Le blog et le design de soi

     L’autre jour j’étais chez le médecin, et, qui dit médecin dit patient, et, qui dit patient dit : « va falloir patienter ma brave dame »…  Heureusement, dans la salle d’attente, tout est prévu à cet effet : fauteuil au confort minimum et table basse sur laquelle s’entassent de vieux magazines défraîchis.

     Comme d’habitude j’attends un peu avant d’aller me servir dans les périodiques féminins, j’essaye d’abord de les détailler de loin, afin de ne pas faire celle-qui-farfouille-désespérément-à-la-recherche-d’un-magazine-de-moins-d’un-an… C’est que je suis timide moi. Quand soudain un article de « Marie Claire » me saute aux yeux :

DESIGN DE SOI : POURQUOI CHERCHE-T-ON À ÊTRE PARFAITE SUR INSTAGRAM ?

     Comme je suis une meuf super connectée (depuis genre 6 mois) j’ai Instagram… Du coup le truc m’a bien intéressé et j’ai fondu dessus tel un rapace sur sa proie. Celui-là il est pour moi!

     Alors voilà. Cet article se demande si instagram et les réseaux sociaux en général ne nous mettent pas une trop grande pression esthétique car nous sommes tout le temps confronté à « un hédonisme décomplexé [qui] produit un sentiment bluffant d’intensité existentielle. A côté, [nos] photos paraissent désespérément tristes, et [notre] ficus, affreusement délavé. »

     Marie-Claire s’inquiète de ce phénomène (elle est décidément bien intentionnée celle-là) et de la prolifération d’images retouchées et déconnectées de la réalité, qui pourraient, à terme, rendre les gens « de plus en plus coincés, obnubilés par [l’image] qu’ils renvoient aux autres. »

     Hummm… Alors j’ai envie de te dire ma petite Marie-Claire … C’est l’hôpital qui se fout de la charité, non?!

     Genre toi ça te dérange de filer des complexes aux femmes en sur-retouchant des photos de mannequin de 15 ans et en mettant en scène une vie rêvée qui n’existe que sur papier glacé… Qu’est ce qui te dérange? Le fait que tout un chacun puisse faire de sa vie un fantasme sur internet? Que la retouche de photo se démocratise?

     … Oh… Je suis mauvaise! Peut-être, ma petite Marie-Claire, que tu t’inquiètes vraiment des effets néfastes de « l’auto-design » sur nos vies et notre perception de nous même.

Alors je tiens à te rassurer.

     D’abord le fait de vouloir apparaître sous son meilleur jour n’est pas quelque chose de nouveau. Non,non… Et c’est pas parce qu’on lui a donné un joli nom anglicisé que c’est un concept révolutionnaire. Non, non… En effet qui n’a jamais eu envie de se mettre en valeur pour que les autres lui renvoient une image plaisante? Je ne suis pas historienne mais à mon avis c’est un truc qui existe depuis « les temps jadis » comme disait ma soeur (quand elle avait 4 ans, j’te rassure, depuis elle a évolué… un peu). Demande à Cléopâtre si elle s’est pas un peu « designé » le nez sur les hiéroglyphes…

     Ensuite je tiens à te dire que nous ne sommes pas dupe (on dirait bien qu’on est moins connes qu’on en a l’air, non?). Bien entendu qu’Instagram ne reflète pas la réalité (sans déc’), pas plus que la presse féminine d’ailleurs. Tout le monde sait que les photos postées sont le résultat d’un travail et d’une sélection pointue, de moments choisis. Elle sont là pour sublimer et faire rêver… Tout comme ton magazine.

…Bon, « on » peut être contre ce système… Mais pas toi ma chère Marie-Claire. Pas toi, car on ne peut pas être contre sa propre nature (A moins que tu ne sois un brin schizo…)

Bon et toi petit internet, ça t’inspire quoi le design de soi? Tu t’auto-design?

Et si tu veux voir comment je me self-design-moi-même c’est par ici : https://www.instagram.com/mathilde_byn/

 

6 thoughts on “Le blog et le design de soi

  1. Je pense que ça fait partie des thèmes à la mode, sur lesquels surfent allègrement tous les journaux/magazines/blogs sans même se demander s’ils ne font pas eux-mêmes partie du système. Moi j’assume, j’aime le beau. Je suis abonnée à des comptes instagram « real life » avec des photos floues, sombres et/ou mal cadrées (un peu comme le mien) mais aussi à des comptes où tout est toujours magnifique, précisément parce que tout y est magnifique et que ça fait de la joie à mes yeux. D’ailleurs, tu te self-designes très bien (bon, c’est un peu ton métier, à ce que j’ai compris) (la fille qui se cherche des excuses), je crois que je vais m’abonner 😉

    1. Je suis complètement d’accord avec toi. Moi aussi je sais faire la part des choses et quand je choisis de m’abonner à un compte qui vend du rêve je ne me fais pas d’illusions. Je sais que la jolie montre Daniel Wellington mise « négligemment » en valeur sur une petite commode au design scandinave n’est rien d’autre qu’un procédé publicitaire et que cela n’a rien à voir avec la réalité.

  2. J’ai arrêté de suivre les compte où tout est mis en scène. Ça doit être pour ça que je ne suis quasiment aucun compte très suivi. Je suis essentiellement des comptes qui me ressemblent 🙂
    De mon côté, j’avoue, je joue avec la lumière et les filtres, je recadre aussi mais la plupart de mes photos ne sont pas mises en scène, sauf quand c’est pour montrer un produit en particulier. Je suis néanmoins un très mauvais metteur en scène avec mes enfants. Ils refusent de rester sans bouger pour une photo 😀

    1. Moi j’adore suivre les beaux comptes… Ceux dont on sait qu’ils sont faux mais qui font rêver quand même… Mais je suis aussi les comptes « vrais » parce que l’on sent la personnalité des filles qui les tiennent (je me suis abonnée au tiens d’ailleurs). Moi aussi je refuse de faire « poser » Bébou je préfère qu’elle reste une enfant et pas un mannequin… Hihi… C’est suurtout que j’ai essayé et que c’était la cata, elle arrêtait pas de bouger et j’ai bien senti que ça l’avait saoulé. Donc exit ce type de photos. Quand j’arrive à l’avoir nette je recadre pour cacher (au moins partiellement) son mignon petit visage), je rajoute un brin de luminosité et je balance sur insta!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *