vie ma vie de prof #1

 

Comme tu le sais peut être si tu suis ce blog où si tu as lu la page « à propos » (qui s’appelle en vérité : « Mais qui c’est celle là? ») tu sais que je suis prof… Oui oui, une prof d’Arts appliqués hein.. pas d’Arts plastiques… Rien à voir!

Je bosses donc en lycée pro et j’enseigne (du moins j’essaye) à mes élèves tout ce qui est « création autour de leur futur domaine professionnel ». Traduction : si j’ai des élèves en hôtellerie, Je leur parle, logo, image de marque, stylisme (vêtement de travail), déco et architecture de resto, arts de la table, design culinaire etc. etc… Tu vois?

Je n’ai pas toujours travaillé chez ce cher « éducation nationale ». Avant je bossais dans le dessin animé et le jeu vidéo… Grand écart professionnel. Tadaaaa! Et ouiii… Mais j’aime mon travail. C’est vivant, changeant, challengeant, etc. Je me sens libre et j’aime ça. Libre de mon organisation, de mon temps, de la façon dont je vais faire passer mon enseignement etc.

Attention! Je ne dis pas que c’est un métier idéal. Loin de là. Je peste contre les lenteurs administratives, le manque de moyen, le matériel pourri, et contre le comportement de certains élèves et de certains parents. Mais dans l’ensemble je suis satisfaite de ce que j’ai.

Donc voilà… j’en arrive enfin au pourquoi de ce post. Il m’est arrivé, au cours de ma toute petite carrière (c’est une reconversion professionnelle, je te rappelle et en plus je suis super jeune… C’est peut être pour ça que j’aime encore mon boulot d’ailleurs…) d’entendre de jolies perles de la part des élèves et j’ai donc décidé de te les raconter régulièrement.

Alors… Commençons par le commencement. C’était lors de ma première semaine d’enseignement, dans le Nord, près de Lille, dans un lycée « légèrement » défavorisé. Au moment d’entrer en classe j’entends deux élèves style « princesse R’n’B » parler du RedBull que tiens l’une d’elle à la main :

« – Tu bois ça toi? Mais t’as pas peur?

– Peur de quoi? répond l’autre (celle à la canette de RedBull)

– Bah des risques…

– Des risques de quoi?

– Bah de tomber enceinte… Y a du sperme de taureau là dedans, j’te signale! » Lui explique-t-elle avec des regards consternés face à tant d’ignorance.

Et l’autre de jeter immédiatement sa cannette dans la poubelle d’un air dégouté… Je ne pouvais pas laisser passer ça. Et me voilà, toute jeune contractuelle, à peine plus âgée qu’elles, en train d’expliquer à une classe médusée que non, on ne peux pas tomber enceinte en buvant du sperme, et encore moins celui d’un animal, et que, de toute façon il n’y a pas de sperme le RedBull…

Et oui… Aucune chance d’engendrer un minotaure de cette façon… raté!

La suite au prochain numéro… Et je t’assure que tu vas avoir le droit à de l’imagé, du gratiné, du… Pfiouuu… Bref, si tu crois que cette perle-ci est abusée, attends de voir les autres!

19 thoughts on “vie ma vie de prof #1

  1. les gamins sont quand même exceptionnels parfois. (de conneries mais exceptionnels) et il faudrait peut être que les parents se décident à parler de sexe avec leur progéniture quand même.

  2. Excellent !
    Tu as donc des grands modèles ?
    Moi, je fais dans les plus petits !
    Et c’est également une reconversion professionnelle.
    Pour la lenteur, je confirme…

  3. Arf et moi qui est bataillé toute ma vie car on nous prenait, nous les élèves du lycée pro pour des débiles profonds, c’est sur qu’avec ce genre de réflexion ils me facilitent pas la tâche !! C’est digne de secret story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *