Le jour où j’ai été couillue…

     Bon, avant de commencer je m’excuse pour cette expression on ne peut plus sexiste qui essayerai de nous faire croire que pour être audacieuse il faudrait que nous ayons des testicules. Ceci dit, dire qu’on a été « ovairue » ou « utérue » ça ne sonne pas bien. J’ai donc gardé l’adjectif relatif aux couilles.

     Tout ça pour dire qu’il y a quelques jours j’ai pris mon courage à deux mains pour envoyer ma première demande de sponsor… Bon je sais pas si ça se fait vraiment d’aller quémander des sponsors comme ça… Mais voilà j’ai besoin d’un nouveau siège auto et ils sont chèèèreuh. Et moi, l’a pas z’argent. Bah ouii Chéri-chéri gagne une misère et c’est pas faute de travailler comme un forçat. Tiens d’ailleurs je vais en profiter pour passer un p’tit coup de gueule ici, maintenant. On parlera de mon opération burnée après.

     Alors voilà Chéri-chéri est auteur de bandes dessinés. C’est claaasse, hein?! Oui. Mais sais-tu que 53% des auteurs gagnent en dessous du smic et que, parmi eux, 36% vivent en dessous du seuil de pauvreté . Et portant ils bossent en moyenne plus de 40 heures par semaine! Sais-tu que quand tu achètes une BD seulement 1€ en moyenne et reversé à l’auteur et que ce sera sa seule rémunération. Et encore… Si il y a un scénariste ET un dessinateur il faut diviser cette somme en deux (soit 50 centimes chacun… si si tu as bien entendu!). Et le reste de l’argent, il va où? Alors, comme un dessin vaut mieux que mille mots :

2

bon… Ceci étant fait. Revenons à nos moutons…

     Donc, pour nous, comme tu as pu le deviner, acheter un siège auto à 250€ sans l’avoir testé, c’est pas évident. Et moi je suis comme Thomas : je crois que ce que je vois. Alors je me suis lancée. J’ai envoyé un message à Baby confort via leur compte FB en espérant avoir un petit retour…

     Comme je suis quelqu’un d’honnête (la plupart du temps^^) et que j’ai promis dans ma charte sur le partenariat que je ne ferais jamais de publicité déguisée etc. Je t’explique ma démarche de haut en bas et de bas en haut (et en travers aussi).

     Alors voilà, je me suis adressée très poliment à eux, avec un « bonjour » et une petite présentation de moi-même et de mon blog en expliquant que, oui, j’avais pas des stats de star mais qu’elles étaient en augmentation constante {si si je t’assure je suis passée de 0 à 346 vues /jour en un mois}

     Je leur explique que je me doute que ma démarche n’est pas très orthodoxe, mais que, qui ne tente rien n’a rien {et que j’ai vraiment besoin d’un siège enfant à tester et, qui sait, à faire gagner}

     Après les formules de politesse d’usage je conclue qu’ils peuvent, si ils ne sont pas intéressés, m’exprimer tout haut leur désapprobation face à mon approche impertinente par facebook ou par mail.

     Alors Voilà… C’était il y a presque deux semaines et autant te dire qu’à ce jour je n’ai toujours pas eu de réponse. Même pas pour me dire à quel point j’abusais grave ma mère. J’ai peut être visé un peu trop haut… Oupsi

     Tant pis, je vais aller écumer le bon coin et les braderies locales. Moi qui rêvais déjà de riches cadeaux, de concours etc. (oui je suis vénale…)

     Allez t’inquiète pas petit internet je finirai bien par te gâter avec des concours sympathiques, va!

7 thoughts on “Le jour où j’ai été couillue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *