C’est l’heure des confitures

     Ca y est! Les cerises sont là! Si si je t’assure, elles rougissent dans mon jardin. Et qu’est ce que ça veut dire? ça veut dire que c’est l’heure des confitures! Youpi!

     Comme je suis de bonne humeur je te file mes recettes préférées de la saison (et la planche d’étiquette associée!)

     Alors… voici non pas une, non pas deux, mais trois recettes à faire (et pas qu’avec les cerises… Je pense aussi à ceux qui n’ont pas de cerisier… Les pauvres^^)

Recette numéro 1 : Gelée de Cerises aux fleurs de Sureau (c’est une tuerie sur de la faisselle ou un yaourt au chèvre)

Il te faut :

  • 1,5kg de cerises

  • 500g de sucre gélifiant (genre spécial confiture)

  • 15 ombelles de fleurs de sureau (tu sais ce sont les petits parasols pleins de fleurs)

Cueillette-de-fleurs-de-sureau-01-arbustes-300x201
Crédit photo : l’oasis de Serendip

     Alors… Première chose il te faut extraire le jus des cerises. Si tu as un extracteur de jus (ou que tu peux en emprunter un) c’est facile. Sinon tu peux cuire tes cerises dans un peu d’eau (suffisamment pour que ça recouvre presque les cerises) à la cocotte pendant une dizaine de minutes après ébullition. Puis il faut bien les écraser et les passer au chinois. On peu également les serrer dans une étamine, ça marche aussi. Le but est de récupérer le plus de jus possible.

     Ensuite on met ce jus à tremper avec les fleurs de sureau (attention on ne garde que les fleurs pas les tiges qui pourraient donner un goût amer) pendant au moins 24h.

     Puis on repasse au chinois pour virer les fleurs du mélange et on remet le tout dans une cocotte, une casserole ou une bassine à confiture (si tu en as une où que tu peux te la faire prêter) avec le sucre et c’est parti pour la confiturisation (si si!).

     Quand le liquide commence à épaissir (tu peux faire le test de mettre une goutte sur une assiette froide et si ça fige et que ça ne dégouline pas trop, c’est bon!). Perso je l’aime bien liquide vu que je la met dans mes yaourts. On met ensuite en pot et on retourne jusqu’à ce que ça refroidisse et que ça fasse « plop » sur le couvercle.

Tu m’en diras des Nouvelles!

Recette numéro 2 : le vin de cerises (Idéal en apéritif l’été. Je précise bien entendu que c’est à boire avec modération, hein!)

Il te faut :

  • 1kg g de cerises bien mûres

  • une bonne vingtaine de feuilles de cerisier

  • 2 bouteilles de vin rouge ou rosé (l’année dernière j’ai fait au rouge mais cette année je vais tester avec le rosé)

  • 500 g de sucre

  • 500 ml d’alcool à fruits

  • une demi gousse de vanille

     La recette est simple. On écrabouille les cerises avec les noyaux (il faut essayer de bien les ouvrir. Bon… l’année dernière je les avais passées au blender et ça avait bof cassé les noyaux mais c’était très bon quand même). Ensuite on mélange le tout et on laisse patienter environ 1 mois (c’est looong). Puis on filtre et on met en bouteille.

     Y a plus qu’à déguster très frais

Recette numéro 3 : La confiture de mûre à le violette (c’est de loin celle que je préfère de toutes les confitures du mooonde!)

Il te faut :

  • 1,5kg de mûres (à ramasser sur les chemins ou à se faire refiler par la voisine qui a des mûriers^^)

  • 500g de sucre gélifiant

  • 250g de bonbons à la violettes (miam!)e-liquide-bonbon-violette.jpg

     Il te faut récupérer le jus des mûres soit avec un extracteur de jus soit à la cocotte dans un peu d’eau. Dès que les mûres « éclatent » tu les passes au chinois ou à l’étamine (ou à l’aide de tout autre objet filtrant).

     Ensuite on met tout dans la casserole et c’est parti pour la confiturisation! On fait bien épaissir le mélange et on met en pot. Ensuite on retourne jusqu’à ce que ça refroidisse et que ça fasse « plop » sur le couvercle.

     Je t’assure que tu ne voudras plus d’aucune autre confiture après ça!

Et comme je suis toujours quelqu’un de sympa je te file les printable pour tes étiquettes :

étiquettes_confitures_blog

12 thoughts on “C’est l’heure des confitures

  1. Je crois que je vais tester la première recette, merci du tuya. J’ai testé le sirop de sureau et c’est tellement bon que j’ai décidé de me l’envoyer en intraveineuse. Merci et merde pour tout le bordel PMA (oui, j’ai un peu parcouru ton blog :p )

      1. Bon, je l’ai faite, et sérieux ça déboîte.
        J’ai un peu fait de façon aléatoire pour les quantités car après extraction j’ai obtenu 600 ml de jus (donc 600 g de sucre et 25 g de gélifiant).
        Je vais en faire pour les ATSEM / AVS / EVS…. de l’école de mon grand. Merci pour les chouettes étiquettes, ça me fait du boulot en moins 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *