ses petits mots

Je dois t’avouer un truc petit internet, je ne suis pas une grande fan des bébés. Pouponner n’est pas trop mon truc (pas taper). Moi ce que j’aime c’est le dialogue, et comment dire… Avec un bébé on touche à peu près le niveau zéro du partage linguistique.

Heureusement pour moi, Bébou a commencé à parler tôt. Faut dire qu’avec une mère comme moi elle n’avait pas vraiment le choix.

Elle a su exprimer clairement ses priorités un peu avant ses un an : « papa », « maman », « gâteau », « encore »… La base, quoi!

Chéri-chéri et moi nous avons encouragé ses efforts vocaux de toutes nos forces. Faut dire qu’on était très mauvais en décryptage de baragouin : « désolé chérie mais on comprend rien là… » « Ah… non, là non plus j’ai rien pigé », « pas un traître mot mon coeur » « a-rti-cule ». Bref la pauvre enfant n’a pas été aidée, ou plutôt si… Elle a été plus qu’encouragée à s’exprimer de façon claire. #mesparentessontdesdébiles #oualorsilssontsourds

Au fil des mois j’ai compilé quelques jolies perles de langages made in Bébou (même si malheureusement j’en ai oublié beaucoup…). J’espère que tu les trouveras aussi dégoulinante de mignonitude que moi.


Le Lule c’est la base!

– Qu’est-ce que tu veux pour le goûter Poussin?

– un « lule »

– Un quoi?

– un « luleuh »!

– Ah! un prince de Lu? ( moi qui achète toujours du « pas-de-marque »…)

Du coup c’est resté. Aujourd’hui encore le « lule » est un gâteau composé de deux biscuits ronds maintenus ensemble par du chocolat.


Dans la série ma fille est une cannibale :

– Mamaaan!

– Oui chéériiie

– Je veux manger des bébés de goji?

– Hiiiiii!


Quoi? Qu’est ce qu’ils ont mes oignons?

Un jour que j’allais chercher Bébou à la crèche elle me fait remarquer, l’air de rien, qu’un de ses camarades est en train de faire quelque chose d’interdit #colabo

Comme toute bonne mère indigne (mais pas trop) je lui répond en riant :

– mêle-toi de tes oignons, poussin.

Elle s’arrête d’un coup de mettre son manteau et me demande, inquiète :

– Et ils sont où mes oignons?


Paye ta mère au régime

Comme tu le sais peut être (si tu suis ce blog assidûment depuis ses débuts sinon c’est ici et ici) je me suis essayée à un régime qui a totalement foiré (mais chuut!). J’ai dû en parler un peu trop car un jour Bébou m’a lâché un grooos :

– C’est pas bon les calories!

Au moment où j’allais croquer dans une pomme, bizarrement elle a jamais rien dit quand j’ingurgitais la totalité d’un paquet de chips (l’a pas bien compris le principe…)


Bébou contre-théoricienne du genre

Ma fille a un don pour la comparaison, la métaphore, bref, c’est une poète! Elle nous pond donc régulièrement des phrases genre :

– Papa tu es beau comme une sirène!

Il était content le papa!


Saint thomas sort de ce corps!

Ouii, ma fille est plutôt du genre incrédule. Peut être qu’on lui a raconté trop de bobards, va savoir. Toujours est-il qu’elle veut toujours tout vérifier, y compris l’invérifiable :

– J’veux un gâteau m’man

– Y en a plus…

Elle me prends le paquet vide des mains et me dit :

– Maman je veux voir qu’il y en a plus…

– Bah y a rien à voir si y en a plus, c’est ce qui fait qu’il n’y en a plus. Si il y en avait tu le verrais… Euh… Je sais pas si je suis claire là….


Bébou poète le retour

Un jour je trouve Bébou toute pensive en regardant par la fenêtre.

– Qu’est ce que tu fais?

– Je regarde le vie.

– Et c’est beau?

– Oui.

(à son papa elle qui lui posait la même question un autre jour elle a répondu : « c’est bizarre »… dois-je m’inquiéter…^^)


Masculin vs Féminin

– Oh regarde les gros corbeaux, Chérie-poussin!

– Tu sais pas maman, c’est peut être des corbeilles…

Ah… des corbeilles volantes, nous voilà bien!

Voilà!

Et toi? Des petits mots rigolos à me raconter? Allez dis-moi tout!

img_1112

15 thoughts on “ses petits mots

  1. J’adoooooooore les petites perles de nos loulous !!!!
    Ici, le mien est un vrai fou. Il m’en sort quasi tous les jours et tu as raison. Il faudrait noter car j’oublie aussi…
    Dans le genre j’ai « Maman la nuit elle est tombée, tu crois elle s’est fait mal ? »

    1. Oh trop chou ! Chéri-chéri a eu le même genre de réflexion enfant. Il a dit à sa mère :  » moi je veux jamais tomber amoureux ça doit faire mal ! » ❤️❤️❤️

  2. J’adore les petits mots d’enfants, j’étais la reine des mots tordus (pensez à acheter le livre pour FeuFolet). Bon, on a pas du assez dire à FeuFolet qu’on ne comprenait pas … ‘-_-
    Et si ça peut te rassurer, je pensais écrire prochainement un article sur le fait que je déteste la période nourrisson … donc, je comprend très bien.

  3. c’est trop chou !!! j’adore. nous aussi on a des mots de ce style, et en fait j’ai prévu d’en faire une page fixe sur le blog, que j’alimenterai au fur et a mesure… du style p’tit poulet : un tournage = virage + tournant.. je mettrai aussi un peu papa délire qui m’en sort des bonnes parfois .. ( il va au roi merlin lui…. lol)

    1. Ma mère c’est la spécialiste ! Chez nous mixer + mouliner = moulixer. C’est aussi une grande spécialiste de la torsion d’expressions, genre  » chacun voit midi à quatorze heures  » ou « se moucher avec le dos de la cuillère » … En tous cas j’adore l’idée du Roi merlin!

  4. Hi hi, elles m’ont bien fait rire ces petites phrases 😉

    Ici Choupie n’en est pas encore à ce niveau de maîtrise de la langue. Mais il faut dire qu’on est pour le coup experts en décryptage, alors peut-être qu’elle ne se foule pas beaucoup :p

    1. Peut-être… En tous cas c’est sûr que nous ça a dû la booster parce que notre incompréhension gênerait de la frustration.

  5. Bonjour !
    Un bon mot, très drôle : alors que nous traversions un parking où sont installés les bureaux de la police municipale de la ville où je bosse et où ma fille allait à l’école (gros effort de rédaction, manque plus que « Il était une fois »), elle me dit :
    – Et là, c’est les bureaux de la police musicale !

  6. Je découvre ton blog via celui de Simone, et moi aussi j’adore les petits mots d’enfant, c’est trop craquant!!
    Un truc qui m’avait fait beaucoup rire en début d’année, quand ma fille avait à peu près 2 ans: à une après-midi pour petiots à la bibliothèque, on avait rencontré un petit Guillaume et une petite Rose; quelques jours après, elle s’amuse à retrouver les couleurs: « c’est rose!… et Guillaume, c’est quelle couleur? »

    1. Ouh là la! J’ai du retard dans mes réponses… Je suis ravie que tu sois venue faire un tour sur mon-petit-blog-tout-neuf, surtout via celui de la grande Simone. J’adôre cette fille!
      Et sinon je trouve la phrase de ta fille absolument adorable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *