Il y a des jours comme ça…

Il y a des jours comme ça où tout roule. On se sent super maman (avec une cape et tout). On vit une symbiose parfaite avec le petit bout d’humain qui squatte chez nous depuis maintenant 2 ans presque et demi (ça compte le demi). C’est parfait, c’est le bonheur, c’est… éphémère!

57

…Dommage! Fallait pas croire que ça durerait toujours (tu t’es cru chez les bisounours ou quoi?!).

Car il y a des jours comme ça où tout s’écroule. On se sent la plus merdique des mamans (adieu la cape!). Un rien nous fatigue, nous énerve. On atteint difficilement le degré zéro de la patience. On rêve d’une île déserte… Loin, loiiin de toute personne de moins de 18 ans. Loin du ménage, des courses, de la bouffe à préparer, de cet enfant qui tempête et que rien ne semble apaiser. Dans ces moments là on a bien du mal à se rappeler les instants de grâces où tout semblait nous réussir. On a bien du mal à se remémorer le dernier fou-rire dans le bain, le câlin du matin qui dure un peu plus longtemps que d’habitude, la tendresse de sa fille quand elle nous soigne un « bobo-pour-de-faux » en caressant notre bras délicatement, le « i luve yu » chuchoté fièrement au creux de l’oreille…

Dans ces cas là il faut se rappeler que nous ne sommes pas des machines. Que nous avons le droit d’avoir nos faiblesses, nos coups de mous, nos « moins-bien ». Que ce n’est pas grave. Que l’on fera mieux demain.

On est pas parfaite, c’est vrai (mais rappelle-toi que la mère parfaite est une connasse…et une mytho!). On fait de notre mieux, mais parfois, c’est vrai, il y a des jours « sans ». Sans quoi? Bah sans niak, sans envie, sans diplomatie. On a le droit d’être fatiguée, crevée, éreintée, lassée. Ca ne nous empêche pas, au fond, d’être une super maman!

SUPER-crevée.png

Si tu veux voir le super site de Mathou clic sur l’image

PS: Flutain que c’est dur le retour des vacances! Si ça ne tenait qu’à moi j’y retournerai direct!

Bon… Trêve de plaisanteries. Ca t’arrive aussi à toi d’être dans le creux de la vague ou y a que moi (et dans ce cas là je t’assure que je me poserai sérieusement des questions!)?

 

22 thoughts on “Il y a des jours comme ça…

  1. Je te rassure je suis en plein dedans en ce moment. Chouquette ne me laisse pas une minute de répit en ce moment, je peux même pas m’assoir tranquil sur le canapé 2mn, et comme je manque de sommeil, je suis un peu sur les nerfs alors je m’énerve vite

  2. Et bah ma poule ?? ça sent la déprime de retour de vacances ça… par contre si jamais il y en a une qui t’écrit qu’elle ne sait pas de quoi tu parles c’est du myhto !!! bien sûr que par moment on en a toutes ras la casquette !!! moi j’ai pas vu mes gosses depuis 2 semaines, du coup forcement ça va ! même si j’arrive à me dire que j’ai pas fait la moitié de ce que je voulais faire .. ( il me faudrait 2 mois sans gosses et sans boulot pour y arriver en même temps..) . allez haut les cœurs ! t’es une super maman ça se voit ! ( et ça se lit) bisous ma caille. ( une caille c’est pas une poule, j’ai bon là ? )

  3. Oulah oui, ça sent la déprime de fin de vacances, ça….!
    Allez, hauts les coeurs ! Et oui, ça arrive à TOUT le monde, ces petites baisses de régime, mais comme tu le dis si bien toi-même, on n’est pas des robots. Courage !

  4. Oh que oui ça m’arrive et dans ces cas là, mon mari nous ouvre une bonne bouteille de vin le soir et on se mate un truc à la con à la télé. Genre « Jupiterio, la colère du volcan » ou un truc comme ça.
    La photo avec ta fille est magnifique.
    Je t’embrasse ma belle

  5. Je comprends pas de quoi tu parles ca ne m’est jamais arrivé…

    Tu y as cru ? Non j’espère !! Pas plus tard que samedi j’ai appelé mon mari en lui disant « tu rentres desuite ou je vais craquer ». Une bonne nuit de sommeil, la reprise des petits habitudes de la maison et ça ira mieux demain chez vous je pense 🙂 . Courage !! Et tu as bien fait de venir vider ton sac ici !!

  6. Oh Oui que ça arrive les coups de mous. En ce moment même, sale période, sales journées, sales nuits… Mon arme secrète est de regarder ma fille dormir paisiblement pour me rappeler pourquoi on a voulu un enfant ! 😛

  7. Courage Mathilde !
    On fait de notre mieux et heureusement les câlins et fous rires reviennent (même si ca n’est que le lendemain).
    Gros bisous

  8. Courage Mathilde !
    On fait de notre mieux et heureusement les câlins et fous rires reviennent (même si ca n’est que le lendemain).
    Gros bisous

  9. Etre parent c’est merveilleux mais aussi parfois, régulièrement, super chiant. Ca nous contraint, ça nous oblige à lutter, les moments de liberté se comptent sur les doigts d’une main, les moments de calme aussi. Combien de fois j’ai eu envie de tout envoyer bouler ! On les aime jusqu’à la Lune, nos échantillons d’humains, mais parfois, quelques jours juste pour soi, c’est du bonheur en barre 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *