Les belles mères

     Ahhh  les belles-mères, on pourrait en dire des choses sur les mères de nos mecs…

Qui n’a jamais rêvé de lui balancer ses quatre vérités à belle-maman?

J’avoue que moi ça me brûle parfois le bout de la langue tellement je me retiens. Et pourtant, dans le fond, je l’apprécie vraiment…. Alors j’imagine les autres!

Bon… Pour celles qui n’ont pas d’enfant je vais  vous révéler un secret : L’arrivée d’un enfant change tout dans les relations avec la môman de chéri-chéri!…….OUI! Après c’est pire!…….

Faut dire qu’il y a entre nous une incompatibilité de fait.

D’un côté il y a nous, qui essayons difficilement de nous y retrouver dans ce tout nouveau rôle de mère moderne, active, femme etc.

     Et de l’autre côté il y a elle, qui est déjà passée par là et qui veut gentiment nous faire partager son expérience d’il y a 30 ans.

Eh oui… parce que, grâce à nous, elle revie ses années de jeunes maman, qu’elle a bien souvent mystifiées (à sa décharge c’était il y a longtemps) genre :  » avec moi, les enfants n’étaient jamais malades », « ils mangeaient de tout », « ils étaient propres à 6 mois! » etc. Et comme elle ne veut que ton bien et celui de son ton rejeton, elle te donne des petits conseils. Sauf que nous… On en veut pas de ses conseils!

On a déjà une mère pour ça, et une seule mère ça suffit amplement!

D’autant qu’avec belle-maman c’est pas pareil. Notre mère ça fait un paquet d’années qu’on la pratique, elle nous connaît, sait comment nous parler sans nous froisser, et si elle nous agace… Bah, c’est notre mère alors on a l’habitude.

     Mais la mère de chéri-chéri elle est nouvelle dans l’équation.  Du coup elle est maladroite, elle veut bien faire… mais ça passe pas! C’est comme ça, y a rien à faire!

Surtout qu’elle fait des réflexions en mode sous-marin genre : « Nous les garçons   ne faisaient jamais de caprices, à ça non! On s’avait se faire respecter! » Vous sentez le sous-entendu? Ou encore  » Ahh… c’est du congelé? On sait jamais trop ce qu’il y a dans ces trucs industriels… »  Tiens prends ça dans ta face! C’est pas grand chose en soi. Juste une petite pichenette discrète. Mais toi qui manque cruellement de sommeil et qui, du coup à les nerfs un tout petit peu à vifs, tu le prends comme un coup de pied dans les dents. Alors que nooooonn… En fait elle voulait juste te montrer à quelle point elle était une meilleure maman que toi…. (Bon ok, c’est pas forcément ce qu’elle pense, mais on a quand même le droit d’être de mauvaise foie parfois, non?!)

      Et c’est à se moment là  que ta langue commence à te démanger et que t’as vraiment très envie de l’envoyer paître, belle-maman.

En plus soyons honnête, on a son fils à la maison et c’est pas  toujours un cadeau… Et qui c’est qui l’a élevé celui là?… Alors shut the fuck up!

Et le pire c’est que je l’aime bien belle-maman… J’imagine même pas ce que ce serait si je pouvais pas la piffrer….

PS : en l’écrivant j’espère sincèrement qu’elle ne lira jamais ce billet.

 

8 thoughts on “Les belles mères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *