite de la journée, de la semaine…

  6. Oh comme il tombe à pic, cet article ! J’ai pris peur en voyant ma tête dans l’ascenseur, ce matin….!
    Bref, tu as carrément raison, mais…. dans la vraie vie, tu y arrives, toi ?

    PS : Hier soir, après une journée de boulot éreintante, j’ai pris le temps de prendre une douche bien chaude pendant que Mister F. gérait la petite tornade qui nous sert de fille en ce moment. T’imagines même pas le kiff intersidéral que c’était : je me suis littéralement fait peur moi-même. Je suis graaaaaaave….!

    1. T’inquiète je me donne se conseil à moi bien autant qu’aux autres! Je suis loin d’être sur mon 31 la plupart du temps, mais j’essaye de le faire. Promis.

  7. A la base je crois que je suis quelqu’un de relativement égoïste (attention confidence). Mais bizarrement, mon fils a totalement renversé la tendance et je suis désormais prête à presque tout pour lui… Alors je constate les mêmes dégats que toi mais je me rassure en voyant que plus il grandit, plus je réapprends à prendre soin de moi.

    1. Et comme tu vas faire la même « bêtises » que moi de refaire un bébé alors qu’on commence à peine à respirer…^^ Yeah (inconsciente que nous sommes!^^)

  8. Je suis plutôt égoïste en fait, du coup, je suis toujours aussi coquette et depuis que j’ai repris le boulot, je mets un quart d’heure à choisir ma tenue et un autre quart d’heure à choisir mon maquillage 😉 et ce, malgré la course effrénée du matin!

    1. Et bien c’est toi qui a raison ma belle! Moi j’ai la « chance » de partir travailler avant 7h30 du matin du coup c’est pas moi qui m’occupe de Bébou la moitié des jours de la semaine… Du coup ça me laisse 15 minutes supplémentaires pour me mettre un coup de cache misère. J’ai besoin d’être maquillée pour survivre aux élèves. Ce sont mes peintures de guerres…^^

  9. Je dirais que j’alterne entre les deux. Le matin en semaine, on a une organisation bien ficelée et du coup j’ai le temps de m’occuper de moi, me maquiller pendant que bébé est tout heureux de retrouver ses livres et jouets, pour l’habillement je gagne du temps si je choisis les vêtements la veille. Le week-end c’est une autre affaire, je prends le temps de m’apprêter une fois que j’ai fait tout le reste ou bien avant de sortir. ça fait longtemps aussi que je n’ai pas pris du temps pour moi, je rêve d’un instant spa. D’une pause détente. On a pas de famille à proximité, donc on a l’impression de courir tout le temps. J’avoue que le soir, je m’écoute, si je me sens fatiguée, que j’ai envie de regarder un film, lire ou surfer sur internet je vais reporter à plus tard certaines taches ménagères ou rangement du linge. Bon cela m’arrive régulièrement de penser que je n’ai pas réussi à faire tout ce que je voulais, mais en même temps je préfère privilégier les sorties, les moments partagés en famille, entre amis … Pour le reste, on arrive à gérer à deux en se répartissant les tâches chaque jour même si j’aimerais que mon intérieur soit encore et toujours plus impeccable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *